Avant-Première VO : Review Fusion #1[FRENCH] Tout est dans le sous-titre : Les Avengers et les Thunderbolts de Marvel contre la Cyberforce et les personnages de Hunter/Killer de Top Cow (même si la présence de H/K dans ce premier épisode est minimale). Autrement dit un crossover chargé en personnage, qui intervient chronologiquement juste après la formation des Mighty Avengers (avant Secret Invasion) et qui devrait pousser les Marvelophiles à s’intéresser un tant soit peu à l’univers Top Cow…

Fusion #1 [Top Cow] Scénario de Dan Abnett & Andy Lanning
Dessin de Tyler Kirkman
Sortie américaine le 13 mai 2009.

Fusion #1Les Mighty Avengers (Iron Man, Wonder Man, Ares…) viennent à peine de débuter et d’affronter l’Homme Taupe (un combat mentionné dans les tous premiers épisodes de l’Initiative). Ils en sont encore à se poser des questions médiatiques. Nous sommes donc dans le passé, pas très longtemps après Civil War, alors que les Thunderbolts (Moonstone, Swordsman, Venom…) viennent de devenir des chasseurs de héros non « enregistrés ». Pendant ce temps les membres de Cyberforce enquêtent sur de mystérieux événements qui se sont déroulés dans la demeure ancestrale de Cyblade, où un protagoniste de la série Hunter/Killer vient de disparaître. Là dessus tout ce petit monde va finir par se croiser en raison de l’apparition d’un Ripclaw surpuissant, passé en mode « Hulk ». D’une part c’est plutôt bien de voir Cyberforce revenir aux affaires après une relative éclipse dans le catalogue de Top Cow. D’autre part les puristes de Marvel regretteront peut-être que les événements se passent dans le passé récent mais je trouve au contraire que c’est une manière de revenir sur un line-up des Mighty Avengers qui n’a pas montré tout ce qu’il pouvait donner (en définitive, en effet, la version Bendis aura connu quoi ? Trois arcs avant de tirer sa révérence ?). Revenir un peu en arrière ne me dérange donc pas. On est dans un cas similaire à la série Avengers/Invaders qui n’est toujours pas terminée mais dont les événements se passent pourtant avant Secret Invasion. Qui plus est cela permettra peut-être de voir une rencontre entre les Thunderbolts et les Vengeurs, rencontre dont la chronologie pré-Secret Invasion nous avait privé jusqu’ici…

Parfois le problème avec les crossovers inter-compagnies c’est qu’on sent clairement lequel des deux éditeurs domine l’histoire. Dans le cas présent Fusion est édité par Top Cow et tout porterait donc à penser que c’est cet univers qui va avoir le beau rôle. Mais les gens de Top Cow produisent en sous-main des comics pour Marvel depuis quelques années déjà et les deux co-scénaristes (Abnett et Lanning) sont des auteurs régulièrement employés par Marvel sur des séries comme Guardians of the Galaxy ou Nova. Résultat ? Fusion porte pleinement son nom puisque les personnages de Cyberforce ont l’air tout à fait à leur place dans un contexte marvellien et, inversement, les Thunderbolts ou les Avengers ne sont pas hors de propos quand ils sont lancés aux basques de Ripclaw en se demandant (non sans humour de la part des auteurs) pourquoi il ressemble autant à Wolverine. Fusion commence donc plutôt bien et même si les amateurs d’un des deux studios ne connaissent pas forcément les personnages de l’autre, c’est assez reader friendly pour être parfaitement autonome. Pour l’instant, c’est prometteur… En plus on saluera le prix de couverture à une époque où le moindre « event » semble justifier un passage à 3,99$. Top Cow reste dans le créneau du 2,99 $ « habituel » sans surenchérir. C’est à souligner !

[Xavier Fournier]