L’Art des Super-Hros Marvel chez Art Ludique

21 mars 2014 Non Par Xavier Fournier

[FRENCH] Marvelophiles, partir de ce samedi 22 mars et pendant quelques mois, pas d’excuse : Il vous faut absolument passer du ct du Muse Art Ludique qui consacre partir de demain une magnifique exposition l’Art des Super-Hros Marvel. Une occasion unique de voir exposes des planches de Jack Kirby, John Romita Senior, John Byrne, Bill Everett et bien d’autres trsors. A ne pas louper !

Un must ! Sur des centaines de mtres Marvel s’expose partir de ce week-end. Oui, les vedettes du cinma sont au rendez-vous. Thor, les Avengers, Captain America ou Spider-Man sont bien l comme des stars attendues (ce qui n’enlverait rien l’exploit si l’exposition se limitait a). Des pans de dcors du « Soldat de l’Hiver » sont reconstitus, le prototype du costume de Thor est l aussi. La maquette de la salle du trne d’Asgard est sous vitrine. Rien que a, en soi, serait une source d’intrt, quelque chose qui attirerait sans doute un certain public. D’accord les chara-designs de Ryan Meinerding ou d’Adi Granov sont une (jolie) vidence. Mais « L’Art des Super-Hros Marvel » ne s’arrte pas a et dcroche vritablement le gros lot avec une slection de planches rarissimes. Telle couverture classique de John Romita Senior o Spider-Man affronte Kraven ? Elle est l ! Des planches originales de Kirby sur Thor ? Il y en a ! Et l, sur une colonne, la planche jaunie o on aperoit Namor le Sub-Mariner ? C’est tout simplement l’original d’une planche de Bill Everett parue l’origine dans Marvel Comics #1… en 1939 ! norme ! Autant dire qu’on ne voit pas tout les jours – en France ou aux USA – ce genre de document !

Quelques puristes ragissent de manire trs sanguine ds lors qu’il s’agit de mlanger le classique et le moderne, l’ancien et le nouveau, l’univers propre aux comics et celui qui apparat dans les films. Ici, la dmonstration est faite que tout participe, tout volue dans un mme but. Et c’est parfait puisque l’exposition prend des allures de parcours pdagogique. C’est typiquement l’endroit o on peut emmener le nophyte, le curieux qui vu ou aperu quelques films de Marvel Studios, pour l’initier « la totale », lui montrer que derrire les films il y a des concepteurs et derrire les comics il y a des auteurs. Ne pas mlanger, ne pas profiter de ce « melting pot », mettre les planches d’un ct et les accessoires de cinma de l’autre aurait t se priver d’une dimension. Les casques de Captain America… Les armures d’Iron Man ou de lIron Patriot… Tout a prend alors des allures de projection de l’imaginaire conu dans ces planches.

La force de la slection des uvres est aussi de ratisser large aussi bien dans les sries que dans les artistes. Car si Marvel s’expose, ceux qui ont fait Marvel ne sont pas oublis. Des illustrateurs tels que Bill Everett, John Buscema, Steve Ditko ou John Romita Sr. ont droit leur panneau de prsentation, leur mur prsentant leur travail. Mais on trouve aussi bien des couvertures de John Byrne que de Michael Golden ou de Gil Kane. Le poids des films passs et venir n’empche pas d’aborde d’autres titres moins vident. Si Captain America ou les Gardiens de la Galaxie ont droit leur propre pice (avec un buste de Groot… si on nous avait dit qu’un jour Groot deviendrait une pice de muse !), on a pens galement insrer quelques « fan-favorites » comme Iron Fist, Captain Marvel (la version Kree) ou le Silver Surfer tel que dessin par John Buscema. A quelques mtres de l c’est le Thor de son frre, Sal Buscema, qu’on retrouve derrire une vitre. Franchement si vous tiez fans de Lug ou Artima dans les annes 70/80, vous allez halluciner. La slection est htroclite et vivante. Elle permet tout lecteur/collectionneur qui se respecte de rester bouche be quelque fois en se retrouvant face l’original d’une planche dont il a longtemps chri la version franaise, la couverture retouche… L, on est dans le vrai. Les diffrences de jaunissement, la prsence de blanc correcteur, les couches d’encre superposes nous montrent o l’artiste repris son trait, modifi, perfectionn. Non, dcidment vous ne verrez pas a tous les jours.

Bon d’accord la France entire n’habite pas Paris (si si, des tudes rcentes le prouvent). Parfois c’est loin. Parfois c’est le temps qui manque. Mais l’exposition dure jusqu’ l’t prochain. Il y a vraiment de quoi s’organiser un priple Paris… et pourquoi pas jouer le « doubl » avec l’exposition Alex Ross dont nous vous avons dj parl ? Aprs tout les deux vnements sont complmentaires. Mme si l’vnement autour de Ross laisse la part belle aux hros de DC, il y a une partie de ses uvres pour Marvel. Et inversement dans l’exposition accueillie par le Muse Art Ludique, on trouve aussi des originaux de Ross (par exemple des planches d’Earth X). A partir de l a vous laisse quelques mois pour, si vous tes tudiants, soudoyer un professeur pour monter une sortie scolaire estampille art et super-hros. Ou bien si vous tes parent d’lve en fates en de mme en promettant de jouer le chaperon de la classe du petit dernier. Ou trouvez un covoiturage, fates vous offrir le voyage et l’entre pour un anniversaire. Qu’importe le moyen… Vous n’aurez pas 36 occasions de voir ces planches classiques ou cette scnographie imposante, de vivre cette immersion. Une expo comme a ? Mme les Amricains nen ont pas. C’est, rellement, un rendez-vous qui vaut le dtour !

[Xavier Fournier]

L’Art des Super-Hros Marvel, Muse Art Ludique
34, quai d’Austerlitz 75013 Paris
du 22 mars au 31 aot 2014