French Collection #286[FRENCH] Cette semaine, nous allons nous pencher sur la relation que peut nouer un enfant avec son père malheureusement disparu dans le monde « irréel » des super-héros grâce au plus célèbre d’entre eux.

La première, et au départ, seule rencontre entre Kal-L et son père Jor-L ne dure que quelque case dans Action Comics #1 (1938 Series) qui n’est qu’une version écourtée du premier épisode du Superman Comic Strips. En effet, selon une origine maintenant mondialement connue, ce dernier envoi son fils tout juste né sur Terre pour le sauver de la destruction de Krypton, leur planète natale (cf. French Collection n° 1).

French Collection #286

Cet état de fait changea avec l’évolution des origines de Superman [Kal-El] pendant le silver age. Ce n’est plus le jour de sa naissance que Jor-El envoya son fils vers la Terre mais après plusieurs années (cf. French Collection n° 262). Les deux éléments furent expliqués par l’existence de terres parallèles. Dans la première (baptisé étrangement Earth-2) Jor-L place immédiatement son fils dans une fusée alors que sur Earth-1, Jor-El (remarquez bien la différence d’écriture) passera plusieurs années avec son fils Kal-El.

Mais le monde des comics étant celui des merveilles, Kal-El et ses parents furent réunis plusieurs fois. La première fois dans Superman #123 (1939 Series) en août 1958 dans la troisième partie d’un épisode consacré aux trois souhaits accordés à Jimmy Olsen (cf. French Collection n° 115 & 294) par un totem magique. Dans la première partie de l’épisode, Jimmy souhaite qu’une « Supergirl » vienne tenir compagnie à Superman [Kal-El] (cf. French Collection n° 127). Dans la troisième partie de l’épisode, il se trompe et souhaite voir Superman [Kal-El] « réuni ses parents » alors qu’il voulait initialement que Superman [Kal-El] voir « Superman réuni à ses parents ».

French Collection #286Superman [Kal-El] est donc projeté à travers la barrière du temps et visite sa planète natale bien avant qu’il ne soit né sous forme de fantôme. Mais alors qu’il se rend à sa maison natale, il a la surprise de la voir occupée par une autre famille. Il se rend alors rapidement compte qu’il visite Krypton avant que ses parents ne soient mariés. Il découvre avec stupéfaction qu’ils font partie d’un complot visant à renverser le gouvernement de Krypton au profit de Kil-Lor, une sorte de nazi dont l’emblème est une étrange croix gammée.

French Collection #286Mais en fait, ses parents travaillent pour le Krypton Bureau of Investigation (K.B.I.) dans le but d’infiltrer cette organisation fasciste. Malheureusement, l’identification palmaire de Jor-El est effacée à cause d’une irradiation au radium et il ne peut confirmer son rôle d’agent infiltré car son supérieur est décédé le matin même. Les trois « conspirateurs » sont exilés dans un satellite prison pour 100 ans. Lors du lancement de ce dernier, Superman [Kal-El] reprend sa forme matérielle et délivre ses parents. Malheureusement il délivre également Kil-Lor qui a acquis les mêmes pouvoirs que lui. Il va le tromper et le pousser à créer une explosion de Green Kryptonite mortelle (cf. French Collection n° 117). Les effets distants de l’irradiation vont faire réapparaitre l’identification palmaire de Jor-El lui permettant de se faire innocenter.

Fou de joie, Jor-El fait sa demande en mariage, sans savoir que son fils adulte en est le témoin, réalisant ainsi le souhait mal formulé de Jimmy Olsen et renvoyant Superman [Kal-El] dans le présent. Il est possible de remarquer que le scénario est un peu étrange puisqu’il conduit indirectement Superman [Kal-El] à provoquer la mort de Kil-Lor alors qu’il a juré de ne jamais tuer quiconque. Le « meurtre » étant dans le passé, nous pouvons dire qu’il était a priori prédestiné ou que plus simplement le scénariste Otto Binder n’a pas pensé à ce détail. Superman [Kal-El] reviendra sous sa forme matérielle sur Krypton dans Superman #141 (1939 Series) et essayera d’aider Jor-El à la construction d’une fusée de secours. Il rencontrera pendant cette brève période son premier amour, Lyla Lerrol une actrice de comédie romantique (Emotion-Movie) (cf. French Collection n° 262).

La prochaine rencontre entre Jor-El et son fils aura lieu dans Superboy #121 (1949 Series) de juin 1965. Comme le titre de la série ou est publié l’épisode le laisse entendre c’est cette fois-ci sous l’identité de Superboy [Kal-El] que Jor-El rencontre son fils pour la « première » fois. Car l’originalité de l’épisode est que le Jor-El que rencontre Superboy [Kal-El] est adolescent comme lui. Alors que le jeune Kryptonian revise ses examens dans un Time-Stretch-Globe (ce qui lui permet d’allonger son temps de révision) une comète passe près de Krypton et dérègle l’appareil qui projette Jor-El sur Terre près de Smallville. L’explication impossible est que la Terre occupe maintenant la place de Krypton, sous-entendu à cause du mouvement des galaxies !

