[FRENCH] Ayant tourné le dos aux manigances de Doctor Doom, les dieux nordiques sont de retour sur Asgard juste à temps pour enfin être raccord avec les événements de Siege. Si certaines scènes sonnent justes et si Kieron Gillen retrouve parfois le ton du Thor de JMS, la structure des événements pose parfois question…

Thor #607 [Marvel] Scénario de Kieron Gillen
Dessin de Billy Tan et Rich Elson
Sortie aux USA le mercredi 24 février 2010

Paradoxe : Thor est sans doute, avec les Dark Avengers, la série centrale autour de laquelle le crossover Siege devrait tourner. Et en fin de compte, maintenant que le titre écrit par Gillen daigne enfin s’intéresser à l’événement (deux mois après le reste de l’univers Marvel), on a l’impression que c’est Thor qui tourne autour de Siege plutôt que le contraire. Au demeurant tout ça n’est pas mal fait, on sent que le scénariste commence à trouver ses marques. Et si au niveau des dessins on est loin de ceux d’Olivier Coipel, il y a là aussi du mieux (encore que cela vient peut-être des couleurs, moins foncées que dans les épisodes récents). On a de l’empathie avec Thor et ses amis Asgardiens et plusieurs passages sont sympathiques (comme quand Volstagg doit s’expliquer sur ses actes ou quand Kelda doit porter une terrible nouvelle).

C’est intéressant, c’est prenant… et puis à un moment quand même on prend du recul et on voit que par endroit la structure n’est pas très crédible. Oui, c’est touchant de voir les habitants de Broxton prendre le parti de leurs héros, histoire de montrer que les provinciaux de l’univers Marvel ont le cœur plus grand que ces cyniques habitants de New York. Mais enfin quand même, avec tout ce qui a été collé sur le dos de Volstagg, il est difficile de croire que A) il serait aussi peu gardé et que B) Osborn ne s’assurerait pas de l’avoir sous la main, ne serait-ce que pour des questions de propagande. Il y a du mieux par rapport à ce qui a fait suite directement au départ de JMS (et c’est un peu normal, il fallait que les auteurs s’installent) mais quand même on peut se demander pourquoi, à l’heure de Siege, la série Thor n’est pas plus stratégique dans les événements. C’est un peu comme si, chez la concurrence, Green Lantern était écrit à la traine et ne suivait que lointainement les événements de Blackest Night. D’ailleurs à la réflexion ce n’est pas propre à Thor puisque New Avengers et Dark Avengers, les autres grandes séries concernées par Siege ont elles aussi parlé de tout sauf de Siege ces dernières semaines. Bon, OK, Thor parle bien du « Siege » mais clairement via des événements très différents. C’est plutôt curieux et on a un peu l’impression que l’histoire passe à côté du gros œuvre…

[Xavier Fournier]