French Collection #292[FRENCH] Cette semaine, nous poursuivons notre exploration des périodes successives de l’un des plus célèbres quatuors de l’histoire des comics. Nous avions laissé The Challengers of the Unknown, à la fin du #61 de la série éponyme de 1958, fous de joie grâce au retour de leur camarade Red Ryan qu’ils pensaient décéder.

French Collection #292

L’épisode suivant commence par une scène de la vie de tous les jours puisqu’Ace Morgan annonce à ses compagnons qu’il sort pour un rendez-vous galant. Il donne également à ranger son costume qui vient de sortir du pressing à Rocky Davis pour qu’il le range. A la grande surprise de ce dernier, alors qu’Ace est déjà parti, il découvre que le costume est déchiré et qu’il manque la jambe gauche. Sans le savoir, le lecteur vient de basculer dans la période la plus étrange de l’histoire des Challengers of the Unknown.

Pendant ce temps, inconscient de cet étrange détail, Ace rejoint son rendez-vous galant qui va sans qu’il s’en aperçoive lui prélever une mèche de cheveux à la base de la nuque. Prétextant de ne pas être prête, elle demande à son chevalier servant de faire un tour. Mais à peine dans son taxi, Ace est pris de violente convulsion. Le chauffeur pensant avoir à faire à un malaise cardiaque l’emmène aux urgences. Mais son malaise n’a rien de naturel. Ignoré de tous, l’amie d’Ace est en réalité Mistress Vera Wycker, une sorcière qui rejoint ses camarades de l’horreur : The Legion of the Weird!

French Collection #292

Mistress Vera Wycker qui est la dernière des sorcières de Salem souhaite rejoindre les trois autres membres de l’équipe qui sont The Count Karnak, un sorcier aux allures de vampire, Kaftu le dernier maître des arts occultes de l’Egypte ancienne, Horded dont le sang des anciens druides coulent dans ses veines et Madoga le dernier des grands shamans amérindiens.

Mais malgré le morceau de costume d’Ace et sa mèche de cheveux, la cérémonie vaudou des cinq occultistes échoue et Ace a survécut. Prévenu, ses trois amis ne savent pas comment le soulager des douleurs que la médecine est incapable de soigner. Mais Rocky qui est originaire des Ozarks remarque qu’il manque une mèche de cheveux à son ami et comprend qu’il a été envouté. Malgré l’incrédulité de Red & Prof Harley il se met en relation avec sa grand-mère, Granny Snopes qui est une guérisseuse des Appalaches.

French Collection #292

Elle lui explique alors comment confectionner un « geechy bag » (taduit en français par un sac gri-gri) que la victime du sortilège doit lancer au visage de la sorcière pour en être délivré. Les trois compères partent donc avec Ace sur les bras, au propre comme au figuré, et suive la piste de Mistress Wycker grâce au witch’s compass (la boussole de sorcière) de Granny Snopes qui n’est rien d’autre qu’une branche de noyer frotté au « geechy bag ». Mais sur leur chemin, The Challengers of the Unknown sont victimes des attaques de leurs adversaires. Horded fait s’écrouler sur eux « les pierres mêmes », en l’occurrence une statue. Puis, Kaftu lâche sur eux The giant Black Hawk of the Nile qui est sur le point de déchiqueter Red.

A sa grande surprise, Prof Harley abat le faucon au moyen d’un simple pistolet. Bien que retissant à l’idée de surnaturel, il a tout de même assuré ses arrières en trempant ses balles dans de l’ail, ce qui a très bien fonctionné. Tous arrivent au repaire bien moderne de The Legion of the Weird ou Madoga essaye de les stopper en déchainant les éléments naturels sur eux. Mais rien n’arrête le quatuor et leurs adversaires décident de prendre la fuite pour protéger les dossiers de l’ancienne sagesse noire qui leur a été confié.

