[FRENCH] Le 250ème épisode d’X-Men Legacy est marqué par deux histoires parallèles. La première gère les retombées d’Age of X, avec l’équipe de Rogue qui chasse les personnalités dispersées de Legion. La seconde s’intéresse plus particulièrement au devenir de Rachel Summers et du reste des Starjammers/X-Men de l’espace. Un numéro qui lance deux storylines qui vont visiblement bien occuper le titre dans les mois à venir.

X-Men Legacy #250 [Marvel Comics] Scénario de Mike Carey
Dessins de Khoi Pham & Steve Kurth
Sortie aux USA le 8 juin 2011

Après Age of X, six personnalités de Legion se sont échappées et incarnées. Elles sont trop dangereuses pour être laissées dans la nature. Du coup Rogue et Charles Xavier montent une expédition pour gérer l’affaire. L’occasion de retrouver quelques chouchoux de Mike Carey, comme Magneto, Gambit ou Frenzy, auxquels s’ajoutent Legion lui-même. A ce stade le line-up de la série ressemble vraiment à un groupe axé sur la redemption, même si tous les personnages n’ont visiblement pas le même avis. Curieux d’ailleurs que personne n’ait pensé à ajouter Mystique à l’équipe. Non seulement elle a aussi bien des choses à se faire pardonner mais en plus à l’heure où X-Men First Class est sur les écrans, une équipe de X-Men composée de Xavier, Magneto et Mystique… Il est bien curieux que Marvel ait résisté à cette tentation. Sorti de là la nouvelle intrigue de Mike Carey souffre en un sens de la présence de ce line-up trop charismatique alors qu’en face, le premier aspect échappé de Legion affronté a peu de personnalité. Peut-être que Carey a voulu démarrer « piano » et va monter en complexité au fur et à mesure des autres rencontres. Dans l’état l’histoire doit cependant se mesurer à des précédents célèbres. Je veux parler non seulement du « Mariage alchimique d’Alistair Crompton » de Robert Sheckley mais aussi, plus directement lié aux comics, aux différentes sagas de Peter David dans X-Factor, quand Madrox doit essayer de réabsorber des « dupes » devenus autonomes.

L’autre récit original du numéro (qui est par ailleurs complété par un reprint de la première rencontre entre Legion et les New Mutants) permet d’assister au « départ » de Rachel Summers, dont une partie de la personnalité s’est également échouée sur Terre à l’occasion d’Age of X. Là, il s’agit de mettre en place une autre saga à venir de la série, dans laquelle le groupe ira chercher dans l’espace les « X-Men perdus ». Je dois avouer que je suis curieux de voir ce que Mike Carey peut faire d’un tel postulat, plus « cosmique » que le tout venant de la série. Globalement le numéro est assez bien conçu pour capter l’intérêt des lecteurs occasionnels qui pourraient s’intéresser seulement au côté « anniversaire » (importance très relative : c’est vrai qu’avec l’arrêt d’Uncanny X-Men, Legacy va se retrouver de fait la plus grosse numérotation mutante, mais pour combien de temps avant qu’on décide de rebooter aussi ce titre ?). Même si on n’a pas lu Age of X, tout est expliqué en quelques phrases sans qu’on se sente perdu. En fait je trouve même ce numéro beaucoup plus « lisible » et efficace que les chapitres d’Age of X. Cela donne un sentiment de nouveau départ et si vous aviez perdu de vue la série, c’est un bon numéro pour lui donner à nouveau sa chance…

[Xavier Fournier]