Avant-Première VO: Review Uncanny Inhumans #3[FRENCH] Black Bolt et Medusa sont à la recherche de leur fiston… qui a bien changé et qui est loin de leur porter un intérêt du même ordre. Une nouvelle fois il y a clairement un clivage entre les « vrais » Inhumans et les pièces rapportées de ces derniers mois. Si bien que c’est pratiquement dit dans l’épisode.

Uncanny Inhumans #3Uncanny Inhumans #3 [Marvel Comics] Scénario de Charles Soule
Dessins de Steve McNiven
Parution aux USA le mercredi 16 décembre 2015

Les Inhumans, c’est quand même beaucoup mieux quand Black Bolt est à bord, et que, monarque ou pas, il véhicule ce déchirement entre ce qui est bien pour lui et son devoir envers les autres. Ça, Charles Soule l’a bien compris et joue dessus depuis qu’il a ramené l’homme en noir. A ce niveau, le fait que Medusa ait refait sa vie depuis Secret Wars fonctionne bien, continue de le mettre en défaut… Et le fait que depuis deux épisodes Black Bolt a été obligé, par la force des choses à communiquer surtout avec son rival ne manque pas de piquant. C’est plutôt bien pensé de la part du scénariste. Celui qui « parle » le plus avec lui est à la fois l’un de ceux qui le comprennent le moins et celui qui lui a piqué la femme de sa vie. J’aime aussi beaucoup le fait que, depuis le #0, Soule s’intéresse beaucoup à Ahura… à ce stade il est sans doute celui qui a le plus utilisé Ahura depuis… Ann Nocenti (Matt Fraction l’a un peu placé dans ses FF mais dans un rôle de figuration). Après, je ne sais pas trop si l’avenir que le scénariste lui réserve est très lumineux pour autant…

« And, of course, the cannon fodder. I wonder if they know that’s what they are. »

Steve McNiven cherche à alléger son style pour tenir la cadence. Ce n’est pas forcément un mal, car il est épaulé par une colorisation complémentaire. McNiven, lui, préfère se concentrer sur la texture, que ce soit la barbe d’Ahura, les cheveux de Medusa ou les poils de The Beast. Les décors, par contre, sont clairement sauvés par la couleur. Encore qu’il faut dire que Soule a envoyé les Inhumans quelques fois au milieu de nulle part ces derniers temps et que ça oscille souvent entre désert de roche et désert de sable. Parmi les nouveaux personnages, Reader fait partie de ceux qui ont le plus de présence (un petit coté cow-boy à la Eastwood). Par contre je trouve que ses pouvoirs sont un peu tout et n’importe quoi, au point de ne pas suivre les mêmes lois physiques que le reste de l’univers Marvel (le coup du château, par exemple). En un sens Charles Soule s’en sert comme d’une Scarlet Witch de remplacement mais le manque de limite des pouvoirs va rapidement poser un problème je pense… Uncanny Inhumans reste quand même bien mieux que ce que l’on nous proposait dans la série Inhuman.

[Xavier Fournier]