Mais Ace, guidé par Rocky, réussi à lancé le « geechy bag » au visage de Mistress Wycker qui disparait en se liquéfiant ! A ce moment, Ace reprend ses esprits en se demandant ce qu’ils font là. Surgit alors sur un mur les mots « We shall meet again » (nous nous retrouverons). Et leur lecteur n’aura pas beaucoup à attendre puisque l’épisode suivant s’ouvre sur The Count Karnak lançant un sortilège en appelant à Om, Lord of the Netherworlds, Emperor of Chaos and Destruction (Grand et glorieux Om, seigneur des mondes infernaux, empereur du chaos et de la destruction).

French Collection #292

A ce moment, Mistress Wycker se matérialise de la même manière qu’elle s’était liquéfiée. De nouveau au complet et dans un nouveau repaire, The Legion of the Weird se relance à l’attaque des Challengers of the Unknown. Kaftu lance un sort et convoque l’immortel Tukamenon qui était l’esclave de ses ancêtres il y a 4.000 ans. Au même moment, une momie s’anime dans les salles d’un musée et s’échappe en défonçant tout sur son passage. Inconscient de ce nouveau danger, Ace, Rocky & Prof se chamaillent tandis que Red est en communication avec Tino Manarry qui n’est autre que son jeune frère Martin Ryan sous son nom de scène comme chanteur pour midinette (cf. French Collection #288).

Tukamenon a pendant ce temps rejoint son invocateur. Mais lorsque ce dernier lui ordonne de tuer Ace, il refuse car il ne lui doit obéissance en tout une dernière fois sauf à faire couler le sang d’un mortel. Mais Kaftu a prévu l’obstacle et utilise les pouvoirs hypnotiques de l’œil sacré d’Osiris (un rubis magique) pour le faire obéir. Averti de l’échappé de Tukamenon, les Challengers of the Unknown se rendent sur place et ont la surprise de découvrir que Martin les a devancés dans un véhicule futuriste de son invention (en plus d’être un chanteur de charme il est aussi le plus jeune génie de sa génération).

Très rapidement, ce qui est maintenant un quintet est attaqué par Tukamenon. Mais Kaftu surgit en pleine bataille et utilise l’œil sacré d’Osiris contre Martin dont les yeux sont brulés. Afin d’éviter que son frère ne reste aveugle, Red accepte de se soumettre à une nouvelle technique d’opération qui va lui permettre de donner un de ses yeux à son benjamin. Lorsque les deux frères se réveillent ils voient de nouveau tous les deux, mais que d’un œil. Ils sont immédiatement attaqués par Tukamenon. Dans la bataille qui s’en suit, la momie géante est exposée à des rayons X, ce qui bloque le contrôle de Kaftu. Red & Martin sont eux exfiltrés par une infirmière courageuse qui se révèle être Mistress Wycker qui a la capacité de changer les traits de son visage. Elle poignarde Red d’un coup de scalpel et enlève Martin. Alerté par les cris de leur ami, les trois autres membres du quatuor délaissent Tukamenon qui n’étant plus contrôlé s’enfuit.

French Collection #292

Malgré sa blessure, Red veut partir à la poursuite de son frère. En effet, il vient de découvrir qu’il est capable de voir au travers l’œil qu’il a donné à son frère. Challengers of the Unknown #63 (1958 Series) se termine sur ce cliffhanger et il faudra attendre plusieurs mois au lecteur pour connaître la suite de ce story arc. En effet, suite à ce numéro l’équipe artistique change et les deux prochains numéros se partageront entre fill-in et réimpressions. Ce n’est que dans Challengers of the Unknown #66 (1958 Series) qu’arrive le scénariste Mike Friedrich. En effet, après avoir tenté de peser sur la politique éditoriale de DC Comics (cf. French Collection #192), Arnold Drake a essayé de monter un syndicat d’auteur de comics pour obtenir des droits nouveaux.

Inquiet de ce début de mouvement social, la direction de DC Comics va cesser de donner du travail à ses scénaristes historiques et embaucher de jeunes fans de comics qui souhaitent rejoindre l’industrie comme Marvel le faisait déjà. L’ironie du sort voudra que ce soit justement chez Marvel avec qui il entretenait des rapports ambivalents (il lisait attentivement leurs titres et s’en inspirait et en même temps est resté convaincu jusqu’à la fin de sa vie que Stan Lee lui avait volé ses idées pour la création des X-Men), que Drake trouva refuge.

