[FRENCH] Steve Rogers est, comme souvent, sur la piste d’un mystère. Mais celui-ci le touche personnellement quand des personnes contemporaines, liées au Projet Rebirth (ou même sosies de gens morts depuis des décennies) se retrouvent sur la liste de chasse d’un tueur inconnu. Le combo Brubaker/Eaglesham est efficace…

Steve Rogers: Super-Soldier #2 (Marvel Comics)
Scénario d’Ed Brubaker
Dessins de Dale Eaglesham
sortie aux USA le 11 août 2010

Le Commandant Rogers mène l’enquête, après avoir été incapable d’empêcher un meurtre, se donne comme objectif de protéger la femme du décédé. Mais elle ne fait qu’ajouter aux questions de l’enquête puisqu’elle aussi semble plus liée à l’origine de Captain America qu’elle devrait l’être. On appréciera le fait que (même si bien sur il suit une piste et passe donc derrière le coupable) le Steve Rogers de Brubaker est un poil plus proactif que Captain America ne l’était pendant la saga du Winter Soldier. Débarrassé du costume, Steve est même un poil plus intense (peut-être est-ce lié au fait que Dale Eaglesham le dessine plus « massif » ?), comme quelqu’un qui pourrait tenir tête à un célèbre justicier de Gotham.

Je ne sais pas trop quoi penser de l’identité du coupable, qui d’un côté fait un peu « usual suspect » (bien qu’il faut être honnête, j’attendais/espérais plutôt Doctor Faustus). Mais en un sens sa présence est du coup aussi logique que justifiée. Brubaker et Eaglesham établissent un ton qui ne fait pas du tout double emploi avec la série Captain America et si on peut déjà regretter une chose, c’est que Super-Soldier ne soit qu’une mini et pas un mensuel illimité…

[Xavier Fournier]