Avant-Première VO: Review Walking Dead #156[FRENCH] Cette semaine, l’épisode de Walking Dead est une vraie tuerie. Vous nous direz que la série, d’habitude, n’est pas précisément connue pour son côté Peace & Love et vous aurez raison. Mais Robert Kirkman et Charlie Adlard délaissent le groupe habituel de héros (Rick, Michonne et compagnie) pour se concentrer sur Negan, qui semble vouloir s’inventer une nouvelle vie. Negan sans les autres, sans les règles habituelles et les habitudes des personnages ? C’est Negan littéralement déchainé et donc un récit imprévisible.

Walking Dead #156Walking Dead #156 [Image Comics] Scénario de Robert Kirkman
Dessins de Charlie Adlard
Parution aux USA le mercredi 6 juillet 2016

Et si Negan ne se contentait pas d’être, à ce jour, l’adversaire le plus terrible, le plus meurtrier de Rick Grimes mais aussi une véritable réserve de nouveauté dans la série. Car après tout, s’il fait partie de Walking Dead depuis plus d’un tiers de la durée de vie du titre, Negan reste un personnage dont on ne cerne jamais totalement les motivations et les réactions. Ce qui fait que, dès lors qu’il est sorti du cadre habituel, qu’il n’est plus dans la confrontation avec Rick, Carl ou les autres, le fait de le voir agir en liberté nous plonge dans un environnement où il n’y a plus du tout les mêmes règles du jeu. On pourrait, au demeurant, penser à ces quelques épisodes de la série TV où le Governor s’achetait une nouvelle conduite en rejoignant d’autres survivants qui ignoraient tout de son passé. Là, Negan tente depuis quelques temps de s’intégrer aux Chuchoteurs et on le retrouve dans un rôle étonnant, où il semble, à plusieurs reprises, devenir la voix de la raison. Et quand vous voyez Negan devenir celui qui explique aux autres qu’il y a certains interdits sociaux à ne pas franchir, c’est le monde à l’envers mais aussi l’arrivée d’une situation inédite, où tout peut/va basculer d’un instant à l’autre.

« Learn the rules. Follow the rules. »

Est-ce qu’il suffirait de plonger Negan dans un environnement où il n’a pas de passif, pas de CV, où il n’a pas tué le « Glenn » de cette communauté, pour qu’il s’émancipe de sa propre brutalité et adopte une forme de code moral ? Ainsi résumé, cela peut paraitre gros, mais pendant la lecture de ce numéro, c’est un vrai jeu de montagnes russes. Est-ce la rédemption de Negan ? Sa plongée vers de nouvelles ténèbres ou au contraire un tout autre virage ? Qui est le mouton et qui est le loup dans cette histoire ? Il vous faudra attendre les dernières pages pour saisir le sens de l’intrigue en cours… et comprendre à quel point la série n’est certainement pas partie pour se calmer, un peu comme si on donnait un coup de pied dans la fourmilière. Parfois, certains épisodes de Walking Dead sont anti-climatiques, s’achèvent sur Rick ou un autre personnage accusant le contrecoup de telle situation. Mais ici, ce n’est certainement pas le cas, c’est un « game-changer » à sa manière, qui fait qu’à partir de là on est pressé de voir quel sera le cours des évènements.

[Xavier Fournier]