[FRENCH] Les Viltrumites sont sur le sentier de la guerre et Invincible est, par la force des choses, le seul qui semble leur faire barrage. Encore faut-il prendre en compte le fait que le jeune héros a pris un chemin plus noir ces derniers temps. Dans ce numéro, c’est l’heure du virage. Mais dans quel sens ?

Invincible Returns #1 [Image] Scénario de Robert Kirkman
Dessin de Ryan Ottley & Cory Walker
Parution aux USA le mercredi 7 avril 2010

A la veille d’une storyline importante pour la série Invicible, Robert Kirkman sort ce numéro spécial qui sert un peu de préambule à ceux qui auraient perdu la série de vue et qui seraient sur le point d’y revenir. Invicible RETURNS, c’est donc non seulement le retour du héros à son  costume d’origine (la couverture l’annonçant fièrement) mais aussi une sorte d’aide au retour de ceux qui auraient perdu le fil. Et c’est vrai que le super-héros en question étant un peu autocontenu à sa propre série et à peine quelques spin-off, il n’est pas trop difficile de reprendre le train en marche. Les explications sont vites faites et efficaces (même si dans le même temps j’ai quand même trouvé les scènes d’ouverture un peu bavardes, avec des « placards » de texte que ne renierait pas Chris Claremont).

Pour être rapidement compréhensible, Invincible Returns est-il pour autant « reader friendly » ? Techniquement oui. Disons que les nécessaires informations sont sur la table. Mais si on ne connait pas la série, je ne suis pas certain qu’on ressente réellement une empathie pour certains personnages secondaires. Bref, si vous voulez vous mettre à Invincible je vous conseillerais plutôt de faire les choses dans l’ordre et de profiter du fait que les premiers arcs sont disponibles en TPB. Clairement, Invincible Returns s’adresse plus à ceux qui veulent REPRENDRE la série plutôt que la découvrir réellement (je ne dis pas que dans ce cas le numéro est totalement incompréhensible mais l’idéal reste réellement de lire la série avec les tomes disponibles par ailleurs). En dehors de ces considérations, ce spécial fait bien monter la pression. Et puis il y a un profil dont nous n’avons pas encore parlé, celui des lecteurs réguliers de la série, qui trouveront assez logiquement leur compte dans ce numéro. Et même plus en un sens puisque ce spécial démontre les conditions d’un changement de mentalité du héros. A ce titre, si vous suivez la série régulière, ne laissez pas le fait que ce soit un « spécial » vous tromper: la lecture de ce numéro est bien nécessaire pour suivre le déroulement des opérations futures…

[Xavier Fournier]