Paris Comics Expo 2013 – Les Photos (2)[FRENCH] Paris Comics Expo 2013, avec une affluence qui a dépassé celle de la première édition et un éventail de rencontres en tous genres, qu’il s’agisse de dédicaces, de discussions entre fans passionnés, d’auteurs qui se croisent, de cosplayeurs hauts en couleurs ou de collectors improbables.

C’est l’histoire d’une convention qui avait profité de l’effet de surprise l’an dernier et qui, en revenant en 2013, se devait de confirmer l’essai. C’est l’histoire d’une convention qui pense à varier les activités proposées, qui ne s’adresse pas seulement aux chasseurs de dédicaces mais joue aussi la carte de nombreuses boutiques avec des bacs « oldies » bien remplis. C’est l’histoire ‘une convention qui pense concours de cosplays, documentaire et conférences sur les comics pratiquement en non-stop. C’est l’histoire d’allées dans lesquelles on  croise aussi bien David Finch, Carlos Pacheco, Frank Cho et bien d’autres. C’est l’histoire d’un rendez-vous qui, à n’en pas douter est en train de s’imposer. C’est une histoire dont le deuxième épisode s’écrivait ce week-end et dont le déroulement n’aura peut-être pas été parfait (forcément au jeu des conventions sketches et des signatures certains repartent déçus).

Bon, hier, nous avons d’abord pensé quelques photos et n’avons pas trop détaillés les rendez-vous qui nous concernaient (ou pas, d’ailleurs). Nous nous sommes réjouis du succès de l’intervention de Katchoo sur la place des femmes dans les comics. Mais on aura pu noter un vif intérêt sur les rendez-vous centrés autour des plannings d’éditeurs (en épilogue du panel X-Men pour Panini, dans une conférence dédiée pour Urban) ou autour de personnages tels que Thor. Samedi, notre rencontre autour de la carrière de Fershid Bharucha aura permis de visiter les coulisses de cet éditeur stratégique, qui évoquait avec beaucoup de verve ses rencontres avec Neal Adams, Joe Kubert, Wally Wood et les conditions de la création de l’Écho des Savanes Spécial USA, rebaptisé par la suite Spécial USA puis USA Magazine. Fershid s’est souvenu d’une époque où il arrivait qu’on lui demande de faire visiter les locaux de DC Comics aux nouvelles recrues… Où aux conditions dans lesquelles il a du écrire un livre sur Richard Corben ou éditer en France pour la première fois (et dans le circuit des librairies, ce qui était une rareté à l’époque) Batman Year One, Killing Joke (« Souriez ») ou la « Ligue des Gentlemen Extraordinaires » (si le niveau sonore le permet, nous posterons sans doute la vidéo d’ici quelques jours). Ce dimanche, avec la participation de Jean-Michel Ferragatti, une autre conférence nous permettait d’enfiler d’une certaine manière la casquette de guides touristiques pour visiter certaines adresses de Paris qui furent, en leur temps, les endroits où furent édités pour la première fois en France des héros comme Superman ou Captain Marvel… Où pouvait-on trouver à Paris l’homme qui allait créer DC Comics ? Et quel éditeur de revues pornos s’essaya à publier (ou à copier) des séries Marvel ? A cet égard la publication amenée comme preuve par Jean-Michel a reçu un certain succès…

La Paris Comics Expo a aussi été le théâtre de télescopages cocasses (sans compter les cosplays parfois croustillants, bien plus nombreux que ce que nous avons pu photographier). Certains ont cru voir le fameux « Homme à la Cigarette » s’intéresser à des T-shirts de super-héros ? C’était à PCE ! Une vendeuse sympa qui tente de renseigner un vénérable monsieur en lui expliquant ce qu’est Star Wars et Dark Vador avant de réaliser qu’elle parle à David Prowse (Vador lui-même) c’était à PCE ! Finalement le gros défaut c’est que ça ne dure pas une journée de plus !

[Xavier Fournier]