[FRENCH] C’est le jour de La Table Ronde ! Chaque vendredi, la discussion d’une partie de l’équipe après la lecture d’un comic-book paru le mercredi précédent aux USA. Autrement dit la retranscription d’une discussion façon « autour de la machine à café » sur ce que certains d’entre nous ont pensé d’un comic de la semaine. Aujourd’hui : Thunderbolts #141. ATTENTION. SPOILERS WARNING : Ce débat concerne un comic-book qui a été publié aux US et, pour les besoins de la discussion, nous partons du principe que seuls ceux qui l’ont lu (ou ceux qui n’ont rien contre les spoilers) sont susceptibles de la consulter. Si vous n’avez pas encore lu l’épisode en question, pas de panique, attendez d’avoir pu le parcourir. Cette page vous attendra au même endroit… Si vous passez cet avertissement, c’est en toute connaissance de cause…

Xavier Fournier dit : Les Thunderbolts se mettent à l’heure de Siege… D’ailleurs assez logique que les black ops d’Osborn aient leur rôle dans l’affaire…

Antoine Maurel dit : Totalement

Pierre Bisson dit : Oui

Antoine Maurel dit : En gros, pour résumer l’idée, Osborn leur confie une mission d’infiltration en plein Asgard, avec pour objectif de voler discrètement la lande d’Odin et de la lui remettre. D’une certaine façon, ça m’a un peu fait penser à Incredible Hercules pendant Secret Invasion. Le côté coulisses du truc. Avec cette même crainte : que, au final tout ça ne soit pas du tout exploité dans la série principale parce que communiquer entre éditeurs, c’est surfait.

Pierre Bisson dit : C’est d’ailleurs l’un des comics le plus actuel dans SIEGE à part la série principale Siege bien sûr…

Xavier Fournier dit : Ce qui est marrant c’est que j’ai commencé par lire le Thor en me disant que ce serait sans doute « the place to be » avec Siege. Et en définitive le Thor m’a donné l’impression de gagner du temps, de jouer les à côtés, là où les Thunderbolts me paraissent plus sur le truc…

Antoine Maurel dit : Je n’ai pas encore lu le Thor. Mais là il est clair que les Thunderbolts sont super bien intégrés

Xavier Fournier dit : J’aime bien aussi que les Thunderbolts soient confrontés à l’autre branche des Vengeurs, celle qui n’est pas mentionnée dans Siege (ou de très loin).

Antoine Maurel dit : Ouais, on comprend même que c’est grâce à Amadeus et son game boy pimpé qu’ils arrivent à comprendre ce qui se passe et à intervenir.

Pierre Bisson dit : Je n’avais pas reconnu US Agent. J’ai adoré ce petit gimmick de la Game Boy.

Antoine Maurel dit : Et puis le côté parallèle est vraiment sympa.

Xavier Fournier dit : Ça fait d’une pierre deux coups.

Antoine Maurel dit : Ça évite la répétition de scènes qu’on a vu 15 fois, comme c’était un peu le cas jusqu’ici.

Pierre Bisson dit : C’est clair.

Antoine Maurel dit : Entendons-nous, le principe qui consiste à nous faire revivre une scène charnière par les yeux d’un autres est sympa amis il était un peu systématique le premier mois.

Xavier Fournier dit : Et dans le même temps ça rajoute de la dangerosité aux Thunderbolts dont il faut bien dire qu’ils se sont fait une spécialité d’échouer dans toutes leurs missions ces derniers mois.

Antoine Maurel dit : Faut dire que les Thunderbolts ne sont pas aidés. Et c’est d’ailleurs ce qui fait tout l’intérêt de la série. La moitié sont des agents doubles, et dans le reste, on trouve des psychopathes et des lâches.

Xavier Fournier dit : D’un seul coup les voila capables d’infiltrer Asgard et ce n’est pas plus mal en tout cas. Par contre (et ce n’est pas propre à cet épisode mais au run post-Diggle) la fin du run précédent laissait entendre que la vraie Yelena Belova allait être intégrée dans l’équipe et on a rien vu venir de ce coté là…

Antoine Maurel dit : Certes. Concernant l’épisode en lui-même, je trouve ça bien déroulé.
J’aime le fait qu’ils arrivent à infiltrer Asgard facilement (tellement, en fait, qu’il y a ellipse sur ladite infiltration). Et que ce n’est qu’ensuite que ça commence à partir en vrille parce que les mecs s’embrouillent entre eux.

