Avant-Première VO : X-Men: Legacy #225[FRENCH] Ne vous laissez pas abuser par la couverture riche en personnages. Charles Xavier n’est pas réuni dans ce numéro avec une foule de ses anciens élèves. C’est même tout le contraire d’une certaine manière car si réunion il y a, ce n’est pas avec des amis ou mêmes des élèves. Le Professeur X profite de cet épisode pour fermer la boucle et régler certaines intrigues avant que la série change de cap…

X-Men: Legacy #225 [Marvel] Scénario de Mike Carey
Dessins de Phil Briones
Sortie américaine le 17 juin 2009

X-Men: Legacy #225Ce sont eux, d’une certaine manière, qui l’ont placé sur la quête initiatique. Après plus d’un an passé à régler de vieilles dettes, Charles Xavier revient donc à l’endroit où la série Legacy en tant que telle a commencé, à savoir auprès d’Exodus et de sa troupe de mutants maléfiques. Et Mike Carey fait un assez bon travail pour nous montrer à quel point un télépathe est bien plus dangereux que simplement « lire les pensées » (même s’il me semble voir certaines façons de faire que ce bon vieux Prof X avait pourtant juré de ne plus pratiquer). En quelques pages Charles Xavier démontre quel adversaire redoutable il peut être, non seulement pour ce qui concerne ses dons de mutants mais aussi sur le plan du raisonnement. Le scénariste ferme ainsi une boucle et change le rapport de force à l’intérieur de la population mutante en quelques mots.

Mike Carey conclut ainsi le voyage de Charles Xavier mais je dois avouer quand même qu’il est difficile de penser que l’auteur ne s’est pas un peu fait « piquer » son personnage en prévision du storyline lié aux Dark X-Men. J’aurais été curieux de voir Carey poursuivre son utilisation du personnage après ce numéro car au bout du périple Xavier s’est racheté en partie une conduite et on est intéressé par la question « Et maintenant ? » jusqu’à ce qu’un personnage arrive et dise « ben maintenant t’es gentil tu fais pas d’histoire et tu me suis dans le prochain crossover ». Allez, j’exagère. Disons que Carey s’emploie à conclure de la meilleure manière possible, dans le temps qu’on lui laisse. D’autant qu’aux dessins Phil Briones, qui n’était pas là lors des épisodes initiaux de Legacy, prend un plaisir tangible à dessiner Exodus et ses disciples. Le mois prochain nous jugerons du nouveau profil de la série. En tout cas, quel que soit le sort de Charles Xavier dans l’histoire des Dark X-Men, j’espère qu’on tiendra compte de ses réflexions dans cet épisode et qu’elles ne seront pas balayées hors champs pour passer à autre chose…

[Xavier Fournier]