[FRENCH] Alors que Peter Parker semble déterminé a donner un nouvel élan à sa vie, aussi bien sur le plan privé que sur sa perspective traditionnelle. Mais au même moment le Docteur Octopus, à l’article de la mort, demande justement à rencontrer Parker…

Amazing Spider-Man #698 [Marvel Comics] Scénario de Dan Slott
Dessins de Richard Elson
Paru aux USA le mercredi 21 novembre

Dan Slott, connu pour son humour, n’épargne rien à Spider-Man, qui aura connu bien des gags à l’occasion mais aussi bien des remises en question. Ce numéro d’Amazing Spider-Man place le personnage dans un contexte qui n’est pas inédit (ce n’est pas la première fois que je vois un héros Marvel dans une situation similaire) mais, pour autant qu’on puisse en juger (mais j’y reviendrais plus loin) l’histoire est assez prenante et l’arc ultime de ce volume promet d’être assez prenant. Ce qui est surprenant, peut-être, c’est que sur un épisode aussi médiatisé à l’avance par Marvel le dessin revienne à Rick Elson et pas à un artiste plus en confirmé. Elson s’en tire en faisant quelques allusions graphiques à des ères passées de Spider-Man et ça fonctionne mieux que j’aurais pu le penser. Enfin je le pense, puisque cette lecture a été compliquée, gâchée, par des considérations extérieures…

Malheureusement j’aurais beaucoup de mal à estimer le mécanisme de l’histoire tant certains imbéciles (excusez-moi, les capitales s’imposent : IMBECILES !) se sont évertués depuis lundi soir à poster un peu partout (et dans bien des cas sans la moindre mention « spoilers ») la page déterminante de ce numéro. Et paf, c’est ainsi que sur les réseaux sociaux on a pu la voir débarquer, avec la situation ainsi dévoilée. C’est idiot. Totalement idiot et non respectueux du travail d’un auteur. Quelques jours en arrière Dan Slott avait prévenu qu’il zapperait tous les gens qui révèleraient le final de l’épisode et… il avait bien raison. Poster passer la page en question c’est doublement con. C’est un peu comme au début des années 80 des types s’étaient postés dans la file d’attente des cinémas diffusant l’Empire Contre Attaque pour mieux pouvoir gueuler « vous savez, Vader est le père de Luke ! ». C’est toujours un peu chiant quand Marvel ou DC annoncent 24 heures en avance sur un média genre USA Today un rebondissement qui va paraître le lendemain. Je n’aime quand France Info balance, à l’heure du réveil, que Spider-Man vient de se démasquer dans Civil War ou que Batman vient de trépasser dans Final Crisis… Mais non, là, cette fois-ci, Marvel avait joué le jeu, n’avait rien balancé… Et il faut que ce soit des « fans » (enfin disons plutôt des gens en mal de « likes », de « hits » et de « retweets ») qui viennent balancer ça sans prévenir, pour mieux jouer les « informés ». Moralité nous avons quelques énergumènes qui, depuis 36 heures, en sont déjà à commenter par avance le supposé contenu d’Amazing Spider-Man #700 ou de Superior Spider-Man #1 (alors que, bon, il reste deux épisodes à venir et que tout peut encore changer). A travers ce parasitage, il me semble quand même que Dan Slott a mis en place une histoire assez efficace, dont la teneur demande à être confirmée dans l’épisode suivant… Je suis par exemple très intéressé par le sort du drone qu’on voit dans les premières pages. Serait-ce un indice ? On verra…

Amazing Spider-Man #698 n’occupera sans doute pas la place de l’Empire Contre Attaque dans l’histoire de la geekerie mais franchement, il aurait été sympa de pouvoir lire cette histoire sans que quelqu’un vienne dégueuler un bout du contenu et ruiner tout suspens (tout en chialant dans le même élan « si c’était seulement pour ça »). Et pourquoi pas aussi poster le sort de John Blake et de Bruce Wayne 36 heures avant la sortie de Dark Knight Rises pendant qu’on y est ? Pour paraphraser une ancienne pub, « dîtes leur merde aux spoilers…« .

[Xavier Fournier]