Mike Friedrich débute très rapidement sur les titres de la Bat-Family mais est visiblement un fan de fantastique et continue notamment sur un épisode de The Spectre (cf. French Collection #137). Il est donc le scénariste tout trouver pour prendre la suite d’Arnold Drake sur le story arc des Challengers of the Unknown qui les lance dans le monde du surnaturel. Alors que The Challengers of the Unknown sont sur la piste de Martin à bord du Gallopin’ Gizmo, ils sont frappés par la foudre. En effet, ils ignorent qu’ils sont en train de tomber dans le piège tendu par The Legion of the Weird car si Red voit au travers de l’œil de Martin c’est grâce à un sortilège de The Count Karnak.

Sur place, les quatre amis sont de nouveaux confrontés à Tukamenon, mais Prof Harley l’avait anticipé. Grâce à un canon à rayons X portatif il réussit à briser le contrôle de Kaftu sur la momie. Dans la folie qui suit ce moment, Tukamenon balaye les Challengers et les découvre mort à ses pieds. Sa dernière dette ayant été payé au prix du déshonneur, il décide de tuer son ancien maître. Martin qui a assisté impuissant à toute la scène est horrifié. Mais il découvre grâce à sa double vue que ses compagnons ne sont pas morts.

French Collection #292

Tukamenon prend le château de The Legion of the Weird d’assaut et tous les membres essayent de le stopper lorsqu’une forme apparaît dans une explosion de flamme. Le nouveau venu se présente comme Moddak, un de leurs vieux ennemis venu les capturer pour les livrer à la justice. Mais aucun des membres de The Legion of the Weird ne se rappelle de lui. Kaftu pense qu’il s’agit d’un envoyé d’Om venu les punir. Profitant de tout ce chaos, trois Challengers ont également réussis à pénétrer dans le repaire de leur ennemi. En les voyant, Tukamenon est perturber car cela signifie qu’il n’a ni réussit sa dernière mission pour Kaftu ni verser le sang. Mais Ace lui révèle que Prof est bel et bien mort !

Dans la confusion, Red assomme The Count Karnak tandis que Rocky & Ace s’occupent d’Horded. Tukamenon libéré fonce sur Kaftu que Madoga tente de protéger au péril de sa vie. Voyant que tout est perdu, Mistress Wycker essaye de s’enfuir mais est aveuglé par un objet jeté par Moddak. Comprenant que le soi-disant sorcier n’utilise pas de moyen surnaturel elle lance un sort de révélation qui révèle que Moddak n’est en réalité que Prof Harley déguisé. Voyant la une occasion de reprendre la main, Kaftu lance un sort de Main de mort sur Tukamenon et lui ordonne de tuer les Challengers of the Unknown. Si aucun n’est mort, Tukamenon n’est toujours pas libéré de sa dernière mission.

Mais Tukamenon a été libéré du pouvoir de l’œil sacré d’Osiris et il choisit de se jeter sur son tourmenteur plutôt que de verser le sang. Mais en faisant ce geste il tue Kaftu. Comprenant l’ironie de son geste, tuer quelqu’un pour s’empêcher de tuer tout court il s’écroule sans vie (si tant est que ce terme s’applique à une momie immortelle de plus de 4.000 ans). The Count Karnak s’est entre temps relevé et invoque une nouvelle fois Om, Lord of the Netherworlds, Emperor of Chaos and Destruction pour les secourir. Ce dernier apparaît sous la forme d’une lumière dotée de la parole et fait disparaître ses serviteurs et leur château laissant nos cinq héros seul non s’en les avoir prévenu que s’ils ont réussis à contrecarrer ses plans cette fois, il reviendra les anéantir. Mais cette promesse restera sans lendemain et Om aussi bien que les survivants de The Legion of the Weird ne réapparaitront jamais à ma connaissance.

En France l’intégralité des trois épisodes qui constituent ce story arc ont été rassemblés d’un seul jet dans le Petit Format N&B de l’éditeur nordiste Artima – Arédit Aventures Fiction 2ème série n° 30 en supprimant la splash page du deuxième épisode et des cases du dernier.

[Jean-Michel Ferragatti]