[FRENCH] Ce mercredi est marqué par la sortie très officielle de Dark Knight Rises, le troisième et dernier chapitre de la saga cinématographique que le réalisateur Christopher Nolan a consacré à Batman. Un ultime film qui utilise, entre autres personnages, une version revue et corrigée de Catwoman. Retrouvez ici une compilation d’articles sur les racines et variations de Selina Kyle, qu’il s’agisse de Miss Fury ou même des différentes Catwomen de… Marvel ? Soit plus de 230.000 caractères consacrés au mythe de la Femme-Chat ! Enjoy !

1 – Batman #62 (1950)

Au lieu de nous intéresser à la toute première apparition de Catwoman en 1940 (mais rassurez-vous, on y viendra au fil de cette compilation d’articles) sautons directement à la création de Selina Kyle. Comment ça ? Selina Kyle et Catwoman ne sont qu’une seule et même personne ? Aujourd’hui, oui, c’est le cas. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Bill Finger, le créateur de Catwoman, n’a songé à lui donner une identité secrète et une origine qu’au bout de dix ans, au moment… d’en faire une héroïne !

2 – Amazing Man Comics #5 (1939)

Avant Catwoman, il y avait déjà un… Cat Man ! Mais si la différence de sexe vous laisse perplexe, rassurez-vous. Cat Man avait les mêmes méthodes que la Catwoman des débuts. Au point de se travestir et d’utiliser des astuces similaires pour ravager les croisières ! Un personnage étonnant (en particulier pour l’époque) qui était la création d’une des premières femmes à oeuvrer dans le mileu des comic-books américains. Et le concept de Cat Man ne tarderait pas de faire des petits…

3 – Miss Fury (6 avril 1941)

En 1941, la Catwoman de DC est déjà apparue. Mais elle est très différente, moins spectaculaire que la chapardeuse à laquelle nous sommes habitués de nos jours. Finalement celle qui la précèdera et l’inspirera, c’est une autre création de Tarpe Mills qui cette fois n’hésite pas à créer une aventurière féline portant une peau de panthère noire. Miss Fury établira finalement les codes vestimentaires de Catwoman alors que cette dernière en était encore à utiliser des tenues plus banales. Miss Fury c’est, en un sens, Catwoman avant que Catwoman trouve sa voie…

4 – Marvel Mystery Comics #18 (Avril 1941)

Preuve qu’une bonne idée ne se perd jamais, une autre femme-chat débute dès avril 1941 chez Timely/Marvel. Le héros du Golden Age The Angel aura fort à faire pour contrer les plans de la maléfique Cat’s Paw, espionne nazie. Mais fait-elle réellement le jeu des nazis ? The Angel passera plusieurs numéros à poursuivre cette ennemie avant de découvrir que, même si Cat’s Paw est une meurtrière, elle a quand même une certaine forme de moralité. Un véritable sérial qui importe un concept proche de Catwoman dans le giron de l’univers Marvel…

5 – The Shadow (30 Mars 1942)

Autre personnage félin méconnu des comics strips, Valda Rune fut pendant des années l’alliée du Shadow dans la version BD des aventures de ce héros de la radio et des pulps. Le plus souvent représentée comme une blonde au fort caractère, Valda s’essaya cependant en 1942 à une nouvelle identité costumée. Elle aussi allait tester les joies du déguisement en peau de panthère noire. Mais dans un contexte fort différent, qui allait également valoir à l’auteur une dispute avec l’éditeur de Miss Fury. Et qui méritait de gagner sur ce terrain ?

6 – Captain America Comics #36 (Mars 1944)

Plus forte que la Femme-Chat… La Femme-Léopard ! En 1944 Captain America & Bucky, véritables piliers de l’univers Marvel du Golden Age, allaient se frotter aux griffes de la très sadique Leopard-Woman ! Une femme fatale de plus portant la peau de panthère noire. Mais cette fois en adoptant un modèle plus dénudé (Leopard-Woman a depuis fait une apparition moderne dans Avengers 1959 #5, affrontant ainsi le prototype des Vengeurs et le mutant Dents-de-Sabre).

7 – Captain America Comics #45 (Mars 1945)

Après les imitations, le moment était venu pour Marvel de franchir le pas et de faire l’impensable : Utiliser une Catwoman dûment identifiée sous ce nom et qui n’était pas sans ressembler au prototype de la voleuse de DC Comics, dans ses premières rencontres avec Batman. Sauf que cette fois c’était Captain America (encore lui) qui s’y collait et que cette « copycat » allait trouver un destin moins glorieux que celui de Selina Kyle. Un accident de parcours ou un lapsus ? Non, car Marvel n’en avait pas terminé avec ce nom !

8 – Marvel Mystery Comics #63 (1945)

En 1945, la balle repasse à nouveau dans le camp de The Angel, le héros moustachu de Marvel. Sans faire mine de se souvenir de Cat’s Paw, il va croiser le chemin d’une autre criminelle féline. Et là encore c’est bien de Catwoman qu’il s’agît. Comme s’il y avait une épidémie de femmes-chats chez Marvel, à une époque ou DC Comics ne semblait pourtant guère s’intéresser à son propre personnage. Un comble. Mais est-ce que l’histoire en question ne ressemblerait pas, au passage, à un autre récit que nous venons d’évoquer ? Miaou ?

9 – Adventure Comics #104 (Mai 1946)

Que ce soit la concurrence qui copie la Catwoman de DC Comics, on peut le comprendre à un certain niveau. Disons qu’il y a une sorte de logique à ce que les outsiders aient voulu imiter le succès de la série Batman. Mais quand c’est DC Comics qui s’auto-copie, la chose devient encore plus complexe. Ainsi Green Arrow, variation de Batman spécialisée dans le tir-à-l’arc, se découvrira lui aussi un adversaire aussi rusé qu’un chat. Et à nouveau les points communs pleuvent !

 10 – Et plus si affinités…

Il existe encore d’autres variations de Catwoman et de la « figure féline » dans les comics. Nous avons prévus d’en aborder d’autres à l’avenir sur www.comicbox.com. Et d’ailleurs, si vous êtes sages, l’une d’entre elles sera traitée dès ce samedi dans un futur « Oldies But Goodies« . Rrrrrrrr…. En attendant vous pouvez retrouver notre review du film Dark Knight Rises en cliquant ICI.