Xavier Fournier dit : Oui. Je pense aussi que si c’est la première fois que tu lis Thunderbolts, tu n’est pas trop perdu. ce sont les hommes de main d’Osborn et allez…

Antoine Maurel dit : Je ne connaissais pas trop les inclusions les plus récentes de l’équipe. Mais il y a un bon travail de caractérisation, on comprend immédiatement leur personnalité et leur rôle, en quelques bribes de dialogue.

Xavier Fournier dit : Le point faible à mon avis c’est qu’on comprend mal pourquoi Osborn leur ajoute pas un peu de back up pour l’occasion.

Pierre Bisson dit : Pour rester discret peut-être…

Antoine Maurel dit : Bin en même temps cette équipe il se l’est faite infiltrer dans tous les sens.

Xavier Fournier dit : Je veux bien que les Thunderbolts soient sacrifiables mais bon, ils vont lui chercher un truc qu’il veut…

Antoine Maurel dit : Non, moi ce que je comprenais moins c’était qu’il leur confie le sort du conflit, d’une certaine manière.

Xavier Fournier dit : Donc envoyer Ant-Man et Paladin contre des Asgardiens, ça fait lég’..

Antoine Maurel dit : Alors que c’est typiquement le genre de types qui sont foutus de se vendre au plus offrant en cours de conflit. Ensuite, j’ai mieux compris le rôle de « voix de son maître » de Scourge et j’ai trouvé ça super bien géré.

Xavier Fournier dit : Pour l’occaz Osborn aurait pu sortir le Wrecker et la Wrecking Crew, par exemple, qui sont des gros bras au service du Hood ET se trouvent avoir des pouvoirs d’origine asgardienne…

Antoine Maurel dit : Oui, mais le but c’est de rester discrets, non ? Le wrecking crew c’est les derniers mecs que j’enverrais faire une infiltration.

Xavier Fournier dit : oui, je dis pas, mais c’était à titre d’exemple… Sinon Scourge est un personnage pas mal mais je comprend mal pourquoi ils le gardent avec son masque et cette identité de Scourge maintenant qu’on sait qu’il est en fait le Nuke inventé par Frank Miller et revue dans Wolverine Origins

Antoine Maurel dit :  Bonne idée au demeurant. C’était bien joué de la part de Diggle de ramener Nuke. Et l’écriture qui en est faite ici cadre parfaitement. Même si j’aimerais qu’on le voie prendre des pilules ^^ Mais en tout cas, il crée une vraie tension dans l’équipe, tout en la structurant, paradoxalement.

Xavier Fournier dit : Le truc c’est que ces Thunderbolts ont eu leur heure de gloire dans les premiers épisodes de l’ère actuelle quand ils servaient à tromper Obama… Après, c’est devenu échec sur échec… Et là j’ai l’impression qu’on leur redonne de la crédibilité alors qu’on sait dans le même temps qu’il ne reste plus qu’un mois ou deux à la formule actuelle, avant refonte globale. Ça fait un peu chant du cygne…

Pierre Bisson dit : oui, c’est vrai que la série n’est plus palpitante depuis Dark Reign

Antoine Maurel dit : Oui, en même temps on parle d’une série qui, post SI n’a sans doute jamais eu le même line-up d’un mois sur l’autre.

Xavier Fournier dit : Et en définitive ce qu’on peut reprocher à ce système de poupées russes initié par Diggle c’est ce coté « je sais que tu sais que je sais que tu sais que je sais ». Ça bloque la croissance potentielle des personnages. Paladin n’est pas « grandit » lors de ce run. Ant-Man tourne un peu en rond. Il y a guère que le Ghost qui a été remis au gout du jour au début du run de Diggle et qui n’a guère changé depuis…

Antoine Maurel dit : C’est marrant, je serai moins critique sur ce point.

Xavier Fournier dit : Je veux dire que le problème s’est formé sur la fin de l’ère Diggle et que ça n’a pas changé avec l’arrivée de Jeff Parker. « Critique » c’est pas le mot puisque j’ai bien aimé cet épisode…

Antoine Maurel dit : Je veux dire, tu as raison, mais le côté personnages hyper interchangeables permet de neutraliser un peu ce défaut. Et, à la limite, d’éviter de retomber dans une pale copie de la première année Busiek/Bagley. Ah oui, c’est clair, mais bon ce sont tous des mercenaires sans aucun esprit d’équipe. Ou presque.

