Avant-Première VO: Review All-New X-Men #18[FRENCH] Déçue par le comportement de certains amis pendant Battle of the Atom, Kitty Pryde a décidé de quitter l’Académie Jean Grey, emportant avec elle ses élèves, les jeunes X-Men originaux. Les voici qui s’installent dans une nouvelle vie. A partir de là, changer de costume n’est presque qu’une formalité.

Avant-Première VO: Review All-New X-Men #18All-New X-Men #18 [Marvel Comics] Scénario de Brian Michael Bendis
Dessin de Stuart Immonen
Parution aux USA le mercredi 13 novembre 2013

A la fin de Battle of the Atom je n’étais pas forcément très convaincu par le choix de Kitty. Certes on peut comprendre qu’elle ne saute pas de joie en réalisant que ses amis ne soient super-solidaires mais de là à aller copiner avec le camp opposé, c’était un peu too much. C’était oublier un peu vite que les autres mutants, ceux de la New Xavier Academy, comportent aussi quelqu’un en qui Kitty a confiance de longue date. Dans l’idéal je n’aurais pas craint que Kitty et ses ouailles se positionne ailleurs, sur un terrain neutre ou une troisième voie (par exemple X-Force ou le All-New X-Factor, encore que ça aurait empiéter sur Peter David et ses plans de relance). Là, quand même, que Kitty soit pratiquement en mode « gimme five » avec Cyclops reste dur à avaler… Mais on s’y fait au fur et à mesure qu’on avance dans l’épisode.

L’effet de Battle of the Atom sur les jeunes X-Men est plus organique à accepter. On peut comprendre par exemple que Bobby, après avoir vu trois versions (en comptant son alter ego du présent) de lui soit perdu dans ses questions. Et l’effet de toutes ces surprises sur Scott, Jean et le jeune Beast est intéressant. Il y a une véritable scène de ménage mentale entre les trois qui est d’ailleurs assez bien sentie de la part de Bendis. On sent que les choses se tendent et, en un sens, la jeune Jean l’a un peu cherché. All-New X-Men #18 est un épisode qui négocie un virage (et qui annonce aussi sans doute certains ajustements pour Uncanny) mais qui n’est certainement pas un truc creux. Au contraire c’est assez dense en matière de réglages de personnages, d’affinages. Sauf si vraiment vous tenez à votre dose de combat mensuel et là pour le coup, cette fois, c’est plutôt calme…

[Xavier Fournier]