Avant-Première VO : Review Incredible Hercules #126[FRENCH] Depuis le temps qu’Hercules a été intégré dans l’univers Marvel (que ce soit comme ami de Thor, membre des Avengers ou des Champions…) personne n’avait jugé utile de nous raconter ses origines. Après tout, c’était bête comme tout : N’importe qui pouvait prendre le premier dictionnaire mythologique venu et se renseigner. Mais quand même… C’était un peu comme si Wonder Woman avait fait l’impasse sur la légende des Amazones (et on a vu comment en son temps George Perez en a tiré parti). Ce mois-ci Fred Van Lente & Greg Pak rétablissent la lacune et Marvel joue le jeu en en faisant un épisode « double-size ».

Incredible Hercules #126 [Marvel]
Scénario de Fred Van Lente & Greg Pak
Dessins de Rodney Buchemi, Takeshi Miyazawa
Sortie aux USA le 25 février 2009

Incredible Hercules #126Jolie petite couverture d’Ed McGuinness qui me fait un peu penser à la fameuse couverture « Kryptonite No More » de Superman ! Mais néanmoins ceux qui pensent retrouver dans cet épisode le Hercules « pittoresque » (que Marvel nous sert depuis des années) risquent d’être passablement surpris tant l’influence marvellienne y est minimale. C’est la genèse du « Prince du Pouvoir » qu’on nous invite à découvrir dans cet épisode et ce n’est pas un luxe puisqu’il existe pratiquement autant de légendes sur Hercules qu’il y a de vieilles pierres en Grèce. L’ambiance est donc plutôt sur le même ton qu’un « Jason & les Argonautes » et on peine d’abord à reconnaître le demi-dieu (imberbe et vêtu avec une carcasse de lion) tel qu’on s’y est habitué dans la série actuelle. Mais les deux scénaristes font en fait le lien entre les deux incarnations du héros. Avant d’avoir refermé l’épisode, vous aurez ainsi appris d’où vient le fameux costume orange et vert… Mais aussi appris un ou deux détails qui risquent bien de retomber sur le héros dans un avenir proche. L’épisode est utile (et les dessins de Rodney Buchemi sont agréables) mais il est tellement décalé de la série habituelle que je suis surpris que Marvel ne l’ai pas présenté sous la forme d’un annual ou d’un spécial comme ceux vus récemment sur Iron Fist, les Thunderbolts ou Captain America.

Pour ceux qui trouveraient la pilule mythologique un peu « dure à avaler », les mêmes scénaristes ont réservé une seconde histoire, dessinée par Takeshi Miyazawa et qui se déroule dans le présent. Amadeus Cho s’occupe à résoudre une des dernières conséquences de « Sacred Invasion » et a besoin de l’aide d’un ami qu’il connaissait avant de faire équipe avec Hercules: Hulk. Là pour le coup on revient dans le giron de l’univers Marvel mais pour une affaire dont le dénouement échappe un peu aux canons habituels des comics. Une fois de plus Incredible Hercules est une série qui tient ses promesses mais que les lecteurs qui « sautent dans le train » pour l’effet double-size soient prévenus, l’ambiance n’est peut-être pas représentative du tout-venant de ce titre…

[Xavier Fournier]