Il ne manquait plus que lui !! Lex Luthor débarque enfin dans le monde de Supergirl. Et il n’est pas là pour faire de la figuration. Cette nouvelle incarnation est-elle à la hauteur de son modèle papier ? Un début de réponse dans cet épisode…

(Super) Friends in need

Dans le dernier épisode, James Olsen se faisait tirer dessus par un ennemi inconnu. Supergirl arrivé à temps pour l’emmener à l’hôpital mais son état est critique. Lena Luthor, l’ex de Olsen, tient encore à lui et est prête à tout pour le sauver… même à demander de l’aide au pire être sur Terre : son frère Lex Luthor. Pendant ce temps, Manchester Black continue de tourmenter J’onn J’onzz, le Chasseur Martien. Devenu un héros pacifiste, J’onn doit revoir ses positions s’il veut vaincre Black, qui détient une terrible arme martienne. Heureusement, le héros peut compter sur Kara/Supergirl pour le mettre sur la bonne voie.

« I am the man of tomorrow! »

Ennemi juré de Superman, Lex Luthor n’en est pas moins un élément important de la mythologie de Supergirl dans les comics. Si jusqu’à présent Warner/DC n’avaient pas permis aux showrunners d’utiliser le vilain, les choses changent à partir de cette semaine (après tout Superman est bien venu faire des « guests »). Pour incarner ce personnage iconique, ils ont réussi à trouver un acteur en lien avec l’histoire de Superman : Jon Cryer. L’acteur bien connu pour son rôle d’Alan Harper dans Mon oncle Charlie a effectivement déjà joué dans Superman IV avec Christopher Reeve et Gene Hackman. Il y incarnait Lenny Luthor, le neveu de Lex. 32 ans plus tard, il a l’occasion de faire honneur à l’héritage des Luthor. Son Lex est le mélange de plusieurs incarnations. Physiquement, il est chauve : élément emblématique de Luthor, mais porte aussi la barbe : autre élément capillaire du Luthor des années 1990, l’époque où il contrôlait une certaine… Supergirl ! Cryer joue un Lex plein de haine envers Superman. Un flashback nous montre le milliardaire en pleine chute alors qu’il pense avoir vaincu son ennemi juré. Une scène qui donne d’ailleurs envie de voir ce qu’il se passait à Metropolis il y a quelques années. Mais par la suite, son Lex est amoindri pendant l’épisode. Empoisonné à la kryptonite (qui lui a donné un cancer), il va par tous les moyens tenter de se soigner. Et c’est la que l’acteur montre le Lex retord que l’on aime dans les comics. Enfin, les scénaristes ne peuvent s’empêcher de lui faire prononcer des phrases iconiques du personnage (notamment l’une d’entre elles empruntées à Gène Hackman). Jon Cryer étant la pour rester jusqu’à la fin de la saison, l’autre vilain de la série est amené à évoluer.

UN CHASSEUR SACHANT CHASSÉ

Manchester Black ne s’en prend pas qu’à Kara depuis quelques épisodes. J’onn J’onzz est devenu son bouc émissaire. Les deux personnages se ressemblent physiquement dans la série TV (contrairement aux comics). On a l’impression de voir une lutte fratricide, à l’image de Black Panther, où l’un promulgue la paix et l’autre la guerre/la violence. D’autant plus que Manchester utilise aussi la technologie martienne pour arriver à ses fins. Un épisode clé pour J’onn qui aura sans aucun doute des conséquences pour la suite. Par contre, comme d’habitude, il y a des petites incohérences : à l’hôpital, J’onn indique aux sœurs Danvers qu’il va chercher l’agresseur de James seul. Mais, après avoir eu des nouvelles de James, Kara le suit tout naturellement et J’onn ne bronche pas. On en apprend encore un peu sur l’histoire familiale du martien. Son père ayant eu un rôle crucial précédemment.

SOEUR SOURIRE

Nouveau personnage dans la série : Kelly Olsen, la sœur de James. Venue au chevet de son frère, elle se retrouve face à son autre famille : les Danvers et les membres du D.E.O. Là aussi, la situation est un peu étrange : Kelly semble connaître Kara mais n’a pas beaucoup entendu parler d’Alex. Mais on voit vite (trop vite ?) que le courant passe entre les deux jeunes filles. Alex qui elle aussi reste inactive face à la menace qui a frappé James. Alors qu’elle est quand même une femme d’action habituellement, elle reste patiemment à l’hôpital, attendant que Lena vienne amener le remède miracle. Cette dernière est d’ailleurs le focus de cet épisode. Enfin, plutôt sa relation avec son demi-frère Lex. Elle se laisse un peu facilement manipuler par Lex. Aveuglée par la détresse de son ex peut-être ? L’arrivée du frère Luthor dans la série indique que Lena n’est définitivement pas une vilaine en devenir. C’est d’ailleurs amusant que Jon Cryer incarne désormais le frère dominant après avoir joué le frère brimé de Charlie Sheen pendant 12 saisons !!

[Pierre Bisson]