Trade Paper Box #100: Severed – Destins Mutils

28 juillet 2013 Non Par Comic Box

[FRENCH] On embarque avec le jeune Jack pour un voyage aussi intense que terrible travers les Etats-Unis. Cette minisrie horrifique est signe Scott Snyder et Scott Turf (les deux scnaristes ont la particularit dtre amis denfance). Elle est illustre par Attila Futaki et propose dans sa version franaise sous le label Indies dUrban Comics.

Sur la route

En 1916 Jamestown dans ltat de New York, le jeune Jack Garron entreprend seul le plus fou des voyages. Il compte bien rallier dans un premier temps Chicago, avec un violon, une vieille photographie et un dollar en poche, sur les traces dun pre qui la pourtant abandonn peu aprs sa naissance. Il tourne ainsi le dos une mre aimante et un avenir qui semble prometteur pour poursuivre ce quil considre comme son destin et ainsi trouver les rponses sur ses racines. Une aventure qui va le conduire de Jamestown Chicago jusqu la campagne du Mississippi. Il va y croiser le meilleur en la personne de Sam, mais surtout bien des occasions le pire de lhumanit, dans le train, la sortie dun bar, mais surtout au contact de celui qui se fait alors appeler Alain Fisher.

la recherche du temps perdu

Une histoire portant autant sur limportance du voyage dans la construction de soi, que sur le courage, la passion et linsouciance qui caractrise souvent la jeunesse. Aussi bien que sur lintensit de lamour filiale, celui dun fils pour son pre, celui dune mre pour son fils. Le tout sur une trame prenante de drame horrifique. Dont lintrigue est base sur la manipulation dun jeune hros exalt en qute didentit. Cest dailleurs ce quil faut au fond y voir de plus angoissant, plus encore que lanthropophagie qui est mise en scne de faon relativement pudique. Un rcit publi en version originale chez Image, bas sur une ide originale de Scott Snyder, lun des scnaristes stars de DC lheure actuelle, uvrant notamment sur Batman, American Vampire et Swamp Thing, associ Scott Turf scnariste dans le cinma avec lequel il est trs ami et qui fut mme son partenaire de voyage. Une partition bien gre quatre mains pour une mise en image tout aussi russie dAttila Futaki qui aprs une adaptation comic de Percy Jackson signe ici son plus gros projet.

Rencontre avec un ogre

Les destins des deux personnages antagonistes se croisent de faon habile, avant de converger, par hasard dabord pense-t-on un peu navement. Car en effet le pige se referme autant sur Jack que sur le lecteur. Mme si lon devine le dnouement un peu avant la fin, cela nenlve rien la dception que lon prouve lintrigue progressant. Car comme le hros, on a envie de croire ces retrouvailles programmes avec un pre absent. On ne peut se rsoudre ce que ce voyage ne lai conduit droit dans la gueule du loup, dans lhorreur et les tnbres les plus obscures. Et alors que le hros lui-mme pensait avoir laiss cette histoire comme son tortionnaire dans une bicoque en flammes du Mississippi, la fin ouverte ractive immdiatement langoisse du terrible souvenir, et nous laisse une bien trange impression.

[Anne-Sophie Peyret]