French Collection #265[FRENCH] Cette semaine, nous continuons d’explorer le retour de Namor The Sub-Mariner au début du Marvel age moderne. Après avoir connu un bref revival avant même le début du silver age (cf. French Collection #253), Namor The Sub-Mariner va effectuer son vrai retour dans un épisode des Fantastic Four (cf. French Collection #257).

French Collection #265

Il apparait ensuite dans quelques épisodes de la continuité super-héroïque Marvel en affontant notamment The Avengers plusieurs fois et en contribuant ainsi au retour de Captain America [Steve Rogers] (cf. French Collection #261). Rapidement, il est décidé de donner une série régulière au personnage. Mais suite à un accord de distribution très contraignant de l’époque le nombre de magazine publié par Marvel est limité. Stan Lee a tenté plusieurs fois de redynamiser la série consacré à Henry Pym sous ses alias d’Ant-Man puis Giant-Man qui apparait dans Tales to Astonish (1959 Series) depuis plusieurs années. La dernière tentative a été de l’associer sur le titre avec The Incredible Hulk [Bruce Banner] à partir de Tales to Astonish #59 (1959 Series), mais le personnage de Giant-Man [Henry Pym] n’attire vraiment plus les lecteurs.

Namor The Sub-Mariner va donc devenir la vedette du titre à partir de Tales to Astonish #70 (1959 Series) avec un story arc ambitieux qui va durer sur plusieurs numéros dessiné par l’immense Gene Colan. Namor est prévénu par sa cousine Lady Dorma que Warlord Krang son cousin et ennemi de toujours lui a ravi son trône alors qu’il était à New-York ou il combattait Daredevil [Matt Murdock]. Mais une fois arrivé en Atlantis, il est trahi par celle qui lui voue un amour inconditionnel mais est désespérée de son indifférence. Persuadée que c’est la couronne d’Atlantis qui lui empêche de lui rendre son amour, elle décide de le livrer au Warlord Krang.

Scan 0002

Trahi par son peuple et ses propres armes, The Sub-Mariner est emprisonné dans un cachot qu’il a lui-même construit et qui peut même résister à sa force. Mais peu de temps après, Lady Dorma vient délivrer son amour sans doute pour lui proposer de s’enfuir avec elle. Namor bien qu’emprisonné conserve son attitude hautaine et lui propose de se racheter en le délivrant afin qu’il puisse reconquérir son trône. Dorma essaye de lui faire comprendre qu’il est vain d’y penser, mais il lui rappelle une vieille prophétie. Lorsque le dieu Neptune quitta le royaume d’Atlantis, il dit aux Atlanteans que son trident allait rester cacher jusqu’à ce qu’un prétendant au trône revienne avec pour s’imposer sans conteste comme leur empereur. Namor souhaite aller chercher le trident afin de reconquérir sa légitimité. Mais Neptune à placer des obstacles le long de cette quête et seul l’élu peut en triompher.

Lady Dorma le délivre et le laisse partir. Mais elle se rend compte qu’elle a peut-être envoyé son bien aimé à la mort puisque The Warlord Krang avait tout anticiper afin de liquider une bonne fois pour toute son adversaire. D’ailleurs, après avoir affronté une pieuvre géante pour s’emparer d’un coquillage qui représente le premier objet de la quête, Namor se rend compte qu’il a été piégé par son cousin qui a bloqué l’entrée du gouffre ou se trouve le trident. Utilisant le coquillage comme une arme, The Sub-Mariner terrasse la gigantesque pieuvre avant de reprendre sa quête tandis que Krang le surveille à distance sous le regard inquiet de Lady Dorma.

Scan 0003

Namor est désemparé lorsqu’il rencontre un vieil Atlantean qui le reconnait toujours comme son empereur légitime. Touché par l’hommage du plus humble de ses sujets, il reprend sa quête tandis que Warlord Krang décide de saigner son peuple pour financer son plan de conquête de la surface. Il est d’ailleurs intéressant de se rendre compte que cette partie du scénario est complétement illogique. En effet, les Etats augmentent la perception des impôts lorsqu’ils ont besoin de liquidités pour financer un effort de guerre vis-à-vis de fournisseurs tiers. Or, Atlantis est un royaume autarcique qui n’a de relation avec aucun autre Etat. A quoi serviraient donc toutes ses richesses puisqu’il n’existe aucun partenaire à qui acheter des armes de guerre ? Armes de guerre qui sont de plus bien au-delà de la sophistication de n’importe quel peuple de la surface (à part peut-être le Wakanda & Attilan).

