Avant-Première VO : Review Amazing Spider-Man #606[FRENCH] La vie romantique de Peter Parker/Spider-Man a été peuplée par de nombreuses jeunes femmes à la plastique impeccable au fil des ans. Et cette fois-ci, oui, comme la couverture l’indique, Black Cat est de retour avec une idée bien précise en tête. Mais elle n’est visiblement pas la seule, plaçant notre héros au centre d’une toile sentimentale pour le moins complexe.

Amazing Spider-Man #606 [Marvel] Scénario de Joe Kelly
Dessins de Mike McKone
Sortie américaine le mercredi 23 septembre 2009

Amazing Spider-Man #606C’est le propre de Black Cat (alias « la Chatte Noire » en VF) de créer un effet bœuf à chaque fois qu’elle intervient dans les aventures du tisseur de toile. Au point que souvent on a l’impression que cela fait des lustres qu’on ne l’a plus vue et que son retour est en soit un événement. Comme le scénario nous le rappelle ici rapidement, elle est pourtant intervenue pas plus tard que lors du stade initial de Character Assassination (sans parler de la série sur les « divas » de Marvel). Joe Kelly revient vers une version historique de cette aventurière, à nouveau intéressée comme une folle par Spider-Man. Et ce retour apparent en arrière trouve une justification toute trouvée puisqu’il y a quelques années Félicia Hardy s’était désintéressée du héros dès qu’elle avait appris qu’il était Peter Parker. Ajoutez un plus un et vous aurez vite compris pourquoi la Chatte Noire est à nouveau aux basques de ce cher Spidey. Ce qui est d’ailleurs assez logique. Certes on est un peu deux pas en arrière mais au moins cela s’explique…

Plus largement l’arc qui démarre va visiblement reposer énormément sur la vie sentimentale de ce cher Parker, avec une affluence de jeunes femmes qui l’abordent sous des angles différents mais avec une même idée en tête. D’ailleurs une scène qui se déroule dans l’appart de Peter est assez croustillante. Niveau graphisme, je trouve McKone un peu moins inspiré que sur ses épisodes précédents d’Amazing (peut-être plus pressé en termes de délai ?) mais l’épisode est sympathique à lire. On est en terre connue, c’est certain, mais c’est efficace, léger et ça ne se prend pas vraiment au sérieux. Sans doute pas de quoi écrire une thèse, c’est vrai, mais sympa à parcourir…

[Xavier Fournier]