Avant-Premire VO: Thunderbolts #144

27 mai 2010 Non Par Comic Box

[FRENCH] Changement de propritaire ! Dans la nouvelle administration, les Thunderbolts post-Siege ne sont plus la proprit de Norman Osborn. Non seulement leur composition volue mais surtout ils sont dsormais sous les ordres d’un nouveau manager. Malgr quelques touches sympathiques l’ensemble peine un peu dmarrer.

Thunderbolts #144 [Marvel] Scnario de Jeff Parker
Dessins de Kev Walker
Sortie aux USA le mercredi 26 mai 2010

Ces dernires annes la formule des Thunderbolts a chang de faon pratiquement annuelle, tout comme la direction artistique du titre. Mais enfin un gros retour de manivelle s’tant fait sentir dans l’univers Marvel, il tait normal que cette quipe de repris de justice se mette au diapason. Je ne suis cependant pas certain que le scnariste Jeff Parker soit l’homme de la situation. Dj prsent sur la srie ces derniers mois, il s’est plutt embourb dans un conflit superflu avec les Agents of Atlas (histoire de caser ses chouchous) sans vraiment lancer les personnages sur de nouvelles pistes ( l’exception, bien sr, de ceux qu’il a vir du titre le mois dernier). Et je ne suis pas certain qu’il « sente » vraiment l’criture de Luke Cage, qui dbarque ici en terrain conquis, donnant des accolades faon « posse » ses nouveaux co-quipiers (le salut complice avec le Fixer s’explique peu, par exemple). Qui plus est (et bien que j’adore par ailleurs Kev Walker depuis des lustres) il faut dire ici que le ct « gros barraqu noir pourvu de gants verts » donne l’impression de revoir le Gauntlet (l’ex-instructeur de l’Initiative) plutt que le vrai Luke Cage. Et surtout, au bout de quelques pages, je me dis que philosophiquement l’irruption du hros dans la srie pose un problme puisqu’il parle beaucoup de rdemption alors qu’ la base Cage tait plutt un innocent accus par erreur et oblig de fuir la police. Si le vrai Cage devait s’intresser la Justice, il se pencherait sans doute plutt sur le fait de faire innocenter les gens qui ne sont coupables de rien plutt que de frquenter des gens qui, pour certains, mritent tout fait d’tre l o ils sont.

Dans la catgorie bonnes surprises, on notera le fait que ces nouveaux Thunderbolts sont plus ancrs dans les racines du groupe qu’on aurait pu le croire (avec l’apparition de cinq des membres fondateurs de la premire gnration). Mais la prsentation du Man-Thing me pose un peu nouveau le problme de la philosophie du titre, sachant qu’assez vite il apparait que le personnage est un peu forc collaborer (et que l’alternative est la mort). Dj je vois mal Man-Thing, avec son ct absent, se poser la question de la rdemption. Non pas que l’pisode nous le prsente comme a mais bon il est certain qu’il n’entre pas dans la catgorie recherch par Cage. Alors en plus quand on explique Cage que pour la crature c’est un peu « collaborer ou mourir », voici quelque chose qui ne ressemble plus du tout de la rdemption mais bien l’quivalent de super-travaux forcs. Cela dit j’aurais tort de terminer sur une note ngative. Le cliffhanger m’a plutt surpris (sachant que le personnage concern est annonc par ailleurs sur une autre srie Marvel) mais j’espre que dans le prochain numro on ne nous dira pas qu’il s’agissait d’une pirouette (genre pour les tester). A terme ces Thunderbolts pourraient tre sympas, je ne dis pas que c’est perdu d’avance, mais ce redmarrage est cependant trs laborieux et un peu fait de bric et de broc.

[Xavier Fournier]