Xavier Fournier dit : Je regrette juste que si ces Thunderbolts disparaissaient de l’équation dans deux mois, leur passage dans l’équipe ne les aurait pas plus changé que ça.

Pierre Bisson dit : mais cet épisode est plutôt abordable…

Xavier Fournier dit : Si on prend les tous premiers épisodes des Thunderbolts, je veux dire les Busiek / Bagley… tu prend les 12 premiers et clairement les personnages ont évolué entre…  Je ne parle pas de copier Busiek. Mais faut leur reconnaitre d’avoir fait murir leurs persos. En définitive autant on revoit Paladin ou Ant-Man dans un Amazing Spider-Man dans deux mois et ils auront même pas besoin de parler du fait qu’ils ont été Thunderbolts tellement ça les aura pas « changé… »

Antoine Maurel dit : Non, non, ce que je veux dire dans « faire comme Busiek », c’est le côté : d’un côté des persos en accord parfait avec le plan du patron, de l’autre des gars qui sont juste flippés de bosser pour un psychopathe, mais encore plus flippés de s’en aller.
Là, il pourrait y avoir un peu de ça.

Xavier Fournier dit : En un sens c’est un peu ça, oui, sur ce plan.

Antoine Maurel dit : Mais le fait que la série est plus action-driven que character-driven permet d’éviter la répétition.

Xavier Fournier dit : Oui, quand ils obtiennent des résultats, ce qui est le cas ici.
Quand ils partent chasser les Agents of Atlas et reviennent le bec dans l’eau… C’est moins percutant…

Antoine Maurel dit : Bin après, je pense qu’une partie de l’idée aurait pu être de les faire louper suffisamment de missions pour les mettre en porte-à-faux avec Osborn et les forcer à devenir une vraie équipe pour pas se faire dégommer par leur ancien patron.

Pierre Bisson dit : Côté graphique, vous en dîtes quoi ?

Xavier Fournier dit : Inégal. Je veux dire dans l’absolu ce n’est pas mauvais de chez mauvais mais j’attends quand même une autre qualité d’un comic book de chez Marvel.

Antoine Maurel dit : Le côté graphique ne m’a fait ni chaud ni froid.

Pierre Bisson dit : Je trouve que l’encrage est parfois néfaste aux détails (surtout sur les visage).

Antoine Maurel dit : Je n’ai pas trouvé ça super gênant, ça ne m’a pas intéressé non plus.

Xavier Fournier dit : Je dis pas que les comics de Marvel sont toujours excellents en termes de graphisme mais ils devraient l’être, vu les moyens de la maison d’édition et les artistes du monde entier qui font la queue pour travailler avec eux.

Antoine Maurel dit : C’est clair. Le traité couleur, dont je ne suis pas fan au demeurant, permet de rattraper un peu les carences du dessin. Par contre, Frank Martin est le coloriste du titre depuis un bail, non ?

Xavier Fournier dit : A vrai dire je ne sais pas en ce qui concerne Martin. Mais les ambiances colorées, elles, ont été cohérentes ces derniers temps. Antoine Maurel dit : Oui, c’est ce que je voulais dire sur la couleur. Miguel Sepulveda est pas un mauvais, je lui trouve du potentiel. Mais du potentiel ça demande à être réalisé. Et je ne lui jette pas la pierre. Quand on regarde ces derniers mois la série a été un peu l’auberge espagnole… Les dessinateurs se sont suivis à la chaine… Je ne comprends pas qu’en l’espace de quelques mois la série soit passée d’un Deodato puis de Latorre à une sorte de try-out pour débutants (même si faut bien débuter un jour et quelque part). Xavier Fournier dit : Alors il n’aurait pas été incohérent de remettre quelqu’un d’un peu plus punchy pour l’occasion du tie-in Siege…

Antoine Maurel dit : P’tet un aveu de Marvel que la série, même si très plaisante à lire, n’est pas vraiment fondamentale…

Xavier Fournier dit : Oui mais alors là c’est le paradoxe… Parce que là du coup elle le redevient un peu à la lumière de Siege. La comparaison faite plus tôt avec le Sacred Invasion d’Hercules était pas fausse…

Antoine Maurel dit : Oui, en espérant que cette fois il y ait concertation. Parce Herc, ça aurait pu être le tie-in le plus intéressant de SI, s’il avait été suivi d’un effet – et s’il avait été correctement timé, aussi…

Xavier Fournier dit : Pour moi Sacred Invasion reste le tie-in le plus intéressant de SI…

Antoine Maurel dit : Les mecs vont quand même tuer la grande divinité Skrull, celle au nom de qui toute l’invasion a été entreprise… et puis rien, parce que non, en fait.

