French Collection #25[FRENCH] Les récits de super-héros d’avant-guerre étaient dispersés dans les hebdomadaires pour la jeunesse. L’éclosion des Récits Complets après-guerre verra la création de la première collection consacrée quasiment exclusivement au genre, et ceci plus de vingt ans avant l’apparition de Fantask et de l’essor des collections de Lug.

Golden Color n° 23Les collectionneurs de Récits Complets déplorent depuis très longtemps l’absence de référencement complet des publications qu’ils affectionnent. Bien qu’il existe quelques études, malheureusement anciennes, rares et incomplètes (je pense notamment à « Le petit bédéraste du XXe siècle » et aux catalogues de la librairie populaire Castera) la plupart des informations sont éparpillées dans les revues d’études comme Hop, Le Collectionneur de BD (qui a malheureusement cessé sa publication récemment) ou dans des fanzines dont notamment Golden Color d’Eric Vignoles (malheureusement d’une trop grande rareté) que nous avons cité plusieurs fois dans nos chroniques précédentes. La version 2007 – 2008 du BDM a fait un effort louable de réactualisation de sa section consacrée aux Récits Complets et La librairie Dans la Gueule du Loup a annoncée sur son site internet (www.dlgdl.com) la sortie prochaine d’un répertoire des Récits Complets (sur le modèle de son répertoire des Petis Formats) qui avec 13.000 fascicules référencés devrait être l’un des outils les plus complets sur le sujet. Mais pour l’instant l’appareil critique est très dispersé.

Cette absence relative de vision globale vient de deux caractéristiques opposées des Récits Complets. Premièrement, le nombre important des fascicules et d’éditeurs et deuxièmement, la rareté des pièces. Ces deux caractéristiques conduisent à ce que même les plus grandes collections de Récits Complets comportent des imprécisions et des zones d’ombres. Pour compliquer encore ce panorama, il faut savoir que nombreuses ont été les collections reprenant les noms, voir les présentations, de collections antérieures rendant encore plus difficile le travail du chercheur. Nous avons déjà évoqué plusieurs fois dans French Collection les fascicules des Collections « Fantôme » que nous allons maintenant détailler.

Cotton Calver DL 28Quatre collections de Récits Complets portent ce nom. La première apparaît en 1945 aux Editions Mondiales. Elle n’est pas numérotée et le meilleur moyen d’essayer de classer les fascicules par ordre chronologique est d’utiliser les « Numéros d’autorisation » et « Numéro de Dépôt Légal ». Le numéro d’autorisation était une formalité administrative préalable à la publication donné par les autorités d’occupation pour des problèmes à la fois de censure et de contingentement de papier.

Une fois la France libérée, le gouvernement provisoire reconduisit le principe de la formalité pour des raisons identiques. Mais afin d’afficher une rupture avec le gouvernement d’occupation, le numéro d’autorisation devient le numéro de Dépôt Légal. Malheureusement, les numéros d’autorisation et les numéros de dépôt légal n’étaient pas propres à une collection mais aux commissions. Toutes les publications des Editions Mondiales comportaient ce numéro, et la séquence chronologique doit donc tenir compte de l’ensemble des publications de l’époque, ce qui est extrêmement compliqué (voir impossible). De plus, certains des premiers fascicules portent le même numéro de Dépôt Légal ce qui nous empêche avec certitude de savoir si notre série chronologique est juste et exhaustive.

Une quarantaine de fascicule ont été publié dans cette collection et seul six d’entre eux ne sont pas consacré à des « super-héros » bien que tous les fascicules soient des traductions de comics. De nombreux French Collection comportent des reproductions de couvertures de fascicules. Pour ceux qui voudraient en découvrir l’exhaustivité, le plus simple est de consulter l’index de la collection que j’ai réalisé dans le cadre de « The Grand Comics Database Project » à l’adresse suivante : http://www.comics.org/covers.lasso?SeriesID=30811.

CycloneLa collection comporte des aventures de Sandman (French Collection #21), Masked Marvel (French Collection #2), Slam Bradley (French Collection #24), Hour-Man (dans un prochain French Collection), Fantom of the Fair (French Collection #5), Black Condor (French Collection #11), Red Torpedo (French Collection #20), The Clock (French Collection #17), Green Lantern (dans un prochain French Collection), Batman (French Collection #10), The Spectre (dans un prochain French Collection), The Eye (French Collection #22), Crimson Avenger (dans un prochain French Collection) et Doll Man (French Collection #23)

Cette collection quasi inconnue des lecteurs de comics de Lug était également négligée par les amateurs de Récit Complets que le contenu n’attirait pas. Il fallut attendre la monographie d’Eric Vignolles dans le Golden Color #23 pour avoir une vue quasi-exhaustive de la collection. Ceci sans compter les rééditions publiées dans les numéros précédents du fanzine (qui ont été indiqués dans les French Collection consacrés à chacun des personnages étudiés.

En 1946, alors que la collection des Editions Mondiales est encore publiée, une deuxième collection « Fantôme » apparaît aux Editions PIC. Elle ne comporte à notre connaissance que quatre fascicules, dont trois republient des aventures de Blue Beetle (French Collection #9) et Amazing Man (French Collection #8), dans un format et une présentation très proche de celle des Editions Mondiales. Elle s’arrête visiblement très rapidement.

Le tambour de guerre du Congo DL 168Fin 1948, les Editions Mondiales relancent une nouvelle Collection « Fantôme » mais qui est cette fois-ci numérotée. Seuls les six premiers fascicules nous intéressent car ils comportent des aventures de super-héros. A partir du numéro 7, la collection ne comportera que des bandes de dessinateurs français. La série s’arrête au numéro 36, fin 1950.

La collection comporte des aventures de Merlin l’enchanteur (dans un prochain French Collection), Doll Man (French Collection #23) et Yarko the Great (French Collection #3).

Entre temps une autre Collection « Fantôme » aura faite son apparition. La S.A.G.E. lance en effet en 1949 une collection consacrée à un de ses héros emblématiques, Le Fantôme du Bengale.

Cette collection est par contre facilement différentiable des trois autres et sa longévité aura peut être contribué à l’oubli de ses deux ainées.

[Jean-Michel Ferragatti]