[FRENCH] Tandis qu’une partie des X-Men de Cyclops affrontent la crème des Avengers sur la Lune et qu’il se passe des choses pour le moins étranges avec l’arrivée du Phoenix, ceux qui sont restés derrière se demandent un peu à quoi ils servent. Et c’est qu’on se demande un peu quel foutu stratège Cyclops peut-être pour laisser des pointures comme Magnéto derrière… Mais pendant ce temps un autre adversaire attend son heure..

Uncanny X-Men #13 [Marvel Comics]
Scénario de Kieron Gillen
Dessins de Billy Tan
Sorti aux USA le mercredi 6 mai 2012

Il y en a un qui, depuis quelques mois, semble en savoir long sur la légende du Phoenix : Unit. L’ennui c’est que c’est un manipulateur doué. Mais ce n’est pas ça qui va empêcher Pixie, Supersonic et les autres camarades d’Hope de lui soutirer quelques secrets. Et en un sens ça marche. On comprend mieux certains éléments de la transformation vue à la fin d’Avengers vs. X-Men. En un sens on comprend aussi à quoi servent les Five Lights, comme une sorte de cercle destiné à servir d’apôtres au Phoenix. Dans le contexte d’AvX #5 ça se justifie. Et même en un sens j’ai trouvé cet épisode mieux foutu que l’élément central dont il est supposé être un dérivé. Dans le contexte d’AvX, oui. L’ennui c’est que ces explications laborieuses tombent un peu à plat dès qu’on lit les comics depuis quelques années. Car si c’est dans l’ordre des choses d’avoir cinq disciples pour le Phoenix, alors où se cachaient ces assistants lors des précédentes manifestations de cette force cosmique ? Jamais les précédents avatars (Jean Grey, Rachel Summers, les soeurs Stepford…) n’ont semblé avoir besoin de ce dispositif. Et là, d’un seul coup, ce serait dans l’ordre des choses depuis des millénaires ? Mais alors pourquoi n’est-ce pas non plus le cas dans les actuels numéros de New Avengers qui nous décrivent une Phoenix du passé ? J’aime bien l’écriture de Gillen sur cet épisode mais c’est le fond des explications qui, tout en semblant justifier, n’a guère de logique interne à l’univers Marvel. Qui plus est, Unit dessiné par Billy Tan n’est pas Unit par Pacheco. Il y a un je ne sais quoi de charisme qui manque à Unit version Tan. Et ça joue aussi dans la perception des choses.

Globalement j’aime bien ce que Kieron Gillen fait sur Uncanny X-Men, mais il a une mauvaise habitude : oublier périodiquement que c’est une série consacrée aux X-Men et non pas à la poursuite clandestine de Generation Hope. Passe encore que la Hope en question ait été absorbée par le groupe adulte, OK. Vue l’importance qu’elle a depuis Messiah Complex et dans Avengers vs. X-Men, d’accord. Sur un plan logique ca se discute. Mais qu’on passe Magneto, Psylocke, Storm ou Doctor Nemesis au rang de figurants pour donner l’espace aux anciens de Generation Hope, c’est plus qu’anticlimatique, c’est se gourrer de casting. Justement, s’il restait tant de X-Men importants sur Terre, il aurait été bien que certains d’entre eux pensent à agir. Rien qu’un passage où ils auraient mis en action un plan aurait été un plus. Au lieu de ça on a droit à des personnages comme Velocidad ou Supersonic, lesquels de plus sont victimes d’une sorte de boucle, qui fait qu’on a vraiment l’impression de s’être trompé de revue… Gillen n’écrit pas mal (il suffit de voir comment il a donné une dimension à Unit) mais là pour le coup il écrit bien tout en faisant du hors-sujet…

[Xavier Fournier]