French Collection #286Doté des mêmes pouvoirs que son fils, Jor-El va passer une semaine avec Superboy [Kal-El] et même l’aider en construisant un Reform-Ray afin d’amender Lex Luthor (cf. French Collection n° 148). Superboy [Kal-El] va lui montrer le Phantom Zone Ray qu’il inventera quand il sera adulte. Encore une fois, le scénario est étrange puisque juste avant Superboy [Kal-El] se fait la réflexion qu’il ne doit rien révéler du futur à son père pour éviter qu’il ne souffre. A cette occasion, Jor-El devenu adulte après une exposition à la Red Kryptonite rencontrera Black-Du son compagnon de chambre à l’université de Krypton. Coincé dans la Phantom Zone il ne devra son salut qu’à l’intervention de Lex Luthor réformé.

Encore une fois, de manière assez peu cohérente avec son intention de base, Superboy [Kal-El] va révéler à son père que Krypton explosera pour lui permettre d’empêcher l’inévitable. Malheureusement, il lui offrira le morceau de Red Kryptonite qui lui avait permis de grandir. Mais il s’est trompé et lui a donné un morceau d’Amnesium qui va lui faire perdre la mémoire. A noter que quasiment une page entière de l’épisode sera censurée par l’éditeur francophone. Il s’agit du passage ou Jor-El & Superboy [Kal-El] affrontent un Sea-Serpent sans doute jugé traumatisant pour les jeunes lecteurs (nous reviendrons prochainement sur les politiques de censure des éditeurs francophone de Superman). Superboy [Kal-El] sera de nouveau confronté à la présence de son père mais également de sa mère dans Superboy #158 (1949 Series) de juillet 1969 mais dans de triste circonstance. Alors qu’il vérifie son automatic space-transmission scanner il capte un message de ses parents ! Mais ce dernier est brouillé avant qu’il ne puisse être délivré en entier. Il quitte alors ses parents adoptifs pour retrouver ses parents biologiques placés dans un Space-Coffin (cercueil spatial) malheureusement devenu radioactif à la Green Kryptonite.

French Collection #286

Il s’agit en fait d’un piège et Superboy [Kal-El] ne doit sa survie qu’à l’intervention du Dr. Krylo, un Kryptonian qui va lui révéler les derniers jours de ses parents. Krylo est un des rares Kryptonians à avoir cru les avertissements de Jor-El. Il a donc mis au point le Krylogas et les Space-Coffins qui permettrons la survie en hibernation de l’élite des Kryptonians. Mais au moment de la destruction de Krypton, Jor-El & Lara refusèrent de monter dans le Space-Coffin qui leur était destiné. Le Dr. Krylo les laissa envoyer la fusée contenant le petit Kal-El (redevenu à ce moment-là un bébé en contradiction avec la nouvelle continuité) puis rédiger un message à destination de leur enfant pour le confier à leur ami.

Mais ce dernier les « trahi » en les assommant puis en les plaçant dans leur Space-Coffin avec leur message contre leur volonté. Les deux Space-Coffins décolèrent comme prévu mais furent séparé à cause de l’explosion de Krypton. Celui du Dr. Krylo sera récupéré par un vagabond de l’espace se faisant appeler Xonar. Mais il s’agit en réalité de Khai-Zor, un Kryptonian qui a également échappé à la destruction de Krypton.

French Collection #286Mais ce qu’ignorait le Dr. Krylo, mais pas Superboy [Kal-El], c’est que Khai-Zor était en réalité un criminel. En lisant le journal intime de son père il avait découvert que Khai-Zor et son complice Val-Arn voulait se servir de ses découvertes pour envahir la Terre et qu’ils furent arrêter parce qu’il les avait dénoncés. Khai-Zor n’a donc que la vengeance en tête et s’est pour cela qu’il tend un piège à Superboy [Kal-El], le fils de son pire ennemi. Après l’avoir sauvé une première fois, le Dr. Krylo sauvera une deuxième fois le fils de son ami avant de périr définitivement. Dans l’action, Superboy [Kal-El] projetera l’astronef de Xonar [Khai-Zor] dans un champ d’astéroïdes qui sont en fait des mines dissimulées qu’il a lui-même placé. Il meurt donc par sa propre faute. L’erreur de scénario de Superman #123 (1939 Series) a bien été retenue puisque Superboy [Kal-El] se désole du sort fatal de son adversaire qu’il n’a pas voulu même s’il le méritait !

