[FRENCH] Etant tombé sur une menace d’origine extra-terrestre, Batman et Green Lantern ont cherché l’aide de Superman. Mais lui aussi a été attaqué et, ne connaissant ni le justicier de Gotham ni le porteur d’anneau vert, ce Superman plus jeune, moins calme, laisse parler ses poings avant de discuter. Batman et Green Lantern auront besoin d’aide pour faire entendre raison au kryptonien et le futur groupe commence à grandir…

Justice League #2 [DC Comics] Scénario de Geoff Johns
Dessins de Jim Lee
Parution aux USA le mercredi 19 octobre 2011

Justice League #1 nous avait laissé comme un goût de numéro zéro pas achevé, entre le peu d’événements (Batman et Green Lantern se contentant d’affronter un para-démon avant de tomber sur Superman et ensuite « rideau ») et une narration qui privilégiait les pages de trois cases ou les splashes. Des pages pleines ou des doubles pages il y en a encore mais le nombre moyen de cases semble être en hausse, tout comme la liste des protagonistes augmente, ce qui force peut-être la main aux auteurs pour compacter les choses. Du coup, sans totalement justifier le fait d’être 1$ plus cher que la plupart des « 52 » de DC Comics, Justice League #2 est quand même plus dense que son prédécesseur (et j’imagine que la future back-up consacrée à Curse of Shazam augmentera l’attrait). Il se passe plus de choses, les héros sont plus roots (Superman semble moins enclin à voler) et les relations Green Lantern et de Flash font une bonne partie du show.

Curieuse décision, d’ailleurs, d’avoir fait que la première rencontre entre GL et Barry soit antérieure et donc « non observée » (ce qui obligera sans doute un de ces quatre à nous pondre un Annual ou un Secret Files pour nous dire pourquoi et comment) mais d’un autre côté le fait de ne pas perdre de temps à établir cette relation permet d’accélérer les choses. Il y a un côté comédie qui lorgnerait presque vers la JLI et, dans un contexte où les héros font plus peur, le contraste est intéressant. Il est par contre dommage qu’on n’ait pas pu prendre une ou deux pages pour ébaucher un peu plus la présence de Darkseid mais après l’arrivée de Wonder Woman annoncée et l’origine en cours d’un autre justicier, peut-être que le troisième épisode osera nous en montrer plus de ce côté-là. Du mieux, donc, dans ce Justice League #2. On va dans la bonne direction mais il reste encore des choses à faire. Si on suit l’évolution de ces deux premiers numéros, peut-être que l’ajout prochain d’autres héros dynamisera encore plus la série…

[Xavier Fournier]