French Collection #213[FRENCH] Comme nous l’avons vu dans une de nos récentes chroniques, les Editors de DC Comics ont rétroactivement donnés un passé universitaire à leur personnage le plus célèbre. Et qui dit université dans la culture américain induit notamment réunion d’anciens élèves. Nous allons donc découvrir que le caractère extraordinaire de notre héros s’étend bien au-delà de sa seule personne.

Comme nous l’avons évoqué dans French Collection #309, Superman a étudié à l’université de Metropolis en tant que Clark Kent et y a vécu beaucoup d’aventures. Mais ce ressort scénaristique va également permettre par ricochet aux scénaristes des séries du personnage de renouveler l’exercice imposé très ancré dans la culture américaine de la réunion d’anciens élèves. C’est ainsi que nous découvrons dans Action Comics #411 (1938 Series) le Professor Noam Smythe. Bien qu’universitaire reconnu, le Professor Smythe est injustement méconnu de la grande Histoire à laquelle il aspire.

French Collection #213

En effet, bien que très brillant, les découvertes du Professor ont toutes été éclipsées justement par la grande Histoire, le condamnant aux colonnes de la page 64, et dernière, des quotidiens à la place de la une qu’elles méritaient. Maudit, le Professor décida de se venger de l’Histoire le jour de la remise des prix de la promotion de Clark Kent en utilisant l’une de ses dernières inventions. Visant un quartet de jeunes étudiants promis à un grand avenir avec son extracteur mental camouflé, il utilisa leur pouvoir mental inutilisé pour planifier son grand œuvre lui permettant d’obtenir dans l’Histoire la place qu’il mérite réellement.

Le hasard voulu que l’un des étudiants visés soit Clark Kent et que de ce fait, la quantité de pouvoir mental récupéré par le Professor soit bien supérieur à ce qu’il en attendait. Le jour venu de son triomphe, Professor envoie les trois premiers étudiants récupérer Clark Kent, mais c’est Superman qu’ils lui ramènent. Cela n’a que peu d’importance car le talent de Clark Kent ne lui était nécessaire que pour annoncer au monde son succès. Utilisant son extracteur mental son la forme d’un télescope, il utilise les connaissances amplifiées de l’agronome Marty Lerner pour terraformer la Lune ! Puis l’astrophysicienne Ellen Pratt lui permettra de former une atmosphère lunaire et enfin l’as de la biologie avancée Skitch Smith va doter le satellite d’une faune achevant ainsi une œuvre historique.

French Collection #213

Malheureusement, la lune saturée de pouvoir mental étant sur le point d’exploser mis fin au rêve du Professor en détruisant son extracteur mental. Malheureusement, le Professor Noam Smythe périt en essayant de l’en empêcher ce qui lui voudra une nouvelle fois les honneurs de la page 64 dans la rubrique nécrologique. Mais Clark Kent réalisa le rêve du Professor en rédigeant un article sur son ancien enseignant en première page du Daily Planet. Bien entendu, ses trois anciens camarades ne se souviendront plus de leurs actes pendant leur prise de contrôle et le secret de Clark Kent sera finalement préservé. La prochaine rencontre des lecteurs avec le passé universitaire de Superman [Clark Kent] se fera vraiment lors d’une réunion des anciens élèves. Alors que Clark Kent se promène dans le campus de Metropolis University, en regardant par exemple grâce à sa vision à rayons X le tunnel qu’il avait construit pour lui permettre de se changer en Superman, une jeune fille lui saut

e au cou.

French Collection #213

Il s’agit de Lorna Martin, la reine de beauté de ses années de campus. De manière assez surprenant, il nous est révélé que Clark avait toujours été le grand amour de Lorna mais qu’il ne lui avait jamais retourné autrement que par de l’affection. Sans qu’elle ne le sache, il était trop occupé par ses activités de Superman pour lui consacrer trop de temps. Et sans doute aussi parce que son histoire d’amour contrariée avec Loris Lemaris l’a sans doute convaincu qu’une vie amoureuse était incompatible avec sa double vie. Quoiqu’il en soit, Lorna s’attache au pas de Clark pour se rappeler leurs années campus en voyant notamment Steve Power, la star de football américain que Clark avait humilié. Mais alors qu’il rentre avec elle à son domicile, elle s’évanouit sur le pas de la porte. Il la porte à l’intérieur et se rend compte qu’elle possède une collection complète de photo le représentant, y compris une montrant une de ses métamorphoses !