Xavier Fournier dit : Je souhaite aux Thunderbolts d’être plus mentionnés dans Siege que Secret Invasion a bien voulu citer Hercules, c’est clair.

Antoine Maurel dit : Oui, je suis d’accord avec toi, mais ça prouve juste à quel point SI était daubesque.

Pierre Bisson dit : Alors là, je pense que c’est un problème de promo ou d’insertion dans l’histoire, car je suis passé complètement à côté de cet événement…

Xavier Fournier dit : Je veux dire… Si je prends les New Avengers de ces temps ci et sans parler de leur qualité interne… Y a un gros macaron Siege, le code dress et tout et tout…
Et c’est clairement vendu comme un tie-un…

Antoine Maurel dit : Alors que ça se passe avant

Xavier Fournier dit : Seulement quand tu ouvres, c’est Mandrill qui ordonne à Spider-Woman de tuer Spider-Man, oui, aucun rapport avec l’event…

Antoine Maurel dit : Après faut voir les conséquences éventuelles. Mais ça n’encourage pas.

Xavier Fournier dit : …Et là on a quelque chose qui rentre carrément dans l’évent mais qui ne profite pas d’un effort particulier de mise en évidence.

Antoine Maurel dit : Bin après, il y a deux possibilités : soit les Mighty Avengers arrivent à les empêcher de prendre la lance, du coup toute l’affaire est un pétard mouillé, et l’avoir lu devient totalement facultatif. Soit ils y arrivent et, quoi qu’ils décident d’en faire, ça devrait logiquement être un tournant de l’histoire. Bizarrement, j’ai beaucoup de mal à croire que ça va être géré, si c’est la deuxième solution.

Xavier Fournier dit : En meme temps si les Mighty Avengers arrivent à quelque chose ce sera eux qui auront leur champ du cygne… Finalement on assiste à la confrontation de deux line-ups condamnés..

Antoine Maurel dit : Y’a un peu de ça, ça fait un peu cimetière des éléphants cette affaire.
Mais ça se lit bien. En conclusion, je le recommanderais chaudement à tous ceux qui suivent Siege. Avec les réserves d’usage sur ce que ça va devenir.

Xavier Fournier dit : Mais bon comme on parle de dieux nordiques, le cimetière des éléphants peut être une sorte de Valhalla… Un « cimetière des braves »

Pierre Bisson dit : c’est assez « reader friendly » pour faire parti d’un épisode accessible à tous ceux qui veulent lire un titre estampillé « siege »

Xavier Fournier dit : Oui, c’est sur.

Antoine Maurel dit : Ou même voir un peu ce que sont devenus les Thunderbolts s’ils avaient lâché la série depuis un bail.  Encore une fois, très bonne caractérisation, qui permet à tout le monde de raccrocher les wagons, sans plomber le déroulement de l’histoire ni passer par des voix off narratives.

Xavier Fournier dit : Peut être que ce qui manque… C’est une implication plus présente de Loki. Après tout CES Mighty Avengers ont été réunis sur son initiative

Antoine Maurel dit : Bin logiquement, il devrait déjà avoir fort à faire ailleurs. Mais, exact, j’avais oublié cette histoire. Et je me demande dans quelle mesure Slott aussi.

Xavier Fournier dit : Alors le bras armé d’Osborn contre celui de Loki, y avait une carte à jouer. Après c’est sur que c’est pas trop le problème du gars qui écrit Thunderbolts et non Mighty…

Antoine Maurel dit : Y’a de ça.

Xavier Fournier dit : Mais pour conclure j’aurais tendance à conseiller la lecture de cette saga des Thunderbolts plutot que le « Siege Embedded » ou je ne sais quoi du genre.

Antoine Maurel dit : Oh que oui !

Pierre Bisson dit : Pareil !