Walking Dead S04E07[FRENCH] Suite des aventures en solo du Governor, alors qu’on achève de nous raconter comment son destin l’a remis sur la route de la prison. Homme « changé » et désormais en charge d’une véritable petite famille, « Brian » doit tout faire pour défendre les femmes qui comptent sur lui. A moins que le naturel chassé revienne au galop…

Petits meurtres entre amis

La semaine dernière on avait vu le Governor au fond du trou, dans une détestation de lui-même puis petit à petit retrouver à la fois le goût à la vie et une certaine « normalité ». Tant et si bien que des gens ignorant tout de son CV antérieur pouvaient lui donner le bon dieu sans confession. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé. Voici « Brian » et sa famille d’adoption sur les routes. Mais le passé du personnage le rattrape vite quand il tombe sur un nouveau camp, dirigé par Martinez, son ancien homme de main. Un Martinez qui a vu le Governor se transformer en meurtrier de masse après l’attaque de la prison et qui avait, dans l’épisode précédent, tourné le dos à son patron. Du coup si le Governor ne saute pas de joie à l’idée de retrouver quelqu’un qui le connait pour ce qu’il est, Martinez adopte une position assez ambigüe dans les premières minutes…

Walking Dead S04E07

De l’autre côté du miroir

Ce nouveau camp, si on y regarde bien, c’est une manière de voir comment les choses auraient pu tourner pour les héros habituels de la série. Ce groupe de caravane ressemble en effet – à un certain niveau – à celui que Rick rejoint au début de Walking Dead. Si on y regarde bien, il y a une dynamique de groupe similaire qui s’installe, des « postes » qu’on retrouve. Pete (Enver Gjokaj) est l’homme de bien. Celui qui s’accroche à ses principes et qui veut protéger le groupe sans se résoudre à tomber dans la barbarie. Il a certaines choses en commun avec Rick. A l’inverse Mitch (joué par un Kirk Acevedo bien loin de ses prestations dans Law & Order ou Fringe) serait plutôt le cynique pragmatique, celui qui accepte tellement la nouvelle donne qu’il a déjà franchi la ligne. On pourrait le comparer à Shane. Là dedans quelle est la place du Governor et de sa petite famille ? C’est toute la question de la première partie de l’épisode.

Walking Dead S04E07

On connaît la maison

Cette deuxième partie du retour du Governor contient son lot de rebondissements mais est, en un sens, moins surprenante. On ne s’attendait pas de le voir autant à la dérive puis avancer sous un jour presque positif. Ici, toute la question est de savoir s’il reprend ou pas ses « habitudes » et, le cas échéant, comment sa nouvelle cour peut s’adapter. Moins surprenant, aussi, parce qu’à ce stade les inspections de « maisons vides mais qui en même temps ne sont justement sans doute pas vides » ont déjà été largement montrées dans la série. Il faudra quand même un jour qu’on nous explique comment les zombies arrivent à se « cacher » ou tout au moins à rester silencieux quand une escouade entière arrive dans les lieux. On donnera cependant quelques bons points aux producteurs pour des préambules aux allures martiales (ici, la mise en place des cadavres avec des pancartes ou le groupe qu’on retrouve plus tard sur la route). Mais il est clair que cette semaine on est plus dans la continuation des choses initiées dans l’épisode précédent. On est plus dans un esprit de second chapitre que dans un nouveau tome…

Walking Dead S04E07

Retour en force

Mieux vaut ne *jamais* faire confiance au Governor, y compris et surtout quand le tigre semble s’être rangé. Il ne connait qu’une manière de faire, une façon d’avancer et c’est en manipulant ou en écrasant les autres. Même s’il ne semble pas ici en position de force, son esprit ne laisse rien au hasard. A plus forte raison car il a désormais des « groupies » qui ne doute pas un instant de lui et qui lui servent de moteur. De facto nous vous laisserons le loisir d’essayer de deviner si le personnage se fait chasser du camp et s’il se dirige vers la prison pour y chercher asile… ou s’il s’agit bien d’attaquer. Rassurez-vous : la fin de l’épisode est explicite à ce sujet et nous promet un épisode de « mid-season finale » assez explosif qui, peut-être, risque d’évoquer certaines scènes du comic-book.

[Xavier Fournier]