Avant-Première VO: Review Robin Rises Alpha #1[FRENCH] Après une bataille compliquée contre Darkseid, la Bat-Famille rentre sur Terre. Mais peut-on réellement considérer la mission accomplie alors que dans les dernières pages de Batman And Robin #37 un des membres éminents de ce groupe semblait bien mal en point ? Sans parler du fait qu’on les poursuit… Dans la Batcave, la résistance s’organise.

Robin Rises Alpha #1Robin Rises Alpha #1 [DC Comics] Scénario de Peter Tomasi
Dessins d’Andy Kubert
Parution aux USA le mercredi 24 Décembre 2014

Je le disais l’autre jour, les conditions de l’odyssée et du retour de Bruce Wayne et de ses auxiliaires ont été assez floues en termes de narration. C’est évident cette fois-ci car… on reprend des choses déjà racontées à la fin de Batman And Robin #37 pour nous les montrer à nouveau. Et pourtant, cette fois, c’est plus limpide. Non pas qu’Andy Kubert soit forcément un meilleur narrateur que le dessinateur habituel de la série. Mais il y sans doute quelque chose qui tient à la manière qu’a Kubert de raconter les scènes d’action. Tout ne tient cependant pas au graphisme, non, car Peter Tomasi se sert ici d’Alfred comme une véritable pierre de touche. Alfred, c’est le type normal qui voit les choses se dérouler. Et cette fois, cela donne aux choses un rythme très différent, même si par endroit l’action reste danse. On regrettera juste que dans le chapitre précédent le scénariste ait terminé sur un cliffhanger si dramatique… pour l’annuler de façon si désinvolte dans cet « Alpha ».

Mais c’est l’émotion qui domine dans cet ultime épisode de la saga. Inutile de vous cacher qu’à la fin il y a bien un Robin… Mais pour ce qui est de savoir quel Robin… nous n’allons pas vous spoiler. Ce qui est une véritable trouvaille de la part de Tomasi, c’est ce véritable inventaire parmi ses scènes ou ses répliques des années passées, histoire de boucler la boucle mais aussi de donner à tout cela une légitimité certaine. C’est de plus en plus prenant à mesure qu’on avance de la fin. Le scénariste ménage aussi quelques pistes qui ne tiennent pas qu’à la seule identité ou retour d’un Robin, en laissant au moins un autre personnage sur un fond de tabula rasa, comme une machine à vapeur prête à exploser de nouveau. Si dans Batman And Robin #37 je voyais un essoufflement,  Robin Rises Alpha #1 termine sur un véritable point d’orgue, en laissant quelques pistes. Je suis quand même curieux de voir si les autres bat-scénaristes vont intégrer rapidement/facilement les retombées de cet arc.

[Xavier Fournier]