Avant-Première VO: Review Nova #9[FRENCH] Ayant détecté la présence d’un Nova sur Terre, Thanos mandate un de ses agents les plus dangereux, la terrible Kaldera, pour l’éliminer. Une tueuse expérimentée contre un Nova débutant ? La lutte est inégale. Heureusement pour Sam, il est désormais accompagné par deux fondateurs des New Warriors qui vont pouvoir lui donner un coup de main. Ou pas.

Nova #9Nova #9 [Marvel Comics] Scénario de Zeb Wells
Dessin de Paco Medina
Parution aux USA le mercredi 23 octobre 2013

Dans d’autres critiques j’ai déjà dis ce que m’inspirait la manière qu’à Zeb Wells d’écrire systématiquement les jeunes personnages comme d’inguérissables glandeurs, la plupart du temps demeurés. J’y reviendrais un peu plus loin mais ce qui m’a frappé à la lecture de ce numéro ce sont les dessins d’un Paco Medina curieusement à la dérive, en deça de son niveau habituel, en particulier au niveau des proportions. Moralité Speedball apparait pendant une longue partie de l’épisode comme s’il avait la taille d’un nain ou d’un enfant de 12 ans. Dès la première page c’est effarant. Si on compare la taille du Vance Astrovik qui sort de la voiture avec celle du Speeball qui court devant, c’est comme si le premier faisait deux fois la taille de l’autre (à moins que Vance soit désormais Giant-Man et que personne ne m’ait rien dit). Alors les « tie-in » liés à des crossovers sont régulièrement sujets à des retouches à des pressions en termes de délai. Peut-être que ceci explique celà et que ce n’est pas forcément la faute de Medina mais l’effet est assez curieux, comme si la taille ou la profondeur de champ n’était pas cohérente.

Pour le reste, on a donc un jeune Nova néophyte qui tente de résister à une tueuse bien plus dangereuse que lui et qui a, en plus, des otages. Wells, pour le coup, montre bien que la seule manière qu’à Sam de s’en tirer est de jouer autrement qu’à la « loyale ». Ce n’est pas comme s’il avait beaucoup d’options et de plus ca conforte l’idée, présente depuis le début de la série, que Nova ne suit pas la même logique que les héros classiques, qu’il découvre les choses selon un angle qui lui est propre. Mais alors pour le coup je suis largement moins convaincu par l’utilisation de Speedball et Justice. Wells est tellement préoccupé par l’idée de nous placer ces personnages à l’image que leur présence pert tout sens commun. OK, ils sont là pour proposer à Nova de fonder une nouvelle mouture des New Warriors. Ca on a compris depuis l’épisode dernier. Mais enfin si l’idée est de nous vendre la reformation des Warriors, il serait peut-être bien que ces deux-là se comportent un peu (allez, au moins le minimum syndical) comme des héros. Au lieu de ça ils ne sont intéressés que par la seule réponse de Nova à leur proposition, percutent à peine quand une tueuse extra-terrestre débarque, ne sont d’aucune utilité et, alors que c’est la guerre totale dans l’espace et que les forces de Thanos attaquent la Terre, les dénommés Speedball et Justice, en bons crétins inutiles restent à glander en attendant… la réponse de Nova. Oui parce que bon, hein, attention, la fin possible du monde, ok, d’accord, mais l’important c’est de savoir si après on relancera bien les New Warriors. Ghh… Ah oui, et il est bien évident que Speedball est assez idiot pour confondre une tueuse alien avec une babysitter. Heureusement ! Heureusement… que ce n’est pas Zeb Wells (mais bien Chris Yost) qui sera chargé de relancer prochainement les New Warriors, parce que ce portrait d’une jeunesse en mode « Naan mais allô quoi ?« . Ca ne donne pas envie. Et, ouf, Wells sera bientôt remplacé sur l’écriture de Nova ! On peut, peut-être, espérer récupérer des persos avec au moins deux neurones. Ceci dit, pour être honnête, Wells a au moins le mérite d’avoir créé Kaldera, qui est une adversaire qui pourrait perdurer dans la série. Mais sinon, ça vole très bas…

[Xavier Fournier]