Avant-Première VO : Mickey Mouse & Friends #296[FRENCH] Paradoxe : Alors que les gens en ont encore plein les oreilles du deal Disney/Marvel, voici que le petit monde de Mickey débarque chez Boom! C’est en effet cette semaine que la souris de Walt Disney démarre ses nouvelles aventures chez cet éditeur, repreneur de la licence américaine pour les personnages du célèbre studio de dessins animés (l’accord date d’avant le rachat de Marvel). Mais pour les européens, rien de nouveau sous le soleil…

Mickey Mouse & Friends #296 [Boom!] Scénario de Stefano Ambrosio
Dessins de Lorenzo Pastrovicchio
Sortie aux USA le mercredi 30 septembre 2009.

Mickey Mouse & Friends #296Vous l’aurez peut-être/sûrement compris à la lecture des crédits, le retour de Mickey Mouse et de ses amis se fait par la porte de l’Italie. En Europe, il existe en effet une longue tradition des déclinaisons Disney en BD (ne me dites pas que vous n’avez jamais entendu parler du Journal de Mickey et de Picsou Magazine !) qui a été beaucoup plus discontinue aux USA ces dernières décennies. La preuve étant que pour l’heure c’est un petit éditeur comme Boom! qui a la licence, ce qui donne une idée des résultats habituels de ce genre de comics animaliers. Du coup, l’intérêt de la chose est sans doute intriguant pour un public de collectionneurs américains mais pour nous autres européens je serais tenté de dire que l’avantage est limité. Stefano Ambrosio et Lorenzo Pastrovicchio s’acquittent très bien de leur exploration des aventures magiques de Mickey mais si on veut la version originale, après tout, on l’a déjà dans un pays voisin et coup d’Ebay a vite fait de régler la chose. Tout au plus on regrettera que la couverture et le titre insinuent qu’on va vraiment voir Mickey et ses amis mais en réalité Donald et Dingo interviennent vraiment dans toutes les dernières pages…

Non, ce que j’aurais voulu voir, moi, ce sont quelques tenants des comics s’attaquer à l’univers de Disney. Mark Waid qui s’attaquerait à Fantomiald ou pourquoi pas un Kyle Baker s’essayant à Mickey. Après tout, la chose existe bien pour les Indestructibles alors pourquoi pas pour le petit monde de la petite souris. Pour l’heure ce que nous avons là est un reprint américain de matériel européen. C’est sans doute une bénédiction pour le lecteur US qui autrement devrait faire de la chasse aux imports. Pour nous, c’est d’une utilité toute relative. D’ailleurs ça n’a rien de propre à Boom!, ce n’est pas la première fois que les BD de Disney sont des euro-reprints. Mais ça laisse songeur quand à la capacité du géant de l’animation à s’intégrer de si tôt dans les gammes de comics et à produire à nouveau du matériel original « local ».

[Xavier Fournier]