Avant-Première VO : Review Wolverine: Origins #33[FRENCH] Maintenant que Nick Fury a de nouveau assumé une présence publique dans l’univers Marvel, sa première visite est pour Wolverine. Et la discussion entre ces deux vieux compagnons d’armes va se révéler riche en enseignements, non seulement en ce qui concerne la vie de James Howlett mais aussi pour ce qui tient d’un autre nom de famille qui a hanté sa vie… Un arc qui commence de manière étonnamment dense, avec son lot de révélations aux implications étonnantes…

Wolverine: Origins #33 [Marvel]
Scénario de Daniel Way
Dessins de Doug Braithwaite
Sortie aux USA le 25 février 2009

Wolverine: Origins #33Bon, je vous parlais dans la chronique consacrée à New Avengers #50 de combien l’image de la conférence de presse des Dark Avengers avait tendance à tourner à la rengaine ces temps-ci chez Marvel ? Et bien devinez ce qu’on trouve dans les premières pages de cet épisode ? Bingo ! La même séance de présentation une fois de plus mentionnée. Bien que dans New Avengers #49/50 Wolverine assiste à la diffusion en direct et que là il prétende ne pas savoir où est son fils… On s’en fout. Ce défaut est assez vite oublié. Disons que Wolverine n’est pas d’humeur causante et que dans on lui en parle il préfère éviter le sujet. On s’en fout aussi car ce n’est pas un détail tel que celui-ci qui va entamer la masse de révélations qui tombe dans le restant de l’épisode…

Est-ce que ca vous est déjà arrivé de vous lancer dans la lecture d’un comic-book et, au bout de quelques pages, de trouver le ton si différent que vous faîtes un petit retour en arrière, jusqu’à la page des crédits, pour vérifier si le scénariste n’aurait pas changé ? C’est ce que j’ai fait en lisant cet épisode quand, d’un seul coup, les révélations ont commencé à tomber et qu’un pan entier de l’histoire de Wolverine a pris du sens. C’est logique après tout : avec les « caterpillar files » de Nick Fury qui lui ont permis d’assembler les Secret Warriors, on savait que l’agent secret borgne en savait long sur les filiations à l’intérieur du Marvel Universe. Un vrai as de la généalogie qui avait ainsi pu tracer les descendants oubliés de certains héros ou criminels. Alors qu’il sache pour le lien qui unit Logan et Daken, quoi de plus normal ? Mais rapidement tout ça s’assemble et forme une trame qui unit aussi bien le projet Weapon X qu’Alpha Flight et même, en un sens, les X-Men. Après nous avoir occupés pendant des mois avec la bouderie opposant Wolverine « père et fils », Daniel Way commence d’un seul coup à assembler les pièces qu’il a semé depuis plus de trois ans. Ce regain d’énergie est assez inattendu mais le dessin de Doug Braithwaite tombe à pic pour initier un changement d’ambiance et de rythme. En gros, si vous êtes fan de Wolverine et vous posez des questions sur son histoire, ce numéro est à ne pas manquer… Espérons que Way saura conserver une telle cadence dans les mois qui viennent !

[Xavier Fournier]