Avant-Première VO: Review Original Sin #4[FRENCH] Les différentes sections employées par « l’homme de l’ombre » réalisent qu’elles sont manipulées et inversent la vapeur, décidant de remonter la piste de leur mystérieux boss. Et pendant ce temps le Winter Soldier court toujours. Quand les deux trajectoires vont se croiser, est-ce que l’on trouvera plus de réponses ou plus de conflit ? Sans doute un peu les deux.

Original Sin #4Original Sin #4 [Marvel Comics] Scénario de Jason Aaron
Dessin de Mike Deodato
Parution aux USA le mercredi 18 juin 2014

Délaissant un peu les Avengers et les personnages qui ont découvert des « secrets intimes » dans les numéros précédents, Jason Aaron se concentre cette semaine sur les équipes envoyées un peu partout à travers l’univers (et même d’autres dimensions), avec quelques confrontations hors normes. Par exemple, la doublette Doctor Strange/Punisher continue de fonctionner au-delà des attentes… Mais dans le même temps on se demande bien pourquoi le mystérieux boss les a envoyé, tous, sur des pistes de ce genre, qui ne font que les renvoyer vers lui. Autre personnage qu’Aaron maîtrise à merveille, Orb est en mode « Mon précieux… » avec l’œil du Watcher mais gagne aussi au passage un petit je ne sais quoi de démence façon Deadpool. Ce ne serait pas étonnant de le voir utilisé un peu plus à l’avenir dans divers comics de Marvel.

Pour les dessins, Mike Deodato est d’une régularité redoutable. Encore que d’ailleurs on pourrait lui reprocher que son système d’ombres reste le même, que la scène se déroule dans une station orbitale, dans une caverne ou en plein New York, comme si la lumière était la même dans ces contextes différents. Reste que pour une bonne partie de l’épisode, je pense que l’intrigue était (pré)visible. Cependant, ce serait faux de dire que tout est attendu, en particulier pour ce qui est des implications de la dernière page. Dès son titre d’épisode, Jason Aaron fait référence à Jonathan Hickman. Mais dans le même temps je suis assez curieux de voir comment la révélation en cours peut s’imbriquer dans les pistes qu’Hickman avait lancées dans des séries précédentes. On a nettement l’impression, cependant, d’entrer dans le vif du sujet de ces « péchés originaux ». En toute logique le prochain épisode devrait fournir quelques explications.

[Xavier Fournier]