French Collection #234[FRENCH] Cette semaine, nous continuons notre exploration des premiers ennemis d’Iron Man qui ont été « oubliés » par les Editions Lug du fait de leur anticommunisme de mauvais alois vis-à-vis de la commission de censure au début des années soixante-dix. Après avoir affronté Wong-Chu, le tyran communiste asiatique à l’origine de sa création, The Red Barbarian, The Crimson Dynamo [Anton Vanko] & Nikita Khrouchtchev (cf. French Collection #220), The Black Widow [Natasha Romanoff] (cf. French Collection #222 & 224) et dans une moindre mesure The Mandarin (cf. French Collection #228) le péril rouge va de nouveau surgir devant Iron Man [Tony Stark] dans Tales of Suspense (1959 Series) #56.

French Collection #234

Au début de l’épisode, Tony Stark est de nouveau en proie à une crise existentielle liée à sa condition. Ressentant le besoin constant de porter sa plaque thoracique comme un emprisonnement, il décide de mettre fin à son calvaire en remisant son armure et son identité secrète. Pour assoir sa décision, il décide de reprendre sa vie de playboy et d’inviter une de ses anciennes relations féminines pour une soirée sans enjeux pour le monde. Lorsque ses coéquipiers des Avengers essayent de le contacter afin de le prévenir d’une menace imminente, il demande à son assistante Pepper Potts de leur répondre qu’Iron Man [Tony Stark] est en vacances.

Il la laisse donc avec Happy Hogan pendant qu’il part prendre du bon temps. Mais comme le fait dire Stan Lee dans la bouche de Spider-Man [Peter Parker] : De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités. Tandis qu’il essaye de chasser ses responsabilités et ses proches de son esprit, son entreprise est attaquée par The Unicorn [Milos Masaryk], la menace dont le prévenait The Avengers. Le service de sécurité est rapidement débordé et l’héroïsme de Happy ne lui vaut que d’être fauché par une rafale de la « corne de puissance » de The Unicorn. Sous le choc, Pepper hurle. Frustré de ne pas avoir trouvé Iron Man [Tony Stark], The Unicorn [Milos Masaryk] décide de l’enlever pour attirer son ennemi.

French Collection #234Au club ou il passe sa soirée, Tony Stark apprend la nouvelle de l’attaque et repart immédiatement pour son usine en se reprochant amèrement de n’avoir pas été là pour défendre ses collaborateurs et amis sous son identité d’Iron Man. Pendant ce temps, The Unicorn [Milos Masaryk] révèle ses origines à Pepper en attendant son ennemi. Il lui explique qu’il s’est entrainé pendant des années derrière le rideau de fer et a reçu son costume du célèbre Anton Vanko plus connu sous le nom de The Crimson Dynamo. Sa corne de puissance émet un rayon énergétique destructeur ainsi qu’un rayon magnétique lui permettant de soulever des objets massifs. Les deux effets combinés lui permettent de détourner des projectiles dont il est la cible. Enfin, sa corne peut générer un champ de force qui le protège des explosions les plus puissantes.

Tous ses pouvoirs vont réussir à tenir en échec Iron Man [Tony Stark] qui pour éviter la destruction de son usine et la mort de Pepper va accepter de suivre The Unicorn [Milos Masaryk] dans l’avion qui les emmène en Russie. Mais au cours du vol, il décide que sa promesse a été exaucée et qu’il peut quitter l’avion en cours de voyage, provoquant bien sur son crash. Mais ce qu’il ignore c’est que The Unicorn [Milos Masaryk] est également capable de voler et réussit à s’enfuir. On le revoit ensuite aux « ordres » de deux autres super-vilains. Une première fois dans une scène de groupe, contrôlé par le Dr. Doom [Victor von Fatalis] lors de l’attaque de tous les super-vilains de l’univers Marvel au mariage de Mister Fantastic [Reed Richards] & Invisible Girl [Susan Storm].

French Collection #234Une deuxième fois de manière plus « volontaire » puisqu’il appartient à la Lethal Legion du Count Luchino Nefaria (cf. French Collection #232). Néanmoins, les deux ont une rivalité larvée pour le contrôle du groupe et également la rançon que leur groupe exige pour libérer Washington D.C. qu’ils ont enfermé sous un dôme de force. Visiblement, The Unicorn [Milos Masaryk] a déserté l’U.R.S.S. (ou plutôt n’a pas dû y retourner en craignant de payer le prix fort son échec). Mais au final, tout cela importe peu car leur plan échouera face aux X-Men.

