Avant-Première VO: Review Uncanny Inhumans #4[FRENCH] Déterminés à sauver leur fils, Black Bolt, Medusa et une poignée d’Inhumans (flanqués de deux autres super-héros) remontent le temps. Objectif : empêcher Kang de corrompre le fiston. Mais vu leur histoire familiale, il va falloir montrer patte blanche s’ils veulent convaincre un Ahura qui en a gros sur la patate. Sans oublier un maître du temps qu’il faut tenir en échec.

Uncanny Inhumans #4Uncanny Inhumans #4 [Marvel Comics] Scénario de Charles Soule
Dessins de Steve McNiven
Parution aux USA le mercredi 20 janvier 2016

Ce quatrième numéro marque la fin de l’arc initial de la série. Par rapport à Inhuman (au singulier), le titre précédent, Charles Soule en ressort bien plus maître des personnages. En effet, là où auparavant c’était un peu « Médusa et les restes des Nouveaux Inhumains », l’intrigue familial de cet arc a rendu la vedette non seulement à Medusa mais aussi à son ex-époux et, dans une moindre mesure (mais c’est rattrapé dans cet épisode) à Ahura. Une « trinité » sur laquelle les autres personnages viennent s’appuyer de façon solide. Ce qui fait que le clivage entre les anciens personnages (ceux de la génération Kirby) et les ajouts récents n’est plus aussi marqué qu’auparavant. Tout le monde s’est bougé, ensemble, mais dans un but qui reste très personnel pour la famille Royale.

« They have failed me a thousand times, Kang. »

Il me semble que Charles Soule a gagné quelque chose dans la gestion des personnages entre la série précédente et celle-ci. Peut-être est-ce grâce à Steve McNiven qui, tout en adoptant un style moins fignolé que dans ses travaux précédents, instaure une ambiance et un certain sens de la composition. Au début de l’arrivée de Soule chez Marvel, je trouvais que ce qu’il écrivait avait bien peu de rapport avec ce qu’il avait plus produire sur Swamp Thing, par exemple. Mais plus on avance dans le temps et plus les logiques scénaristiques se rapprochent. Dans la lutte de Black Bolt et Medusa pour sauver leur fils mais aussi leur royaume, il y a quelque chose qu’éprouvait déjà Alec Holland dans ses tentatives de sauver le Green des autres royaumes. Petit souci quand même : même si les Inhumans utilisent la ruse, Kang est défait un peu facilement à mon goût. L’arc suivant devra consolider l’impression de ces quatre premiers épisodes, d’autant plus qu’à priori on n’aura pas le même type d’adversaire majeur.

[Xavier Fournier]