French Collection #28[FRENCH] Rares sont les magazines qui s’intéressent aux comics de super-héros. Le milieu du fandom est plus généreux mais les sujets ont souvent été déjà traités. Retour sur une des expériences éditoriales les plus intéressantes sur l’histoire des comics en France.

Golden Reprints Vol 1 #1

Au début de l’année 1992, sort un fanzine consacré aux comics dont la diffusion restera malheureusement restreinte. Intitulé Golden Color, il se propose d’explorer les prémices de l’histoire des super-héros. Cette période entre 1939 et 1969 qui a été effacée par le succès de Strange. Les jeunes lecteurs du prestigieux titre de l’éditeur lyonnais étaient trop jeunes pour s’en souvenir. Et l’attention des amateurs de golden age américain était focalisée sur les comic strips (cf. French Collection #4). Un vaste champ d’investigation s’ouvrait donc pour Eric Vignolles, l’éditeur de Golden Color. Car l’aventure qui va durer plus de six années va être l’œuvre d’un unique (ou quasiment) rédacteur.

Golden Color n° 5Golden Color est le miroir des intérêts d’Eric Vignolles et traite des comics à travers des thèmes favoris de l’auteur. C’est ainsi que la composante Science-fiction ainsi que l’étude du titre Weird Tales feront l’objet de développement significatifs pour le premier et d’un numéro spécial pour le second.

Dans sa première période, Golden Color se présente dans un format A5 avec une couverture en couleur dessinée par Eric Vignolles. Chaque numéro est consacré à un thème (qui peut se poursuivre sur plusieurs numéros) et est introduit par une courte nouvelle fantastico-onirique de l’auteur. L’intérieur est en N & B et comporte des illustrations aussi bien provenant de comics américains que de publication française (les deux ayant en commun d’être rarissime à une époque où les échanges via internet n’existait pas).
Mais le plus intéressant, même si les articles de Golden Color seront tous d’un grand intérêt surtout pour les amateurs de comics ne parlant pas anglais, est sans doute la rubrique récurrente French Collection (et oui, vous savez maintenant d’où provient le titre de la rubrique que vous lisez).

Cette présentation initiale durera pendant les six premiers numéros qui seront consacrés à la SF dans les comics, les Hommes-poissons, les : Héroïnes du Golen Age, les Justiciers de la Nuit et les Hommes-oiseaux. Les French Collection porteront sur Mr Scarlet (à venir dans un prochain French Collection sur le site), Aquaman, Yarko the Great (cf. French Collection #3), Sandman (cf. French Collection #21), Yordi (Superman) et Black Condor (cf. French Collection #11).

Golden Color n° 6A partir du numéro sept et jusqu’à la fin, le format passe au A4 et la couverture est constituée de collage (dont certains seront encore des dessins originaux d’Eric Vignolles) en couleur sur un fond orangé. Après le numéro 15, les numéros deviendront de plus en plus imposants et seront intitulés numéros doubles, géants ou spéciaux. Les thèmes abordés sont les comics les plus rares et les aschans, les personnages inflammables, les archers, Kirby le King, les êtres Surnaturels, les Fantômes, Fawcett publication, Timely, MLJ, les Collections Fantôme (cf. French Collection #25) et Jean Frisano.
Les French Collection porteront sur The Eye (cf. French Collection #22), Green Arrow, Amazing Man (cf. French Collection #8), Fantom of the Fair (cf. French Collection #5), Superman (cf. French Collection #13), Captain Marvel, Hoppy the Marvel Bunny, Phantom Eagle, Radar, Hourman, Commando Yank (tous à venir dans des un prochains French Collection sur le site), The Clock (cf. French Collection #17).

Le dernier numéro sera le 24 sur Jean Frisano en collaboration avec Louis Cance (Rédacteur en chef de Hop !) et Gérard Thomassian (rédacteur d’encyclopédie et libraire bien connu).

Mais dès le début de l’aventure Golden Color, Eric Vignolles ne se contenta pas de parler du golden age français mais fit partager sa collection avec les lecteurs en reproduisant certaines pièces rares. Cette approche culmina avec la création de la collection Golden Reprints qui comporta une dizaine de numéro consacrés à des rééditions de Superman, Yordi, Bill Everett (et donc Amazing Man), Yarko the Great, The Shadow et Captain Marvel.

Golden Color n° 11Après bien des années consacrées à son titre réalisé artisanalement et avec ses deniers et dont la diffusion resta très restreinte (entre 25 et 50 exemplaires), Eric Vignolles se consacra à des études plus ambitieuses et centrées sur l’éditeur Lug.

C’est ainsi qu’il fut un des derniers à visiter les archives de l’éditeur lyonnais et publia « Mytik n° 1 : Etude début de Marvel en France et de Fantask » en 1998 ainsi qu’un fac-similé du Marvel n° 14 (qui ne fut jamais publié) et du Fantask n° 8 (qui ne fut également jamais publié) en 2009.

Si vous êtes fans de comics et que votre œil est attiré dans une brocante ou dans une boutique sur une couverture orangée, prenez quelques minutes pour regarder le magazine. S’il s’agit d’un des travaux d’Eric Vignolles achetez-le. Si ce n’est pour vous, pensez au rédacteur de cette chronique dont la plupart des numéros ne sont que des photocopies 😉

[Jean-Michel Ferragatti]