Avant-Première VO: Review Green Lantern Corps #20[FRENCH] A l’origine Green Lantern #20 était prévu pour la semaine dernière (1er mai 2013). Mais le dernier épisode du règne de Geoff Johns a été décalé de quelques semaines et… du coup Green Lantern Corps #20 spoile carrément le sort de certains personnages ! Un démaillage de train qui fait qu’il vaut mieux garder sous le coude ce numéro et le lire d’ici quelques jours après la conclusion de Johns.

Green Lantern Corps #20Green Lantern Corps #20 [DC Comics] Scénario de Peter Tomasi
Dessin de Fernando Pasarin
Parution aux USA le mercredi 8 mai 2013

Green Lantern Corps #20 est surtout l’occasion pour Peter Tomasi et Fernando Pasarin de dire au revoir à leur personnage de prédilection depuis au moins Emerald Warriors. C’est à dire non pas le Green Lantern Corps dans leur ensemble mais bien Guy Gardner. Un Guy qui souffle après les événements de ces derniers mois, qui règle un dernier problème de taille et se demande si, finalement, ce n’est pas le moment de se calmer et de la jouer tranquille. Mais bon, c’est Guy, et comme on dit… chassez le naturel… On regrettera quand même un peu que les autres lanterns soient réduits au rang de figurants. C’est ce qu’ils ont été dans la série, c’est vrai. Guy est la star, on ne s’y trompera pas. Mais on aurait aimé en savoir plus sur les états d’âmes de Kilowog et des autres.

Voici donc l’épilogue de Wrath of the First Lantern. Guy Gardner et Kilowog tirent un de leurs camarades de sa geôle et lui expliquent ce qu’il est arrivé à certains personnages essentiels au mythe des Green Lantern. Ils ne lui disent pas tout dans les moindres détails mais ils en disent assez pour qu’on se sente spoilé sur un des événements majeurs du Green Lantern #20… à paraître dans quelques semaines. Ce n’est pas la faute de Peter Tomasi, qui a écrit les choses dans un certain ordre et qui n’est pas responsable du retard des autres. Mais dans le périmètre du « nouveau » DC qui promettait qu’avec les New 52 il n’y aurait pas de retard, ça tombe plutôt mal. De facto, en raison du début de l’épisode, on ne peut que vous conseiller de remettre à plus tard la lecture de GLC #20 et de le lire dans l’ordre où les chapitres auraient du paraître…

[Xavier Fournier]