Avant-Première VO: Review Thor #8[FRENCH] Thor tombe le masque… Mais il y a un pas en entre savoir de qui il s’agît et saisir la problématique de sa situation. Jason Aaron et Russell Dauterman continuent de s’amuser énormément avec les codes d’Asgard et de l’univers de Thor. Quand ce ne sont pas les sous-Valkyries qui font leur retour, des personnages liés à la série depuis des décennies (Freya par exemple) commençent enfin à (re)trouver un rôle de première importance.

Thor #8Thor #8 [Marvel Comics] Scénario de Jason Aaron
Dessins de Russell Dauterman
Parution aux USA le mercredi 13 mai 2015

Odin ayant lâché le Destroyer aux basques de la nouvelle Thor, le Fils d’Odin est allé chercher de l’aide sur Asgard et sur Terre, de façon à montrer à son père à quel point il a tort (non, désolé, on ne va pas la faire, trop évidente…). Du coup la première partie est envahie de super-héroïnes et de déesses nordiques. L’idée peut paraître un peu forcée mais au boup du compte elle incarne assez la rage de Freya, obligée de se battre contre le machisme de son époux, avec ses nombreuses alliées. On sent que du côté d’Asgard un certain couple va mettre du temps à réparer les liens brisés. Il est aussi intéressant de voir Odin prit la main dans le sac que de constater la montée en puissance de Freya. Sous la houlette de Jason Aaron, elle a bien plus de personnalité que lorsque Matt Fraction en avait fait l’une des trois reines d’Asgardia. Mais l’Odinson a des questions plus immédiates. Il est arrivé au bout de sa liste et ne reste plus pour lui qu’une option possible, qu’une identité derrière le masque de sa remplaçante…

Avant même que l’actuelle série ne soit lancée, l’identité de la nouvelle Thor faisait l’objet de beaucoup de questions et de certitudes. En fait il n’existait pas trente-six candidates possibles. En tout cas pas si on voulait rester dans le crédible et la cohérence. Alors que Thor #8 lève le voile sur cette identité… il faut dire que Jason Aaron a finalement très bien géré l’affaire, nous a rendu cette Thor sympathique avant même qu’on sache de manière sûre de qui il s’agissait (honnêtement sur les deux derniers épisodes en particulier il avait soufflé le chaud et le froid). Et ce huitième épisode, plus qu’une simple validation de nom, achève d’installer la problèmatique qui entoure l’héroïne, sa détermination… Finalement, en reprenant une part d’humilité (« I am not thy sidekick » est une véritable phrase culte), l’ex-Thor lui aussi regagne une part de sympathie… Et ce n’est pas plus mal. La série continue de faire feu de tout bois, ménage l’actuelle Thor comme le précédent et fait avancer les choses à Asgard.

[Xavier Fournier]