Sacré semaine pour le MCU alors que Wandavision, à son cinquième épisode, déverse explications, motivations et nouvelles questions dues à l’arrivée d’un élément « perturbateur » qui remet beaucoup de choses en jeu. Jusqu’à la dernière minute, l’épisode souffle le chaud et le froid avant, finalement, d’envoyer les watts…

La série Wandavision de Disney+ a désormais atteint un rythme de croisière et profite du fait qu’elle peut alterner entre deux mondes. Il est certain que si l’on n’avait que l’aspect parodie des séries télévisées (désormais arrivé aux années 80) le temps semblerait long. Heureusement le SWORD est désormais là pour renvoyer la balle, commenter et expliquer. Pour ceux qui ne connaissent Wanda que par la lorgnette du MCU, les discussions au sein de l’équipe de surveillance sont sans doute la meilleure définition à ce jour de ce que Wanda peut faire (ou pas).

Pour les gens plus au fait des comics c’est, à l’inverse, un bon moyen de se souvenir que le grand public découvre certaines choses établies de longue date dans les BD d’origine. C’est même d’une certaine façon ultra-dense puisqu’on a une description de ses pouvoirs, une explication de ce qu’elle faisait avant Westview et une confrontation lourde de sens/démonstration de pouvoir, qui nous permet d’estimer l’autonomie du personnage. On en observe plus sur les enfants, sur le voisinage et, d’une certaine manière, les questions ont changé de camp. Il y a désormais à Westview quelqu’un qui se questionne tout autant que les agents du SWORD. Plus encore, entre ce qu’on a vu de Monica la semaine dernière, le sentiment de Wanda, la nature exacte de Vision mais aussi la présence ou la conduite d’autres personnages, le thème principal de la série est manifeste : le deuil. Une nuée de protagonistes confrontés au deuil et essayant d’y échapper par tous les moyens possibles.

Malgré toute cette densité, l’épisode cinq nous donnerait l’impression qu’il poursuit le rythme de croisière s’il n’y avait pas vers la fin un point d’orgue, une sorte de Deus Ex Machina à travers lequel Marvel Studios est certain, doublement, de créer l’événement cette fin de semaine. Quelque chose qui est au moins le plus gros rebondissement depuis la naissance des jumeaux. Le MCU se permet au passage un méta-commentaire sur ses choix d’acteurs et déplace carrément le curseur. A la fin de cet épisode, il est certain que l’audience repart à nouveau en se demandant « pourquoi » et « comment » mais pour des raisons désormais totalement différentes. Même si ce genre de coup de théâtre était attendu, les théories vont sans doute aller bon train après cela… Une part non négligeable de la perception de la série télévisée se jouera sans doute la semaine prochaine. Mais très certainement celui là va faire beaucoup parler.

[Xavier Fournier]