Avant-Première VO: Review Superior Spider-Man #32[FRENCH] Le Superior Spider-Man revient ! Enfin, de son point de vue, il n’est jamais parti. Otto Octavius se retrouve dans une ère encore plus technologique, où son savoir est à l’aise. Mais alors qu’il prépare son retour il tombe sur une menace qui nécessite qu’il demande de l’aide ailleurs. C’est le début d’Edge of Spider-Verse et donc la première marche du Spider-Verse.

Superior Spider-Man #32Superior Spider-Man #32 [Marvel Comics] Scénario de Dan Slott & Christos Gage
Dessin de Giuseppe Camuncoli
Parution aux USA le mercredi 6 août 2014

Otto Octavius se retrouve en 2099, ayant d’une certaine manière échangé sa place avec le Spider-Man de cette ère. Mais le Superior Spider-Man n’est pas si malheureux puisqu’il se retrouve avec une haute technologie à son service. D’ailleurs, il l’est trop à l’aise en un sens, car un esprit même brillant qui se retrouve 80 ans dans le futur devrait être un peu paumé quand même (mettez Einstein en face d’un téléphone portable, ce n’est pas pour cela qu’il saura immédiatement composer un SMS). Cela dit Slott et Gage n’ont pas une place à revendre et passent nécessairement vite sur cet aspect pour se concentrer sur autre chose. Alors qu’il cherche à rentrer chez lui, le Superior Spider-Man découvre deux choses. D’abord que ce ne sera pas si facile, qu’il va falloir faire de nombreuses tentatives. Et surtout que quelqu’un s’est lancé dans une quête qui va forcément lui poser un problème. Otto décide alors de prendre le taureau par les cornes. Cela fonctionne bien, car c’est un choix que ne ferait pas Peter. En tout cas pas de manière si déterminées.

En dehors de la reprise éphémère de Superior Spider-Man, on assiste donc au préambule de Spider-Verse, avec l’apparition de quelques Spider-Men alternatifs. Ce qui est intéressant, c’est que parmi les premiers que l’on rencontre, il y a des surprises. Certains figures « cultes » y passent, sont moulinées sans ménagement alors que d’autres accèdent rapidement au stade suivant. Même si on connaissait une partie du casting (les annonces autour d’Edge of Spider-Verse ont délimité la chose), cela laisse de la place à quelques surprises. Tout ça démarre plutôt bien. Enfin sauf pour quelques versions de Spider-Man qui ne s’en remettront pas, c’est certain.

[Xavier Fournier]