Avant-Première VO: Review Uncanny X-Men #516[FRENCH] Après Utopia, voici Nation X et les X-Men retrouvent leur pire ennemi. Un indice ? Il est sur la couverture. Et là, désolé, mais la phrase qui vient à l’esprit c’est « Oh non ! Encore lui ? ». Certes Matt Fraction a réservé un twist mais il paraît bien difficile à croire et une bonne partie de l’épisode sonne comme du carton pâte…

Uncanny X-Men #516 [Marvel]
Scénario de Matt Fraction
Dessin de Greg Land
Parution aux USA le mercredi 14 Septembre 2009

Uncanny X-Men #516Préambule nécessaire : J’aime bien la montée en puissance de Matt Fraction sur ce titre ces derniers mois. Même si tout n’est pas parfait, il nous donne des X-Men qui ont une direction, un sens à leur vie, ce qui est plus que ce à quoi le titre nous avait habitué depuis bien des années. Et puis le mois dernier il a ajouté un élément déstabilisateur au groupe en la personne de Namor le Sub-Mariner, dont on attendait de voir le rôle exact. Hélas, il faudra attendre encore car le scénariste a décidé que plutôt que s’intéresser à cette arrivée de marque dans la série, il était nécessaire de l’éclipser aussi sec par un autre retour, celui de Magneto, dans un rôle qui manque de dimension. Tout au plus le maître du magnétisme attire les conversations sur lui et empêche d’autres personnages de briller. Le seul à tirer son épingle du jeu c’est Charles Xavier mais pas forcément dans un sens très raccord à ce qu’on avait pu voir auparavant. Oublié les rapprochements lancés par Chris Claremont à l’époque d’Excalibur ou encore par Mike Carey dans Legacy (chose d’autant plus triste que les épisodes de Legacy ne sont pas si vieux). On a droit à une nouvelle approche, qui se voudrait une remise en question de certains mécanismes. Mais on n’y croit pas, en tout cas pas comme ça…

Finalement l’intrigue qui pourrait se révéler intéressante sur le moyen terme, c’est celle liée à Scalphunter et ses tortionnaires entrevus déjà dans l’épisode précédent. Selon la nature exacte de leur mission, il pourrait peut-être y avoir un angle nouveau, oui. Là, pour ce qui concerne cette partie, on peut attendre et réserver notre jugement, histoire d’en voir un peu plus. N’empêche que la piètre utilisation de Magneto dans cet épisode n’est pas loin de m’avoir convaincu qu’il ne fallait plus nous enquiquiner avec ce personnage pour ainsi dire figé, qui semble avoir dit tout ce qu’il avait à dire. Et s’il va dans un chemin différent, la chose sonne faux et on n’entre pas dans l’histoire. On se demande même comment les autres mutants peuvent lui prêter la moindre oreille… Il faudrait un coup de théâtre pour rendre la chose intéressante. Peut-être avec « Second Coming » en vue ? Allez savoir…

[Xavier Fournier]