Après avoir repris conscience, Lorna lui révèle son histoire. Elle n’est pas une terrienne mais une habitante de la 7e dimension qui a décidé de faire ses études sur terre. Du fait de sa grande beauté, elle a très vite été courtisée par tous les athlètes de l’université. Mais grâce à son bracelet énergétique, elle a immédiatement détecté leurs motivations égoïstes. Le seul garçon qui lui plaisait car il était complétement désintéressé était Clark Kent, dont elle découvrit bientôt qu’il était secrètement Superman ! Elle décida donc de taire ses sentiments pour ne pas le détourner de sa vocation. Mais alors que Clark et Lorna sont en train de s’avouer leurs sentiments refoulés, son bracelet lui permet de visualiser un danger sur le campus. Clark se transforme en Superman et résout le problème avant de revenir auprès de Lorna. Mais surgissent alors deux membres de la police de la 7e dimension venus l’arrêter.

Scan 0005

En effet, le temps s’écoule dix fois plus rapidement dans leur dimension et Lorna n’a pu suivre ses études que grâce à un traitement spécial. Une fois retournée dans sa dimension, elle a essayé de convaincre ses dirigeants de lui permettre de faire venir l’homme qu’elle aime. Mais conscient du rôle de Superman [Clark Kent] dans sa dimension, ils refusèrent. De plus, ils savaient que l’effet du traitement ne fonctionne qu’une seule fois et qu’en retournant sur Terre, Lorna mettrait sa vie en danger. C’est pour la sauver d’elle-même que les deux policiers sont venus la récupérer avant qu’elle ne meure de vieillesse. La mort dans l’âme, Superman [Clark Kent] ne fera rien pour empêcher la femme qu’il s’est mis à aimer être emmener loin de lui pour sa propre sécurité. Et c’est ainsi que disparu la fille qui préférait Clark Kent !

Nos fidèles lecteurs auront également repéré un scénario très proche de celui de la rencontre de Superman [Clark Kent] avec Loris Lemaris et qui pourrait donc d’une certaine manière rentrer dans notre série sur la duplication des scénarios du silver age. Quelques années plus tard, c’est une nouvelle fois pour une réunion d’anciens élèves que Superman [Clark Kent] retourne sur son campus. Il y retrouve avec un certain plaisir Art Borley toujours dans les ennuis et qui a été inventé par les scénaristes lors du dernier épisode évoqué. Mais il y retrouve également Dave Hammond devenu conseiller juridique et Stan Rivers administrateur de clinique à qui il avait donné une leçon pendant une soirée d’initiation à une fraternité. Enfin, il y retrouve Lana Lang (cf. French Collection #109) qui lui a demandé de l’accompagner et toujours Steve Power qu’il va une nouvelle fois humilier en public !

French Collection #213

Les anciens élèves se sont réunis pour honorer le Professor Lemuel S. Tolkein (dont le nom est clairement une allusion à John Ronald Reuel Tolkien, auteur du célèbre Lord of the Rings). Mais lors du discours de ce dernier, neuf élèves disparaissent. C’est donc en tant que Superman va partir à leur recherche et les extraire d’une sorte de dimension de poche sans qu’il ne réussisse à déterminer comment ils y ont été projetés. Quelques jours plus tard, le même Professor Lemuel S. Tolkein fait une démonstration de sa dernière invention qui est selon lui capable de créer de la matière. Mais en réalité, il s’agit d’un appareil qui centralise un circuit psychique permettant à l’esprit de prendre le pouvoir sur la matière. L’appareil est vite surchargé et huit des esprits des anciens élèves du Professor Tolkein (dont Stan Rivers, Steve Power, Dave Hammond & Margo Payne) prennent la forme d’une entité énergétique matérialisant les pires horreurs habitant leurs esprits tandis qu’Art Borley semble rester à l’extérieur.

Il faudra encore un épisode entier pour connaitre le fin mot de l’histoire. Le Professor Lemuel S. Tolkein a mené une expérience sur dix de ses étudiants les liant ensemble afin d’utiliser leur force mentale. Des années plus tard, il a concrétisé l’expérience avec sa dernière invention. Malheureusement, il semble que le dixième étudiant n’ait pas été sensible à son expérience d’hypnose, ce qui cause un cours circuit et la création d’une créature d’énergie destructrice. Bien entendu, les lecteurs les plus attentifs de cette chronique auront une nouvelle fois reconnus un scénario méritant sa place dans la série des duplications du silver age puisqu’il s’agit de la copie du premier épisode que nous venons d’étudier et que Clark Kent est bien entendu le chainon manquant.

Et c’est une nouvelle fois en tant que Superman qu’il va compléter le circuit et neutralisé l’invention du Professor Tolkein qui aura comme les neuf autres camarades de promotion de Clark Kent bien pratiquement perdus la mémoire ! En France, tous ses épisodes peuvent être trouvés dans des numéros de Superman Poche édité par Sagédition, tandis que celui avec Lorna Martin a également été publié par l’éditeur belge Interpresse.

[Jean-Michel Ferragatti]