S02E08_entete[FRENCH] Annoncé depuis des mois (via les média et au sein même de la série), voici enfin l’épisode présentant Barry Allen, amené à devenir le super-héros Flash. L’intrigue n’est pas basée sur le jeune homme mais bien sur des éléments introduits depuis le début de la saison. La raison de la venue de Barry  est subtilement imbriquée à tout ça. Mais cet épisode valait-il tout ce ramdam publicitaire ?

Un cambriolage à lieu dans l’une des usines de Queen Consolidated. Oliver et la Arrow Team se rendent sur les lieux pour en apprendre plus (la magie du scénario fait que l’ex-inspecteur Lance maintenant simple officier soit aussi présent sur la scène de crime). Arrive Barry Allen, se présentant comme expert scientifique de la police de Central City. Il est ici car son département a déjà rencontré ce genre de crime. Le cambriolage semble être l’œuvre d’un seul homme. Mais comment a-t-il fait pour détruire une porte blindée à mains nues ? La réponse semble se trouver dans le passé d’Oliver. Pendant ce temps, Moira Queen essaie de se réinsérer dans sa vie habituelle. Les secrets de son passée risque de l’en empêcher.

COUP DE FOUDRE

ARS02E08_2

Les débuts de Barry Allen étaient attendus par les fans. Contrairement à Black Canary vue plus tôt dans la saison, Barry n’est pas (encore) un super-héros. Il n’est même pas un héros tout-court. Grant Gustin précédemment vu dans la série TV Glee peut sembler un peu jeune pour jouer ce personnage iconique de l’univers DC. Mais cette question est soulevée ponctuellement dans l’épisode. L’acteur incarne parfaitement le côté « geek » et maladroit (en retard, gaffeur) du Barry Allen des années 60, attitude remise au goût du jour par Geoff Johns lors du relance de la série en 2010. Ce dernier est d’ailleurs co-scénariste de l’épisode et ça s’entend dans les dialogues de Barry et Oliver.  L’alchimie entre Grant Gustin et Emily Bett Rickards (Felicity) est indéniable. Il y a fort à parier que si le spin-off sur Flash voit le jour, l’actrice fera des visites fréquentes dans la série. Gustin véhicule plus d’émotion que son collègue Stephen Amell (Oliver Queen) souvent plus figé. Le jeune homme de révèle notamment lors de la révélation de la mort de sa mère. Décès qui est très proche de la version de Johns dans Flash Rebirth. Dans cette saga on apprenait que c’était le Professeur Zoom alias le Néga-Flash qui l’avait tué et non le père de Barry. Du coup, il y a des super-pouvoirs dans la réalité de Arrow à présent ?

I’VE GOT THE POWER!

ARS02E08_3

Contrairement à la règle « No flight, no tights! » (Pas de vol, pas de collants) dans Smallvile, les auteurs de Arrow brise leur règle de « pas de super-pouvoirs à Starling City« . L’arrivée de Barry coïncide avec l’apparition de surhomme, ici représenté par Cyrus Gold, qui dans les comics devient le vilain zombie Solomon Grundy. L’homme de main de Brother Blood possède une force surhumaine égale à son équivalent de papier. D’ailleurs, Geoff Johns fait un clin d’œil à son collègue scénariste Brad Metzler en utilisant des morceaux de son arc Archer Quest dans le combat entre Arrow et Gold.  Ce qui est plus étonnant, c’est d’apprendre qu’Oliver a rencontré par le passé (sûrement sur l’île) d’autres choses « hors du commun », comprenez des êtres surhumains. Les créateurs de la série ne semblent donc pas braqués sur l’apparition de pouvoirs dans le monde de Arrow. Du coup, même si Flash aura droit à son propre pilote (contrairement à un retour dans l’épisode 20 prévu au départ), il se peut que Barry acquiert et exploite ses pouvoirs de vitesse dès l’épisode suivant (car oui, il sera encore là la semaine prochaine).

Un épisode sympathique mais qui fonctionnera mieux probablement après avoir vu la deuxième partie.

Le 5e épisode de la mini-série Blood Rush est disponible (mettant en scène Roy Harpen et Felicity Smoak) est disponible à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/watch?v=NinUzGbqH70

[Pierre Bisson]

Arrow disponible sur itunes Store (US), Amazon Unbox et sur le site de la CW.