Après cette défaite, les forces de l’U.R.S.S. ont visiblement capturé leur ancien agents car nous le retrouvons sous les rayons de l’hyper activateur qui semble être une sorte de copie du neuro-intensificateur de Tony Stark qui transforme régulièrement son chauffeur Happy Hogan en une créature brutale appelé The Crusher. Mais la version soviétique semble avoir des effets moins spectaculaires. Elle permet cependant d’augmenter la force physique du « cobaye ». En effet, c’est la première fois que l’invention est testée et les effets secondaires ne sont pas encore totalement connus. Le cobaye « volontaire » est Milos Masaryk qui est considéré comme un traître au régime et sur lequel il a été pratiqué un lavage de cerveau pour le « rendre volontaire ».

French Collection #234Mais, ce que ne savent pas les savants c’est que l’hyper activateur augmente aussi les capacités mentales. Le conditionnement psychique de Masaryk est donc rompu. Une fois que les soviétiques lui ont donné une nouvelle version de son costume, plus léger, plus résistant il détruit la base et s’enfuit. Il a compris pendant son séjour que les savants pensent que l’exposition à l’hyper activateur a réduit son espérance de vie. Il part donc aux U.S.A. et découvre qu’un congrès de savant s’y déroule. Il compte les capturer pour que l’un d’eux le soigne et également pour demander des milliards de dollars de rançon.

Mais Tony Stark assiste bien entendu au congrès et se transforme en Iron Man pour l’affronter. Vaincu et sous doute un peu fou, The Unicorn [Milos Masaryk] se jette dans l’eau du haut d’une falaise sans ses jets à la fin de l’épisode. Mais bien sûr, il a survécu et réapparait quelques épisodes plus tard en compagnie du Red Ghost [Ivan Kragoff] et ses Super-Apes (cf. French Collection #212). Ce dernier l’a attiré à lui avec un signal spécial et l’a soigné y compris en lui faisant des injections qui retardent l’effet de l’hyper activateur. En échange, il lui demande de dérober un émetteur de rayon cosmique. Ce que ne sait pas The Unicorn [Milos Masaryk] c’est que l’invention va permettre au Red Ghost [Ivan Kragoff] de retrouver ses pouvoirs qu’il a perdu lors de son affrontement avec The Watcher [Uatu].

Trahit par son « allié », The Unicorn [Milos Masaryk] s’allie temporairement à Iron Man [Tony Stark] le temps de capturer leur ennemi commun. Le même scénario va se reproduire lors de sa prochaine apparition. The Red Ghost [Ivan Kragoff] n’ayant pas été capable de le guérir il s’est tourné vers The Mandarin (cf. French Collection #228). Ce dernier l’a au départ jugé inutile mais à ensuite réussi à le contrôler grâce au casque d’apprentissage d’Axonn-Karr (l’extraterrestre dont il a également « hérité » ses anneaux). A deux, ils attaquent leur ennemi commun Iron Man [Tony Stark]. Lors du combat, ils croisent leur rayon d’énergie ce qui a pour conséquence d’échanger leur esprit.

French Collection #234The Mandarin se retrouve donc dans le corps de The Unicorn [Milos Masaryk]. Il réussira néanmoins ultérieurement à s’en délivrer grâce à l’aide du mutant Sunfire. C’est au tour d’un autre ennemi communiste d’Iron Man [Tony Stark], sur lequel nous reviendrons dans un très prochain French Collection, de prendre le contrôle sous l’identité de « The Other » de The Unicorn [Milos Masaryk] et de le lancer contre leur ennemi commun. A la fin de l’épisode, usé par les effets de l’hyper activateur se font ressentir et Masaryk sombre dans le coma. Iron Man [Tony Stark], le confit alors à la garde des Avengers et notamment de Yellow Jacket [Hank Pym] qui réussit à soigner sa dégénérescence. Malheureusement, le traitement a également un effet secondaire et The Unicorn [Milos Masaryk] en ressort à moitié fou. A la fin de sa dernière apparition, après avoir quasiment vaincu Iron Man [Tony Stark] il décide de rejoindre « The Other » qui a été emprisonné en U.R.S.S.. Il s’enfonce donc à pied dans l’océan et disparaît pour toujours (ou presque) de l’univers Marvel.

En France, les premières apparitions de The Unicorn [Milos Masaryk] ne seront pas publiées par l’éditeur lyonnais Lug du fait de leur caractère expressément anticommuniste. Les lecteurs français pourront découvrir sa première tenue dans son apparition onirique liée au Dream Maker [Count Luchino Nefaria] chez l’éditeur nordiste Artima – Arédit puis dans les épisodes des X-Men publiés dans Strange 1ère série. A remarquer dans le registre des traductions atypiques qu’Artima – Arédit rebaptisera le personnage « Le Mono-Corne ». A partir de son affrontement avec les X-Men, ses apparitions seront toutes publiées dans Strange 1ère série.

[Jean-Michel Ferragatti]