[FRENCH] C’est la consécration pour Guy Gardner, que les Gardiens de l’Univers désignent comme étant le plus grand de tous les Green Lanterns. Mais quand on connait bien l’histoire du Corps, on sait que plus haute est la position et plus dure peut être la chute…

Green Lantern Corps #13 [DC Comics] Scénario de Peter Tomasi
Dessins de Cafu
Sorti aux USA le mercredi 10 Octobre 2012

Les Gardiens dont décidé de faire de Guy Gardner le Green Lantern-en-chef. Sachant que les mêmes Gardiens sont en fait, secrètement, bien décidés à en finir avec le Green Lantern Corps, c’est loin d’être le cadeau qu’il semble. Au contraire ils sont convaincus que Gardner est un bouffon et qu’il ne fera qu’accéler la chute du Corps. Et si par hasard Gardner ne tombait pas assez vite, les maîtres d’Oa sont tout à fait aptes à lui faire quelques croche-pieds. Tandis que Gardner est honoré, on relâche donc Xar et la Troisième Armée continue son approche. Si Cafu n’est pas un mauvais dessinateur on aurait préféré continuer avec Fernando Pasarin pour ce tournant de la série. Et un peu plus de subtilité dans le choix de l’adversaire (Xar a été lancé le mois dernier dans Green Lantern Corps #0 et devient, en deux temps trois mouvements, l’ennemi juré de Gardner) n’aurait pas été un mal.

Si la trame de l’épisode est a priori efficace, l’exécution ferme pudiquement les yeux sur quelques facilités (qui ne sont pas forcément du fait de Tomasi mais touchent l’arc de la Third Army dans son ensemble). Par exemple on aura vu dans d’autres épisodes que les Green Lanterns peuvent communiquer les uns avec les autres en utilisant leur anneau comme une sorte de téléphone cosmique. Et là, comme de bien entendu, comme ca arrange l’histoire, aucun des Lanterns au courant n’a cru bon d’alerter le reste du Corps de l’émergence de la Troisième Armée. Dans le même temps, cette armée semble grandir à vu d’oeil, compter déjà beaucoup de membres… Alors qu’elle se propage à travers les étoiles (et donc dans des zones pas forcément peuplées). Au même moment, dans la série Green Lantern, la branche terrienne de cette armée n’a trouvé le moyen de contaminer que… trois membres. C’est un peu désquilibré (mais, une fois encore, pas forcément la faute du seul Tomasi). L’élément le plus important ou intéressant, finalement, c’est bien la mission qu’on confie ici à John Stewart. En apparence une perspective heureuse… Mais vu les « cadeaux » que les Gardiens font à Gardner dans ce numéro, on peut penser que les découvertes de Stewart ne seront pas aussi agréables qu’il y parait. C’est sans doute cette intrigue-là qui pourrait réserver quelques surprises. Mais, pour ça, il faudra attendre d’autres épisodes…

[Xavier Fournier]