Avant-Première VO : Young Allies Special #1[FRENCH] Jusqu’ici les numéros spéciaux consacrés au 70ème anniversaire de Marvel cultivaient le retour en arrière. Oh, n’ayez pas peur, ce numéro consacré aux Young Allies réserve une bonne place à ce qui a pu se passer dans les années 40. Mais – et là c’est la nouveauté – l’histoire avance aussi dans le présent tandis que le Captain America moderne cherche à savoir ce que sont devenus ses alliés d’antan…

Young Allies Special #1 [Marvel] Scénario de Roger Stern
Dessins de Paolo Rivera
Sortie américaine le 17 juin 2009

Avant-Première VO : Young Allies Special #1Sub-Mariner, Miss America, Captain America ou Human Torch… On sait bien ce qu’étaient ces personnages dans les années 40 et on connait également leur destin depuis. Ceux qui sont vivants, ceux qui ne le sont plus… Mais les Young Allies, l’équipe originale de Bucky et de Toro n’avait été que très rarement mentionnée. Presque à se demander si elle était encore dans la continuité. La réponse est là, dans ce numéro spécial où Roger Stern fait le tri entre ce qui était crédible et ce qui ne l’était pas. Car les exploits des Young Allies à l’époque étaient assez spectaculaires (et pour ça vous pouvez vous reporter à un Oldies But Goodies d’il y a quelques mois). Ils traversaient le monde en quelques cases, giflaient Hitler puis repartaient dans l’autre sens. Et puis il y avait quelques aspects comme le traitement raciste de Whitewash Jones, le membre noir de l’équipe. Tout ça ne pouvait guère être importé dans l’état dans l’univers Marvel et Stern se réserve ici un droit d’inventaire.

Là où l’histoire prend toute sa dimension, cependant, c’est qu’une fois qu’on sait que les Young Allies ont existé, il s’agit de savoir ce qu’ils sont devenus depuis. Captain America se rend en effet sur leur tombe… et découvre que quelques noms manquent à l’appel. Commence alors une quête douce-amère pour retrouver ces anciens amis qui, eux, n’ont pas été épargnés par le temps. Par moment, on sort un peu les violons, c’est vrai, mais Stern sait nous émouvoir sur des personnages que, finalement, on connaissait peu. Le dessin de Paolo Rivera est quand à lui tout à fait indiqué pour cette histoire aux accents intimistes. Voilà une bonne manière de reconnaître la place de certains persos tombés en désuétude, tout démontrant que tout le monde n’est pas éternel dans l’univers Marvel. Et l’idée est très bien réalisée… Si seulement tous les spéciaux avaient le même niveau…

[Xavier Fournier]