Avant-Première VO : Review Avengers: The Initiative #23[FRENCH] C’est vraiment la fin d’une époque au Camp Hammond alors que certaines dettes remontant aux premiers moments de la série doivent enfin être payées. Finies l’époque des secrets. Mais les révélations, si elles sont morales, ne viennent-elles pas au plus mauvais moment, alors que le pouvoir a changé de main ? Christos Gage ferme le premier acte de l’Initiative…

Avengers: The Initiative #23 [Marvel] Scénario de Christos N. Gage
Dessins de Humberto Ramos
Sortie américaine le mercredi 22 avril 2009

Avengers: The Initiative #23Organisme où on aura vraiment pratiqué tous les compromis, où on aura caché les morts puis les clonages, où l’invasion Skrull aura été préparée dans l’ombre, l’Initiative est bâtie sur une sorte de péché originel, à savoir le décès de MVP premier du nom. Dans les épisodes précédents, les New Warriors sont revenus afin de s’assurer que le héros méconnu puisse reposer en paix. Mais eux n’ont pas du tout envie de donner dans le compromis et la récente rébellion de Ragnarok, donnant lieu à encore plus de morts, a été la goutte d’eau faisant déborder le vase. Mais qui doit payer ? Une partie des officiels sont partis dans les mois précédents et le nouveau régime ne peut décemment pas être tenu pour responsable. Loin de tout ça, la dernière unité de l’Initiative qui soit encore capable de fonctionner sans état d’âme risque cependant de payer au prix fort tous les chamboulements.

Gage est en grande forme au scénario puisqu’il arrive à régler rapidement (et sans pour autant trop « expédier » la chose) des intrigues qui traînaient depuis l’origine de la série… Ce n’est pas pour autant une fin à tous les niveaux puisque si certains personnages de plus quittent l’Initiative et que de toute manière cette dernière semble très mal en point, de nouvelles pistes sont entretenues. Les personnages les plus cyniques vont sans doute être obligés de découvrir les valeurs du travail d’équipe tandis que les plus innocents jusque-là y ont sans doute perdu bien des illusions. Au dessin, Humberto Ramos est tout bonnement époustouflant, avec un rendu qui fait la part belle à ses crayonnés. On n’a pas toujours vu la série dessinée de manière à la fois si énergique et homogène. Bref, l’arc actuel marque effectivement une mutation importante pour l’Initiative mais même sans ce rapport avec la continuité (argument s’adressant surtout aux lecteurs habitués de la série et qui donc de toute façon la prendront), la qualité du dessin vaut à elle seule le détour… Reste maintenant à savoir où vont finir certains des personnages, en bien mauvaise posture sur la fin du numéro. Captivant.

[Xavier Fournier]