Alors que le quatuor de héros est toujours en fuite, la Nuclear Family accueille un nouveau membre. Il va donc falloir que les Titans apprennent à mieux se connaître s’ils veulent avoir une chance de leur échapper.

Un peu d’entrainement

Après un épisode qui servait avant-tout d’introduction à la Doom Patrol pour les spectateurs de DC Universe, l’intrigue de cette semaine est à nouveau centrée sur les Titans. Les héros doivent fuir la Nuclear Family et la mystérieuse organisation qui les contrôle. La première scène de l’épisode met en avant le chef du groupe en pleine recette de cuisine, peu ragoûtante. Une preuve, s’il en était encore besoin, que la série n’est vraiment pas pour tout le monde. Le découpage des 40 minutes est assez basique et on se doute assez vite de la tournure des événements. C’est d’ailleurs dommage que DCU ait même spoilé la dernière scène dans de récente photo promo.

Titans, en avant !

Même s’ils ne se font pas encore appeler par ce nom, ni se considèrent comme un groupe, les héros doivent s’entraîner pour ainsi mieux saisir les capacités de chacun. Gar est véritablement l’élément comique de la série. Un plus qui ne plaira peut-être pas aux fans du côté sombre du DCU. Souvent axées sur le sexe ou les blagues faciles, les scènes « drôles » ne sont pas là pour aider un jeune public à apprécier la série. Lors de cette démonstration de pouvoirs, on s’aperçoit des limites de chacun. Limite qui sont en parallèle de ce que le budget de la série peut produire pour le moment. Garfield, par exemple, ne se transforme qu’en tigre. Pourquoi ? Il ne l’explique pas. Alors n’a-t-il simplement pas conscience de son potentiel ou est-ce plus simple pour les types des effets spéciaux de ne créer qu’un animal vert ? Idem, Starfire ne sait pour le moment que tirer des boules de feu avec ses mains. Pas de vol ou de décollage enflammé. Même si, quand elle utilise ses pouvoirs, on a plus l’impression de voir Koriand’r en action.

Ça chauffe

Les héros commencent à former une petite famille… et deux d’entres eux se verraient bien en « papa et maman ». Il est vrai qu’entre les quatre personnages un écart d’âge légèrement marqué. D’où le fait que Dick et Kory jouent ce rôle de parents. Ces derniers se rapprochent fortement cette semaine. Grayson passe d’ailleurs pour le beau gosse de service et semble plaire aux « cougars ». Un rôle qu’il n’assume pas forcément et qui donne, là aussi, lieux à des situations décalées. L’épisode met Dick en avant, d’un point de vue personnel et « professionnel ». Il s’affirme comme le leader du groupe. Malgré tout, il lui faut une situation désespérée pour oser avour à ses coéquipiers sa double identité. Identité qu’il risque de voir remise en question la semaine prochaine, notamment quand apparaît un nouveau protagoniste dans les dernières minutes.

 

[Pierre Bisson]