[FRENCH] Alec Holland n’a que de vagues souvenirs de sa vie comme Swamp Thing. Une vie qu’il a du mener par procuration, remplacé par un élémentaire. Du coup le Parlement des Arbres a quelques vérités à lui apprendre. Mais Holland est-il prêt à les attendre alors que la seule chose qu’il garde en mémoire est une mystérieuse jeune femme aux cheveux blancs ?

Swamp Thing #2 [DC Comics] Scénario de Scott Snyder
Dessins de Yanick Paquette
Parution aux USA le mercredi 5 octobre 2011

Scott Snyder continue de connecter ensemble des éléments de la période Moore (et post-Moore) avec le Swamp Thing des années 70 mais aussi certaines choses que le scénariste souhaite apporter. Tout ça forme un véritable exposé du comment et du pourquoi il faut un Swamp Thing, donnant une explication neuve qui a le mérite de ne pas détruire ce qui a pu se faire avant mais au contraire de l’intégrer. Certains regretterons sans doute que la première partie fasse un peu « exposé » mais il est sans doute nécessaire de synchroniser les montres des différentes couches de lectorat. Il est intéressant de voir également que dans la deuxième partie (celle de l’attaque) on se croirait dans une sorte de horde à la Crossed, voir Walking Dead, Snyder continuant de (merveilleusement bien) renouer avec les racines « Horror » de la série.

Aux dessins Yanick Paquette continue de s’approprier cet univers avec une main de maître, de donner à tout ça une texture aussi réaliste que psychédélique. En même temps on peut constater que tout en étant admiratif et respectueux des ambiances qui ont pu le précéder sur ce personnage, l’artiste n’est pas esclave de sa dévotion et peut se permettre de relooke/mettre à jour des protagonistes importants de cet univers. Certes, on sent un peu à des kilomètres la case finale avant qu’elle n’arrive. Mais justement c’est là que Yanick donne un coup d’orgue, qui fait que le lecteur ne peut que se demander si certaines choses qu’il croyait acquises sont toujours aussi valables. Faisons confiance à Snyder et Paquette pour continuer de tisser ça avec brio dans les mois à venir. Mais il est certain que cette version de Swamp Thing est, pour ce héros, la résurrection créative qu’on attendait depuis des lustres !

[Xavier Fournier]