La prochaine épreuve de Namor se présente sous la forme du Seaweed Man (un gigantesque monstre d’algue) et encore une fois, nous laissons The Sub-Mariner en grand danger à la fin de l’épisode. Mais l’empereur légitime d’Atlantis se révolte et triomphe une nouvelle fois de l’épreuve au grand désespoir de Krang. Mais ce dernier sait qu’il y a encore une dernière épreuve pour le débarrasser de son rival. Confiant, il décide de prendre femme de Lady Dorma afin d’assoir la légitimité. Mais celle-ci refuse violemment et il l’emprisonne avant de l’envoyer dans le gouffre des Faceless One (les créatures sans visage en français).

French Collection #265

Inconscient du drame, Namor s’est rendu dans la vallée des Diamonds of Doom (les diamants du destin en français) où aveuglé par la briance des joyaux, The Sub-Mariner doit affronter The Demon of Diamonds. Il ne doit son salut qu’à son pouvoir mental de contrôle des créatures marines. Mais les anguilles qui l’ont sauvé lui apprennent que Lady Dorma a été envoyé dans le gouffre des Faceless One. Tandis qu’il est confronté au dilemme d’abandonner sa quête pour aller la sauver, les Atlanteans tentent de se révolter contre Krang qui s’est conduit en tyran. Ce dernier n’hésite pas à utiliser ses armes de guerres contre son propre peuple. Mais le vieil homme qui a rencontré Namor a décidé d’aller à sa recherche pour lutter contre le tyran.

Mais The Sub-Mariner est dans une mauvaise posture. Il a finalement décidé d’aller secourir Dorma mais est débordé par The Faceless One. Ces derniers brisent la prison dans laquelle Krang a envoyé Dorma dans les profondeurs, déclenchant une explosion qui la laissant inanimé. Alors que le combat est sur le point de reprendre, Neptune apparaît et accuse Namor d’être indigne de son trident car il a abandonné sa quête pour sauver une seule personne, laissant tous les Atlanteans à la merci de Krang. The Sub-Mariner ne peut qu’acquiescer et se déclare indigne du trident.

Scan 0005

Scan 0006Mais en fait, Neptune lui déclare que son geste miséricordieux lui a permis d’accomplir sa quête car un monarque doit être capable d’aimer. Au même moment, le vieillard Atlantean arrive et annonce à Namor la nouvelle de la répression atroce. Ce dernier lui confie alors le trident de Neptune et s’élance vers Atlantis pour sauver Lady Dorma et son peuple. Après avoir vaincu Krang, Namor est de nouveau couronné empereur d’Atlantis en portant le trident de Neptune qui décide de s’entourer de Lady Dorma et de Vasthi the Elder (l’ancien visage en français) qui représentent les symboles de l’amour et de la fidélité de son peuple. Le story arc de la quête du trident durera sept épisodes, ce qui est assez exceptionnel à l’époque montrant la volonté de l’équipe éditoriale d’imposer le personnage.

En France, la quête du trident sera publié dans l’ordre de parution américain dans le Petit Format en N&B Aventures Fiction 2ème série de l’éditeur nordiste Artima – Arédit dans les numéros 22 à 25. Le numéro 24 mettra la série en vedette sur la couverture alors que seules 15 pages sont publiées sur un total de 162 ! A l’inverse, la couverture du numéro 25 n’indique même pas la présence du héros alors que presque une cinquantaine de page lui est consacrée.Namor The Sub-Mariner quittera ensuite les pages du Petit Format pour rejoindre celles d’Eclipso avec Dr. Strange (cf. French Collection #263) afin de répondre aux demandes des éditeurs américains de spécialisation des titres.

[Jean-Michel Ferragatti]