Review: Avengers Infinity War

En 2008 sortait Iron Man qui marquait le début de Marvel Studios. 10 ans et 18 films plus tard, Avengers: Infinity War assemble une légion de super-héros à l’écran pour affronter le « boss de fin de niveau ». Comme #ThanosDemandeVotreSilence, nous ne ferons aucune grosse révélation dans cet article.

PRÉCÉDEMMENT…

Si habituellement le public peut découvrir une nouvelle production Marvel sans jamais voir vu un film de cet univers, c’est un peu moins vrai avec Infinity War. C’est la culmination de tout ce qui précède donc le « non initié » manquera d’éléments pour apprécier pleinement le spectacle. Il est d’ailleurs amusant de voir qu’une majeure partie du troisième acte se passe au Wakanda, patrie de Black Panther (ce n’est pas un spoiler, c’est dans la bande-annonce…). On pourrait croire que Marvel Studios a cherché à surfer sur la vague du succès de Black Panther. Cependant, au moment du tournage, le film n’était même pas sorti en salles. C’est juste une (très bonne) coïncidence. Mais revenons un peu arrière… Après Civil War, les Avengers sont séparés. Sur Terre, Tony Stark (Robert Downey Jr) alias Iron Man et ses compagnons mènent une vie paisible en attendant la prochaine menace. Dans l’espace, c’est une autre histoire : Thor et le vaisseau Asgardien rencontre le terrible Thanos et son armée. Prêt à tout pour mettre la main sur les Pierres de l’Infini, il se décidera enfin à affronter « les plus grands héros de la Terre ». Face à lui, les Avengers, les Gardiens de la Galaxie (Chris Pratt en tête), Docteur Strange (Benedict Cumberbatch), Spider-Man (Tom Holland), Black Panther (Chadwick Boseman) et tous les autres devront faire front s’ils veulent avoir une chance de gagner.

QUI A PEUR DU GRAND MÉCHANT LOUP ?

Le héros de Infinity War, c’est Thanos. Présent dans la majorité des séquences, le vilain intergalactique a le droit à un film entier par ur exposer son histoire. Et après 6 ans d’attente (sa première apparition à la fin d’Avengers), il étant temps !! Visuellement, le colosse violet « en impose ». Pour être honnête, il a quelques défauts dans les premières séquences, notamment quand Thanos interagit avec des êtres humains. Mais ce « glitch » disparaît très vite et laisse place à une interprétation parfaite. La prestation de Josh Brolin est très bien retranscrite à travers les effets numériques. Pour ce qui est de la personnalité du Titan, elle est bien plus aboutie que celles de certains ennemis des héros Marvel. Si ses motivations ne sont pas celles de son homologue dans les comics, elles n’en demeurent pas moins intéressantes et réelles (ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’elles sont utilisées dans un film ou une série TV). À l’image d’un Killmonger dans Black Panther, Thanos n’est pas là juste pour tout détruire et devenir le maître de l’univers. Si on devait le rapprocher d’une figure ambiguë d’un film de comics, ça serait Ozymandias dans Watchmen de Zack Snyder, prêt à tout pour le bien commun.

« DO YOU KNOW THIS REALLY OLD MOVIE? »

Cette citation de Spider-Man déjà utilisée dans Civil War pour faire référence à ce « vieux film » Star Wars : L’Empire contre-attaque, refait surface dans Infinity War et quand le film s’arrête, elle a encore plus de sens. Les frères Russos et leur équipe scénaristique en sont à leur troisième long-métrage Marvel. Si le premier, Captain America : Winter Soldier était leur galop d’essai (magistralement réussi), Civil War et Infinity War s’inscrivent clairement dans une trilogie. Étrange d’ailleurs d’avoir supprimé la mention « 1ère partie » qui était à l’origine accolée au titre d’Infinity War tant la fin nous donne envie d’en voir plus. Attention, l’histoire est du film à un début, un milieu et une fin. Mais les spectateurs ( qu’ils soient fans des films et des comics ou pas) ne peuvent pas en rester là… On aurait aimé qu’il n’y est pas un an entre les deux longs métrages mais Ant-Man et la Guêpe ainsi que Captain Marvel devraient nous faire patienter d’ici là…

Avengers : Infinity War est un film Marvel « pur jus ». Si vous n’avez pas adhéré aux précédents, il sera dur d’accrocher à celui-ci. Sa facilité à intégrer les ambiances si différentes des univers des Gardiens, des Avengers, du Docteur Strange, de Spider-Man et Black Panther en font le crossover ultime pour tous fans de Marvel. En espérant que les réponses en suspens seront réglées dans Avengers 4

[Pierre Bisson]

Avengers : Infinity War – Réalisé par Joe et Anthony Russo, avec Robert Downey Jr, Chris Evans, Chris Pratt, Chris Hemsworth, Tom Holland, Chadwick Boseman, Scarlett Johansson, Zoe Saldana, Josh Brolin – Marvel Studios – En salles le 25 avril 2018.

Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!