amazingp[FRENCH] Le pénultième épisode d’Amazing Spider-Girl donne enfin des réponses. Et à la vue de la complication du scénario, il était grand temps de faire le ménage ! Mais, néanmoins, ne croyez pas que vous aurez droit à une simple bataille finale. Simple ? Ce mot semble banni du monde de May « Mayday » Parker.

Amazing Spider-Girl #29 [Marvel]
Scénario de Tom DeFalco et Ron Frenz
Dessin de Ron Frenz & Sal Buscema
Sortie américaine le 11 février 2009.

Amazing Spider-Girl #29Petit résumé de la situation, pour ceux qui n’auraient pas lu la série depuis un moment. May Parker a vu sa vie se compliquer récemment. Un clone de la demoiselle a surgi de nulle part, proclamant être la vrai May. Et oui, c’est la saga du clone revue et corrigée ! Tout comme dans la saga d’origine, le Bouffon Vert tire les ficelles. Mais Norman Osborn n’a plus d’enveloppe corporelle depuis longtemps. Qu’à cela ne tienne, les adeptes du Culte du Bouffon ont ramené l’esprit de leur leader de l’autre-monde, pour le transférer dans le corps de… Peter Parker, bien sûr ! Pour compliquer encore un peu les choses, notre héroïne est guidée dans sa quête par l’esprit d’une femme se faisant appeler May (vous l’aurez deviné, c’est Tante May). Dans l’épisode qui nous intéresse, May doit sauver son petit frère, Ben, et sa mère. Le Bouffon Vert est bien décidé à en finir. Mais avant, comme tout bon vilain, il va révéler son plan et l’identité de la véritable Spider-Girl.

Une fois n’est pas coutume, je m’attarde cette semaine sur les aventures de Spider-Girl. Après tout, cette semaine, Thor a beau fêté son 600e numéro, la jeune May n’est pas en reste car elle a 132 numéros à son actif (toutes numérotations confondues). Malgré la protestation des fans, la série connaîtra sa deuxième « disparition » le mois prochain. Les scénaristes semblent être libérés d’un poids et se lâchent. Araña, Darkdevil et les autres ne seront pas de trop pour aider May. Norman Osborn détient enfin le pouvoir (dans cet univers en tout cas) et il a les capacités physiques de mener à bien sa vengeance contre les Parker. Même si on ne croit pas trop au rebondissement de la dernière page, nulle doute que la famille de notre Miss Araignée n’en sortira pas intacte.

Une bonne surprise ? Je n’irai pas jusque là. Le concept de base (rappelez-vous, il y a déjà dix ans) était sympathique et les personnages étaient intéressants. Ces derniers temps, la série semble s’embourber dans une trame trop complexe. Tom DeFalco, ayant déjà œuvré sur la saga du clone dans les séries Spider-Man, n’a pas dû comprendre que cette aventure-là n’était pas à refaire, même dans un autre univers !

[Pierre Bisson]