Le Dr. Krylo meurt donc en se rachetant d’avoir involontairement contribué au piège de Xonar [Khai-Zor]. Il n’apprendra donc pas que son sacrifice a été d’une certaine manière vain. En effet grâce à Jonathan Kent, son père adoptif, Superboy [Kal-El] va entendre le message de ses parents en entier. Ses parents ont refusés l’offre du Dr. Krylo car Jor-El se savait condamner. En effet il a exploré le sous-sol de Krypton pour justifier ses hypothèses et a été exposé à ce moment-là à des radiations de Green Kryptonite. Il contamina ensuite Lara et les deux époux décidèrent donc de mourir avec leur planète chérie après avoir expédier leur fils sur la Terre.

Superboy [Kal-El] relancera donc le Space-Coffin contenant le corps de ses deux parents dans l’espace afin qu’il repose en paix. Les parents de Superboy / Superman [Kal-El] était donc définitivement mort dans la continuité super-héroïque de DC Comics jusqu’à la mini-série Crisis on Infinite Earths. Il est à remarquer que dans la version anglaise la mort de Val-Arn est beaucoup plus ambiguë que dans la version française. La version originale laisse supposer que Khai-Zor a tué son compagnon ou au mieux ne l’a pas aidé alors que la traduction est beaucoup plus « neutre ». Sans doute faut-il y voir encore une fois l’effet d’une autocensure évitant de laisser penser à un meurtre.

Mais les voyages temporels étaient toujours possible, et c’est ainsi que Superman [Kal-El] va une nouvelle fois rencontrer ses parents mais cette fois-ci avec Batman [Bruce Wayne] dans World’s Finest Comics #191 (1941 Series) en février 1970. Superman [Kal-El] & Batman [Bruce Wayne] sont appelé par le General Hill, responsable des services secrets du Pentagone. Il souhaite les voir à la base de sécurité n° 6. En allant sur place, ils croisent une apparition fugitive de Jor-El & Lara, les parents de Superman [Kal-El], visiblement désorienté et parlant en Kryptonien.

Superman [Kal-El] est stupéfait de les entendre parler de commettre leur plus grand crime. A la base n° 6, ils apprennent que le General Hill a été victime d’un accident. Incapables de savoir ce qu’il leur voulait, ils décident d’enquêter sur l’étrange apparition en allant sur Krypton grâce aux superpouvoirs de Superman [Kal-El] (Batman [Bruce Wayne] pouvant supporter la gravité de Krypton grâce à des bottes spéciales). Une fois sur place, les deux aventuriers se font remarquer par Jor-El en dispersant une manifestation estudiantine. Il les invite donc chez lui et leur présente son épouse Lara. Les deux Kryptonians ont comme un air de déjà vu vis-à-vis de leurs hôtes mais sont incapables de se rappeler qu’ils les ont vus lors de leur fugitive apparition sur Terre. Les deux héros les suivent ensuite et découvre que Jor-El & Lara ont bien créé une école du crime.

Mais régulièrement, des objets ou des personnes sont happé vers un étrange endroit pendant 20 minutes. Superman [Kal-El] & Batman [Bruce Wayne] comprennent alors le mystère de leur apparition. Mais les deux hommes sont capturés et mis à mort par Jor-El. Il s’agit en fait d’une épreuve dont ils sortent triomphant. Leur hôte leur propose alors de rejoindre son équipe. Il leur explique alors que pendant la préhistoire de Krypton la planète a été visitée par un extra-Kryptonian nommé Calox et doté de grands pouvoirs. Bien que rentré dans l’histoire il disparut sans traces jusqu’à récemment. Son corps a été retrouvé par les habitants de l’île de Bokos qui refuse de le laisser examiner par les membres du conseil scientifique de Krypton qui pense qu’il n’est pas mort mais en animation suspendue.

Jor-El a donc monté une école du crime pour aller sur l’île de Bokos. En effet cette partie de Krypton a pour particularité d’être « inversée ». Le vol est la loi et l’honnêteté un crime. Pour passer inaperçue, les agents de Jor-El doivent donc devenir des criminels. Superman [Kal-El] & Batman [Bruce Wayne] arrivent à dérober le corps de Calox et le ramené à Jor-El. Ils sont alors téléportés sur Terre. Ils retrouvent étrangement le General Hill guérit qui leur explique pourquoi il voulait les voir. Ses équipes testent un Time-Vortex qui visiblement « prélève » des personnes ou objets de Krypton pendant 20 minutes. Comprenant que les deux plus grands justiciers de la Terre vont repartir sur Krypton sans espoir de retour, le General va détruite le prototype. Sur Krypton les jeunes Jor-El & Lara n’auront visiblement pas assez de temps pour réanimer Calox qui en effet n’est pas mort et s’interrogeront encore longtemps sur leur deux hôtes extraordinaires sans se douter que l’un d’eux est leur fils. Mais comme nous le verrons très bientôt, Superman [Kal-El] & Batman [Bruce Wayne] n’auront pas été les seuls à rencontrer Jor-El. Tous ces épisodes ont été publiés en français par les éditeurs Interpresse pour la Belgique, Sagédition et Panini « récemment » pour la France.

[Jean-Michel Ferragatti]