[FRENCH] Warren Ellis et Simone Bianchi, le duo créatif d’Astonishing X-Men, semblent avoir quelques problèmes pour respecter les délais. Du coup, Marvel nous propose une série d’histoires courtes pour tenter d’expliquer le mystère entourant la « boîte fantôme ». Warren Ellis reste aux commandes de ces aventures mais il est rejoint par Alan Davis et Adi Granov. Un excellent numéro pour les fans comme pour les néophytes. En effet, chaque histoire est indépendante et nul besoin de suivre Astonishing X-Men pour les comprendre.

Astonishing X-Men : Ghost Boxes #1 [Marvel] Scénario de Warren Ellis
Dessins de Alan Davis (1e partie) & Adi Granov (2e partie)
Sortie américaine : Mercredi 29 octobre 2008

Dans les pages d’Astonishing X-Men, les mutants ont croisé un mystérieux individu, appelé Sujet-X. Ce dernier cherchait à protéger la « boîte fantôme ». Sans trop en révéler (référez-vous au #27 si vous voulez en savoir plus), je dirais simplement que cet appareil n’a pas été inventé sur notre bonne vieille Terre. Son pouvoir semble infini et elle ne devrait pas retomber entre de mauvaises mains. La première histoire se passe peu après les événements d’AXM#26. Le mystérieux Agent X-13 résume sa rencontre avec les X-Men à ses supérieurs. Cependant, tout ne semble pas se passer comme nous avons pu le lire dans AXM… Pourquoi ment-il ? Est-ce réellement lui ?

La deuxième partie se situe hors continuité. Une sorte de « What If…? ». Les Astonishing X-Men vivent dans un monde à la technologie peu développée. Pas de costume moulant, mais des vestes de cuir (et des jolies lunettes de soudeur pour Logan !). Le scénario ? Une transposition d’AXM#26 à cette époque. Une idée plutôt astucieuse ! Pour tout vous avouer, il m’est un peu dur de parler de ce comic book sans trop en révéler. En tout cas, ça faisait longtemps que Marvel ne nous avait pas proposer des épisodes « bouche-trou » de si bonne qualité. Simone Bianchi peut prendre son temps pour dessiner AXM. Alan Davis, dans un premier temps, n’avait pas dessiné les X-Men depuis longtemps, mais il n’a pas perdu la main. Adi Granov, quant à lui, semble très à l’aise avec un univers non-technologique (ça doit le changer d’Iron Man). L’effet rétro est parfaitement rendu par sa peinture. J’ai hâte de voir ce que donneront Olivier Coipel et Kaare Andrews dans Ghost Boxes #2

Warren Ellis, comme à son habitude, avait semé des graines dans les épisodes précédents d’AXM et il en profite pleinement dans cette mini-série. Cela va sûrement donner des idées à ses collègues scénaristes.

[Pierre Bisson]