[FRENCH] Contrairement à ce que pourrait laisser penser la couverture, Avengers vs. X-Men #10 n’est pas un duel opposant Scarlet Witch à Cyclops. Ce dernier arrive plutôt enfin à son but : remettre la main sur Hope. Mais, comme on dit, il faut toujours se méfier de la manière dont les souhaits se réalisent. Ou pas.

Avengers vs. X-Men #10 [Marvel Comics] Scénario d’Ed Brubaker
Dessins d’Adam Kubert
Sorti aux USA le mercredi 15 août 2012

C’est Ed Brubaker qui scénarise l’épisode cette fois-ci. L’auteur à un passé avec les (Uncanny) X-Men et les (Secret) Avengers. Tout en ayant déjà largement visité K’un L’un au moment de sa participation à Immortal Iron Fist. Voilà pourquoi dans l’ensemble les personnages sont bien « eux-mêmes » et c’est notable, dans un crossover où, à cause des changements de scénariste, ce n’est pas toujours le cas. D’autant que si Avengers vs. X-Men #10 marque bien un tournant avec un changement dans les rapports de force, les vingt pages se lisent quand même assez vite. Que la tonalité des personnages soit respectée nous fait quand même mieux apprécier ce chapitre.

Ce qui pose problème, néanmoins, c’est bien la structure globale du crossover, avec certaines choses qui avancent en « pilote automatique » sans forcément profiter de certains élèments qui sont pourtant bien là. Exemple : L’entraînement supposé d’Hope. Si j’ai bien compris, New Avengers s’est efforcé de nous montrer qu’une ancienne incarnation du Phoenix était arrivée à le dompte puisqu’elle était devenue porteuse du « point de fer ». Ok. Les gens de K’Un L’Un, voyant le retour du Phoenix, se sont précipité pour entraîner Hope. Ok. Mais à quoi ? L’entraînement s’est borné a discuter avec Spider-Man. En ligne de mire on pouvait penser qu’il s’agissait de se préparer à devenir un autre Iron Fist ? Ben non. Visiblement pas. En tout cas les héros dans la mini-série centrale n’ont plus l’air d’y penser. Même si l’utilisation du dragon ici est sympathique en un sens, elle n’est pas cohérente avec ce que les Avengers seraient supposés essayer. C’est donc quand même assez bizarre. Un sentiment de chaos avec à peine deux numéros qui restent pour résoudre la situation ? Tss Tss… C’est pas gagné…

[Xavier Fournier]